x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 7 août 2019 | AIP

An 59: Le sous-préfet de Yakassé-Féyassé invite les orpailleurs clandestins à sortir de la clandestinité

Abengourou- Le sous-préfet de Yakassé-Féyassé (Est, région de l’Indénié-Djuablin), Poho Jean, a exhorté mercredi les orpailleurs clandestins à sortir de la clandestinité en se conformant à la réglementation en vigueur.

« J’invite les exploitants miniers artisanaux à abandonner la clandestinité et à s’engager résolument sur la voie de la légalité comme le recommande le gouvernement », a-t-il lancé, lors des festivités marquant le 59e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Il a justifié son appel au fait que l’orpaillage clandestin, en plus des désastres écologiques qu’il provoque, fait perdre d’énormes revenus à l’Etat. A l’en croire, ce sont 22 tonnes d’or qui sont illicitement exportés annuellement hors de la Côte d’Ivoire. Ce qui représente un manque à gagner de plusieurs dizaines de milliards FCFA.

Cet appel de l’administrateur civil, en charge de la circonscription administrative de Yakassé-Féyassé, fait suite à l’infiltration des plusieurs orpailleurs clandestins dans cette localité. Un fait contre lequel le président de la mutuelle de développement, Adingra Kouamé Epinza, s’est insurgé lors de cette fête anniversaire.

« La mutuelle de Yakassé-Féyassé (…) s’insurge contre cette pratique pour la simple et bonne raison que l’orpaillage clandestin détruit l’environnement, sème le désordre, le banditisme, la misère et la désolation. J’en appelle donc à une prise de conscience collective et au strict respect des dispositions légales prises par l’Etat ivoirien », a-t-il déclaré dans son intervention.


rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ