x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 25 juin 2015 |

Elections présidentielles 2015: une délégation de la Cedeao échange avec la CNDHCI

© Par DR
Elections présidentielles 2015: une délégation de la CEDEAO échange avec la CNDHCI
Mardi 23 juin 2015. Abidjan
En mission exploratoire pré-électorale en Côte d’Ivoire, une forte délégation de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) conduite par le Général Siaka Sangaré, a rendu visite à la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDHCI), le mardi 23 juin 2015, au siège de ladite institution sis à Cocody, les II Plateaux Vallons. Selon le Général Siaka Sangaré, cette mission s’inscrit dans le cadre de la tenue de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, en application de l’article 12 du protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance. « A notre humble avis, la CNDHCI doit jouer un rôle important dans le processus électoral en vue d’élections apaisées en Côte d’Ivoire. Votre rôle, en tant que gendarme des Droits de l’Homme, est essentiel dans le processus électoral. Nous sommes venus pour nous faire une idée de ce qui est fait dans ce sens. Et voir au cas où il y aurait des obstacles, nous mettre ensemble pour formuler des plaidoyers en vue de surmonter les éventuelles difficultés », ainsi a-t-il planté le décor de cette visite. Au nombre des préoccupations de cette délégation, la tenue d’élections inclusives auxquelles prendront part l’ensemble des Ivoiriens en âge de voter tant les nouveaux majeurs, que les Ivoiriens de la diaspora et particulièrement les réfugiés ivoiriens de la sous région. « La CNDHCI a un rôle consultatif. C’est par les biais de nos recommandations que nous agissons. Mais je puis vous rassurer que nous sommes très écoutés, et nos recommandations sont prises en compte par les autorités », a répondu Madame Paulette Ezouehu Badjo, présidente de la CNDHCI. Avant de dresser un état des lieux des actions menées, à ce jour, par la CNDHCI, dans le cadre du processus électoral. Il s’agit, entre autres, des recommandations à l’endroit des décideurs, la mise en place de l’observatoire du monitoring des Droits de l’Homme en période électorale, l’atelier de renforcement des capacités des professionnels des médias, la mise en place de onze commissions régionales à travers le pays. C’est satisfait, de ces échanges ouverts à l’ensemble des membres de sa délégation ainsi qu’à ceux de la CNDHCI, que le Général Sangaré et sa délégation se sont retirés en promettant d’adresser copie du rapport de leur mission à la CNDHCI avant leur départ du pays.

Source Sercom CNDHCI

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ