x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Afrique Publié le mardi 31 juillet 2018 | APA

Ouverture à Lomé du 53è sommet ordinaire de la CEDEAO

© APA Par Edem GADEGBEKU & Jacques TCHAKOU
Ouverture du 1er Sommet conjoint CEDEAO-CEEAC sur les défis sécuritaires communs
Lomé, le 30 juillet 2018. Grande tente de l`«Address Hôtel 02 Février». L`ouverture du 1er Sommet conjoint CEDEAO-CEEAC sur les défis sécuritaires communs a été meublée par de vibrants plaidoyers des Présidents Faure Gnassingbé et Ali Bongo Ondimba appelant à la mutualisation des moyens financiers, techniques et des ressources humaines.
Le 53e sommet ordinaire des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est ouvert mardi à Lomé, avec au programme des travaux l’examen de plusieurs rapports axés notamment sur la monnaie unique, la situation politique en Guinée-Bissau et la crise politique au Togo.

L’élection présidentielle malienne tenue dimanche figure également à l’ordre du jour des travaux qui ont été ouverts par le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, en sa qualité de présidence en exercice de la CEDEAO.

En s’adressant à ses pairs, le chef de l'État togolais s’est réjoui des progrès accomplis par l’organisation régionale avant de souhaiter la bienvenue au nouveau président sierra léonais, Julius Maada Bio.

Lors de cette cérémonie, le président de la commission de la CEDEAO, Jean-Claude Brou, a prêté serment, ainsi que 5 nouveaux membres de la cour de justice de l'institution.

NML/cat/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ