PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 2 septembre 2021 | Le Nouveau Réveil

Rideau sur le 27e Congrès de l’Union postale universelle : La feuille de route des quatre prochaines années

© Le Nouveau Réveil Par DR
27e Congrès de l’UPU : les ministres explorent les pistes de relance de l’Industrie postale face à la Covid-19
Les dirigeants postaux du monde entier se sont réunis à l’occasion de la Conférence ministérielle de l’UPU mardi 10 août 2021, à Abidjan, pour débattre du thème : «la Covid-19 et secteur postal : Ce qui a changé, ce qui n’a pas changé et ce qui doit changer ».

Le rideau est tombé sur le 27e Congrès de l’Union postale universelle, le vendredi 27 août dernier, au Sofitel Hôtel Ivoire avec le nouveau bébé de La Poste née sur la lagune Ebrié, dénommé la « Stratégie postale d’Abidjan » qui court sur la période 2021-2025.

L’objectif, c’est d’atteindre la digitalisation complète du secteur de La Poste. « De nombreuses opportunités s’offrent à nous. Nous avons aujourd’hui une explosion des échanges internationaux. Nous avons une ouverture grâce au système des nouvelles technologies, à travers notamment le e-commerce international. Quand vous commandez un article partout dans le monde, une fois qu’il arrive à Abidjan, il faut bien que cet article vous soit livré. Tout ceci génère des opportunités pour La Poste de Côte d’Ivoire. Donc, ce sera la campagne de digitalisation des services postaux. C’est vraiment la digitalisation qui sera une grande opportunité pour faire en sorte que La Poste de Côte d’Ivoire reparte vers la croissance et une stabilité économique », a affirmé le ministre de l’Economie numérique des télécommunications et de l’innovation, de Côte d’Ivoire, Roger Adom. Plus de 160 pays congressistes ont planché sur la nouvelle stratégie d’Abidjan pour booster les activités postales.

L’e-commerce était l’enjeu central de ce 27e Congrès de l’UPU. La Stratégie postale d’Abidjan repose sur trois piliers, notamment le renforcement du mandat de l’UPU, celui du fournisseur et l’amélioration de l’industrie postale. Le 27e Congrès aura aussi permis de toucher du doigt les questions des frais des terminaux du budget de l’Union, la contribution des membres, de l’égalité du genre. Sur les contributions, les Congressistes ont adopté une résolution décidant d’annexer le système de contribution sur le niveau économique de chaque Etat, comme c’est le cas à l’ONU. L’UPU vivait en effet, jusqu’au Congrès d’Abidjan, sur des contributions volontaires. Une stratégie qui aurait montré ses limites avec un budget de fonctionnement qui n’a pas cessé de se réduire. Selon les Congressistes, des décisions ont été prises pour qu’il y ait beaucoup plus d’égalités dans la rémunération des frais postaux dans les différents pays, qu’ils soient des pays riches ou en voie de développement.


FRANÇOIS KONAN

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ