x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le dimanche 16 avril 2017 | APA

CEDEAO: le développement industriel du cacao et de l’anacarde au centre de 3 réunions à Abidjan

© APA Par DR
Le président de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Marcel de Souza
Abidjan (Côte d’Ivoire) - La capitale économique ivoirienne, Abidjan, abritera du 18 au 21 avril 2017, trois réunions de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur le développement industriel du cacao et de l’anacarde, a appris APA, samedi, de source officielle.
Selon une note d'information de la Commission, transmise à APA, il s'agit de la réunion du Comité des experts des ministres en charge de l’Industrie en vue de l’examen des textes sur ''l’infrastructure de la qualité'', à soumettre à l’approbation des ministres lors de leur rencontre prévue pour le 21 avril. La veille, leurs collègues de l'agriculture se réunissent pour se pencher sur ''le cacao et l'anacarde'', précise la note.

Justifiant le contexte des trois réunions, la Commission rappelle que le très faible tissu industriel des pays de la CEDEAO participe très peu à la formation du Produit Intérieur Brut (PIB) avec une moyenne de 6% à 7% de contribution de l’industrie manufacturière.

‘’Malgré les efforts entrepris par plusieurs Etats Membres de la CEDEAO au fil des ans, le niveau de développement industriel de l'économie régionale n'a pas changé de manière significative’’, déplore la Commission, d’où l’adoption en 2010, d’une ‘’Politique Industrielle Commune de l’Afrique de l'Ouest (PICAO) et la stratégie de mise en œuvre a été révisée en avril 2015 par les ministres des pays de la CEDEAO en charge de la qualité’’, souligne la note d’information.

Selon toujours la Commission, l’industrie agro-alimentaire a été identifiée comme l'une des quatre priorités sectorielles pour le développement de l'industrie régionale.

A cet effet, certains produits clés comme le cacao, l’anacarde, l’huile de palme, la mangue, etc doivent faire l’objet d’une attention particulière. 


L'objectif général de la réunion des ministres de l’industrie et de l’agriculture vise, à en croire la note d’information, à ‘’valider les deux résolutions en vue d’accélérer le développement industriel de l’anacarde et du cacao en Afrique de l’Ouest’’. 


‘’La Commission de la CEDEAO saisira cette opportunité pour présenter quelques projets sur l’anacarde et le cacao. 
Cette réunion sera une opportunité pour présenter la contribution de l’infrastructure qualité à la promotion des chaînes de valeur agricoles et notamment, pour l’anacarde et le cacao. 
La réunion permettra enfin d’examiner et d’adopter les textes relatifs à l’infrastructure régionale de la qualité ‘’, prise le document.

HS/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ