x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 19 octobre 2020 | Abidjan.net

Côte d’Ivoire/ Présidentielle : la mission de la CEDEAO exhorte candidats et partis politiques à "des efforts considérables" pour un accord (Officiel)

© Abidjan.net Par CK
Présidentielle 2020: Fin de Mission de la délégation ministérielle de la Cedeao en Côte d`Ivoire (Communiqué)
La mission ministérielle de la CEDEAO, arrivée en Côte d’Ivoire le dimanche 18 octobre 2020, a quitté la capitale économique ivoirienne ce lundi 19 octobre, après avoir rencontré le gouvernement et les principaux acteurs politiques du pays.
Au terme de son séjour en Côte d’Ivoire, la mission conduite par Mme Shirley A. Botchwaya a exhorté " les candidats à l’élection présidentielle ainsi que les partis politiques à faire des efforts considérables afin de parvenir à un accord concernant l’élection ". Même si la mission a noté la persistance des points de divergence relatifs au processus électoral, pour elle, il faut privilégier le dialogue.

"La mission a exhorté les candidats à se focaliser sur des points réalistes devant aider au dénouement des différends en vue d’une participation inclusive, transparente, crédible et non-violente à l’élection présidentielle.", a indiqué Shirley A. Botchwaya.

En outre, les émissaires de la CEDEAO ont réitéré l’appel à la CEI à poursuivre ses réunions avec les différents candidats pour trouver des solutions aux problèmes en suspens.
Se penchant sur l’appel à la désobéissance civile et au boycott de l’élection présidentielle lancé par l’opposition ivoirienne, la Mission a invité les candidats du PDCI et du FPI à la présidentielle et les autres acteurs politiques à reconsidérer leur décision. Pour elle, l’opposition devrait plutôt œuvrer de façon sérieuse pour parvenir à un consensus sur le processus électoral " puisqu’ils pourraient ne pas être en mesure de contrôler les excès qui résulteraient de leur appel à la désobéissance civile.".

Afin de préserver la paix sociale et d’éviter tout heurt, la Mission a exhorté les autorités compétentes à inviter les forces de sécurité à rester neutres, impartiales et professionnelles dans l’exercice de leurs fonctions. De même, la Mission a appelé tous les candidats et leurs partisans à faire "preuve de tolérance et à éviter des propos incendiaires et de discours haineux qui pourraient conduire à la violence et rendre responsables les auteurs et commanditaires, soit individuellement ou de manière collective".
Le scrutin pour désigner le futur président de la Côte d’Ivoire est prévu le 31 octobre prochain.


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ