PUBLICITÉ

Afrique Publié le dimanche 6 décembre 2020 | AIP

La Côte d’Ivoire réitère sa disponibilité pour la mise en œuvre effective de la ZLECAF

© AIP Par DR
La Côte d’Ivoire réitère sa disponibilité pour la mise en œuvre effective de la ZLECAF
Le gouvernement ivoirien a réitéré samedi 05 décembre 2020, lors d’un Sommet de l’Union Africaine par visioconférence, sa disponibilité à œuvrer pour la mise en œuvre effective de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF).

«La Côte d’Ivoire qui attache un intérêt particulier à l’intégration africaine et notamment à l’ouverture d’un vaste marché africain ne ménagera aucun effort pour la mise en œuvre effective de la ZLECAF », a indiqué le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba.

A cet effet, un comité national constitué de l’administration publique, le secteur privé, la société civile de la ZLECAF a mis en place.

M. Diarrassouba a précisé que la Côte d’Ivoire a déposé ses instruments de ratification pour l’accord de la ZLECAF et ses offres tarifaires aussi bien au niveau des marchandises de service à la CEDEAO qui les a transmis à la commission de l’Union africaine.

Visant à établir un cadre global et multi latéral bénéfique pour les relations commerciales entre les États membres de l’Union Africaine, l’opérationnalisation de la zone prévue au 1er juillet 2020, est reportée au 1er janvier 2021 pour cause de lutte contre le Covid-19.

Cette 13ème session extraordinaire de la Conférence de l’Union Africaine sur la ZLECAF, présidée par Cyril Ramaphosa, président de la République d’Afrique du Sud, Président en exercice de l’UA, s’est déroulée en présence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UA, du Président de la Commission de l’UA, M. Moussa Faki Mahamat et du Secrétaire général de la ZLECAF, M. Wamkele Mene.

La Zlecaf est censée devenir l'espace commercial le plus peuplé du monde. Considérée comme étant une avancée historique, elle devrait changer le visage de l'Afrique en créant les conditions de son industrialisation et de la libéralisation de son économie.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ