PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 9 septembre 2021 | Abidjan.net

Libre échange : la consolidation des offres de la Côte d’Ivoire à travers les 5 Secteurs Prioritaires dans le Commerce des Services au centre d'un atelier

© Abidjan.net Par DR
Atelier sur la consolidation des offres de la Côte d’Ivoire à travers les cinq secteurs prioritaires dans le commerce des services dans le cadre des négociations de la ZLECAf
Le Comité National de la ZLECAf (CN-ZLECAf) avec l’appui technique de la GIZ a organisé, le 07 septembre 2021, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, un atelier de consolidation des offres de la Côte d’Ivoire sur les cinq secteurs prioritaires du commerce des services.

Le Comité National de la ZLECAf (CN-ZLECAf) avec l’appui technique de la GIZ a organisé, le 07 septembre 2021, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, un atelier de consolidation des offres de la Côte d’Ivoire sur les cinq secteurs prioritaires du commerce des services.


Présidé par Mr Séka Koffi Guillaume, conseiller technique du DG du Commerce Extérieur, représentant du Ministre du Commerce et de l’Industrie, cet atelier avait pour but de consolider les positions des secteurs prioritaires pour une meilleure prise en compte des intérêts de la Côte d’Ivoire. Pour rappel, La Zone de Libre-Échange Continentale Africaine (ZLECAf) constitue une opportunité de développement du commerce intra africain et de promotion de l'intégration économique africaine. Elle a pour but d’aboutir à la libéralisation du commerce des marchandises et à créer un marché unique pour le commerce des services en Afrique. Ainsi, cinq (5) secteurs prioritaires ont été retenus dans 

le cadre des négociations sur le commerce des services. Ces secteurs sont : le transport, 

la communication, le tourisme, les finances et les services aux entreprises.


Cet atelier final clôturait une série d’ateliers de renforcement des capacités des parties prenantes et des consultations nationales sectorielles pour une meilleure formulation des requêtes de la Côte d’Ivoire. Ainsi, du 23 Août au 03 Septembre les parties prenantes des cinq secteurs ont été rencontrées indivuduellement pendant deux jours chacun pour être formé sur les techniques de négociations, pour préparer les requêtes par secteur de service et surtout pour identifier les secteurs qui les intéressent dans les autres pays africains sur la base des offres initiales disponibles.


Après avoir souhaité la bienvenue à tous les participants, la Secrétaire Exécutive du comité national de la ZLECAf, Madame Fatoumata FOFANA a tenu à remercier le Ministre du Commerce et de l’Industrie, M. Souleymane Diarrassouba pour son soutien, son engagement et les orientations qu’il donne au secrétariat exécutif du CN-ZLECAf pour l’atteinte des objectifs qui lui sont assignés. Elle a remercié, la GIZ pour l’appui technique et le soutien apporté à la Côte d’Ivoire dans son élan exemplaire dans la mise en œuvre de la ZLECAf. « Vous avez été réunis secteur par secteur pendant deux jours sur une période de deux semaines pour être mieux informés et équipés dans le but aujourd’hui de transcrire plus aisément les aspirations de la Côte d’Ivoire quant aux questions liées au commerce des services. Confiante quant à l’implication de vous tous ici présent dans la réussite de ce projet panafricain, je crois que ce lieu sera le théâtre de fructueux échanges » a-t-elle ajouté.


Xaver Keller, Responsable de l'appui à la ZLECAf à la GIZ, a félicité le Secrétaire Exécutif pour le travail excellent abattu en Côte d’Ivoire en vue d’inclure de toutes les parties prenantes au processus de négociation. Monsieur Keller s’est félicité des progrès réalisés depuis le début des consultations et s’est réjouit des perspectives positives à

entrevoir de cette rencontre.


Quant au représentant du Ministre du Commerce et de l’Industrie, Monsieur Seka Guillaume, il s’est réjoui de cet atelier final qui permettra aux participants de comprendre l’approche de travail adopté au niveau régional. « Cet atelier devrait servir à la mise en œuvre de certains objectifs stratégiques tels qu’une meilleure appropriation du contenu de l’Accord par tous les acteurs, le développement et la mise en œuvre de stratégies sectorielles commerciales et offensives. Il est donc indéniable que relever les différents défis liés à une implémentation réussie de la ZLECAf en Côte d’Ivoire, ne pourrait se faire sans l’implication et le leadership du secteur privé ivoirien » a-t-il indiqué.


Cette rencontre en format hybride (visio-conférence et présentiel) s’est déroulée avec la participation des membres de du comité national de la ZLECAf, du groupe de travail thématique sur le commerce des services et des experts en commerce des services de la GIZ, la banque mondiale et l’organisation du commerce mondial (OMC).


A. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Articles du dossier

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ