PUBLICITÉ

Santé Publié le vendredi 1 décembre 2017 | APA

Côte d’Ivoire: un projet de loi sur la santé sexuelle reproductive "est en cours" (ministre)

© APA Par David Zamblé
En marge du 5ème sommet de l`UA-UE: Les Premières Dames visitent l`Hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara de Bingerville
Jeudi 30 Novembre 2017. Bingerville. Les Premières Dames ont visité l`Hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara de Bingerville. Photo: Dr Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la Santé
Abidjan (Côte d’Ivoire) - La ministre ivoirienne de la Santé et de l'hygiène publique, Raymonde Goudou Coffie, a annoncé jeudi à Abidjan qu'un projet de loi sur la santé sexuelle reproductive "est en cours" afin de permettre aux populations de "maîtriser leur sexualité", lors d'un panel sur le thème "Jeunesse et dividende démographique".

"Nous avons un projet de loi qui est en cours sur la santé sexuelle reproductive qui va passer bientôt en Conseil des ministres et après, présenté à l'Assemblée nationale", a dit Mme Raymonde Goudou Coffie lors de ce panel qui s'est tenu en marge du 5ème Sommet UA-UE.

Le Gouvernement ivoirien a "renouvelé" une ligne budgétaire de 400 millions de Fcfa pour l'achat de contraceptifs pour l'année 2018 afin de permettre aux populations d'avoir accès aux moyens contraceptifs dans les centres de santé, a-t-elle ajouté.

Elle a déploré qu'à 13 ans, les enfants se retrouvent enceinte en Côte d'Ivoire, ce qui impacte leur santé et leur avenir, estimant qu'il faut lever le tabou de la sexualité au niveau des parents qui ont la responsabilité d'éduquer leurs enfants sur la santé sexuelle reproductive.

"Le gouvernement travaille pour permettre aux jeunes de pouvoir évoluer dans de bonnes conditions pour pouvoir maîtriser leur sexualité. Toutefois, les jeunes doivent s'approprier tout ce qui est mis à leur disposition", a-t-elle poursuivi.

"Pensez à votre avenir, +l'enjaillement (plaisir)+ c'est bien, mais l'avenir se présente à vous", s'est-elle adressée à des centaines de jeunes parlant de santé sexuelle reproductive.

Poursuivant, la ministre ivoirienne de la Santé, Raymonde Goudou Coffie, a soutenu que le gouvernement met à la disposition des populations tous les moyens pour maîtriser leur sexualité.
"La Côte d'Ivoire dispose de 16 cliniques mobiles (une clinique mobile = 20 millions Fcfa), nous allons atteindre les 25 et 27 pour sillonner tout le territoire ivoirien et nous avons quatre qui sont destinées à la planification familiale", a-t-elle fait savoir.

Selon des données statistiques officielles, la Côte d'Ivoire enregistre "4,6 enfants par femme" contre 5,6 enfants par femmes en Afrique de l'Ouest.

PIG/ap/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ