x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 4 mai 2015 | Abidjan.net

Rédaction de projet de recherche: le PASRES forme 25 doctorants

© Abidjan.net Par Danielle Tagro
Rédaction de projet de recherche: le PASRES forme 25 doctorants
Jeudi 30 avril 2015. Abidjan. Le Programme d`appui stratégique à la recherche scientifique (PASRES) a formé du 28 au 30 avril, 25 étudiants à la rédaction et la présentation d’un projet de recherche dans l’optique de bénéficier d’un financement.
Le Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (PASRES) a formé du 28 au 30 avril, 25 étudiants principalement en Master 2 et doctorat à la rédaction et la présentation d’un projet de recherche dans l’optique de bénéficier d’un financement. Pendant trois jours, à l’Université Nangui Abrogoua d’Abobo, les apprenants ont été instruits notamment sur les modules suivants: ‘’Notion de projet et de cycle de projet de recherche’’, ‘’Comment financer un projet de recherche et cadre logique d’un projet de recherche’’ et enfin ‘’Rédaction d’un projet de recherche’’. C’est une activité très importante, a dit le Pr. Tano Yao président de l’Université Nangui Abrogoua, parce que ‘’qui sait rédiger le projet de recherche peut obtenir des financements donc peut soutenir sa recherche’’. Il a indiqué que l’Etat a tellement de priorités qu’il faut se tourner vers les bailleurs de fonds très rigoureux dans la sélection des dossiers des requérants. ‘’Ces bailleurs reçoivent tellement de projets que si le projet n’est pas bien ficelé, vous n’avez aucune chance de trouver de financement’’, a-t-il fait savoir. Il a, par ailleurs, salué les actions du PASRES qui, a-t-il souligné, est un partenaire important qui apporte beaucoup aux universités et centres de recherches en Côte d’Ivoire. Le Pr. Kamanzi Kagoyiré, du Conseil scientifique du PASRES a abondé dans le même sens que son prédécesseur. Elle a relevé que les jeunes chercheurs sont trop souvent confrontés à des difficultés pour présenter leur projet faute de financement parce qu’ils ne sont pas au fait de la rédaction. ‘’Leurs projets sont mal rédigés et souvent pas bien argumentés’’, a-t-elle déploré. Dephine Monyn Ebalah, étudiante en deuxième année de thèse de doctorat qui se prononçait au nom de tous les récipiendaires a promis de faire bon usage de la formation reçue. Et de le transmettre aux autres étudiants qui en éprouvent le besoin.

Les apprenants ont tous reçu des diplômes de participation à cette formation en rédaction de projet scientifique pour la recherche de financement.

Danielle Tagro

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ