x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Musique Publié le samedi 10 décembre 2016 | L’intelligent d’Abidjan

Musique / Tiken Jah Facoly sur Radio BBC: Un concert gratuit à Anyama, Yopougon, Abobo en Janvier 2017

© L’intelligent d’Abidjan Par Moussa Sogodo
Tiken Jah Fokoly, artiste reggae accorde une interview à Abidjan.net
Jeudi 28 août 2014. Abidjan. L`artiste reggae Tiken Jah Facoly est reçu dans les locaux d`Abidjan.net dans le cadre de la rubrique Le Direct du Jeudi.
On connaît Tiken Jah Facoly, dont le succès musical se nourrit de prises de positions inédites, destinées à allécher les hommes politiques et ces chefs d’Etats d’Afrique. Tiken Jah était sur BBC-Afrique cette semaine…

Votre « troisième dose », ou « troisième mandat » sera bientôt célébré. Mais pourquoi « troisième mandat » ?
Le « troisième mandat », c’est ce qui est d’actualité politique en Afrique. Nous avons constaté dans différents pays du continent, le refus de certains chefs d’Etats de quitter le pouvoir après les deux mandats constitutionnels. C’est ce que j’appelle « troisième dose ».

Vous êtes contre les dirigeants africains qui ne respectent pas la démocratie …
Je n’apprécie pas du tout ce qui s’est passé au Burundi, au Congo Brazzaville ; Et comme ni personne, ni la communauté internationale n’a réagi, le Congolais Joseph Kabila en fait, autant. C’est ce qu’on appelle le glissement politique. Une stratégie qui retarde la démocratisation de l’Afrique.

Votre « troisième dose » parle de ces dirigeants Africains ?
Justement, oui ! Parce que certains chefs d’Etats d’Afrique se croient tout-puissants. Et, pensent que c’est Dieu qui les a mis au palais présidentiel. Et, leurs pays deviennent comme un royaume.

Pour vous, l’Afrique n’a pas besoin de cela ?
Surtout notre génération. Il faut sortir le continent du « troisième mandat ». Parce que nous voulons des dirigeants africains qui veulent entrer dans l’histoire, par la grande porte.

Dans le « troisième mandat », il y a d’autres chansons ?
Je vais faire une copulation d’une série de mes chansons. C’est-à-dire, mes dix albums seront bien « fouillés ». Et je vais mettre à la disposition de mes ‘’fans’’, tout ce que j’ai chanté, il y a vingt ans.

Quel pays qui aura le privilège d’écouter la « troisième dose » ou le « troisième mandat ? »
C’est bien mon pays, la Côte d’Ivoire. Il y aura un grand concert gratuit dans la ville d’Anyama situé à vingt kilomètres au Sud d’Abidjan, la capitale économique. Je serai ensuite dans les communes de Yopougon et d’Abobo toutes les deux du district d’Abidjan. J’ai choisi le mois de janvier 2017. Au cours de ces différents concerts gratuits, les C.D seront distribués à ceux qui feront le déplacement.

Transcrit par Ben Ismaël

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Musique

Toutes les vidéos Musique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ