x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 10 décembre 2015 | AIP

Don de matériels de l’UNFPA au Gouvernement

© AIP Par Atapointe
Lutte contre les violences faites aux femmes: Clôture la 5ème édition des 16 jours d`activisme
Mercredi 9 Décembre 2015. Abidjan. Le ministre en charge de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l`Enfant, Anne Désirée Ouloto a mis fin à la 5ème édition des 16 jours d`activisme contre les violences faites aux femmes en présence de la représentante de l`UNFPA, Mme Konaté Maïga et du maire de la Commune d`Attécoubé, M. Danho Paulin.
Abidjan - La représentante résidente du Fonds des Nations Unies pour la population et l'alimentation (UNFPA), Konaté Suzanne Maïga, a fait don de matériels d'une valeur de 12.580.530 FCFA au gouvernement ivoirien en vue de dynamiser la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG), lors de la clôture, mercredi, à Attécoubé des 16 jours d'activisme sur les VBG notamment celles faites aux femmes et aux jeunes filles, initiés par le ministère de la solidarité, de la famille, de la femme et de l'enfant (MSFFE).

Ce don réceptionné par la ministre Anne Désirée Ouloto comprend huit ordinateurs complets, d'un coût de 7.348.000 FCFA, et de 1500 documents de stratégies nationales de lutte contre les violences sur les femmes, pour un montant de 5.232.530 FCFA. Le matériel informatique est destiné aux plateformes de localités. Il s'agit d'Attécoubé, de Port-Bouet, Treichville, Bouaké, Niangon Sud, Cocody Nord, Yamoussoukro et Adjamé 220 logements.

Anne Désirée Ouloto a salué ce don de l'UNFPA à la Côte d'Ivoire, exprimant son engagement à continuer le combat malgré quelques acquis obtenus surtout durant la période des 16 jours d'activisme. Il s'agit notamment de la non exigence du certificat médical dans les cas de VBG.

"Nous allons continuer à renforcer nos comités de lutte contre les VBG et redynamiser naturellement nos différentes plate-formes. Nous en avons 48, et j'espère qu'à partir des années prochaines, nous aurons dans chaque localité du pays, dans chaque département un comité qui pourra adresser de manière rapide les VBG", a dit la ministre.

Pour sa part, Konaté Suzanne Maiga a saisi cette occasion pour réaffirmer le soutien de son institution au gouvernement ivoirien qui fournit d'énormes efforts pour améliorer la situation de la femme, évoquant l'élaboration du plan national de stratégie de lutte contre les VBG. Les journées d'activisme ont lieu chaque année, du 29 novembre au 10 décembre.

ik/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ