PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 22 septembre 2021 | AIP

La Côte d’Ivoire soutient la candidature de ses experts en droits de l’homme dans les organes issus des traités internationaux

© AIP Par PR
Amadou Coulibaly, ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement

Abidjan- Le gouvernement a décidé mercredi 22 sept 2021 en conseil des ministres à Abidjan, de soutenir la candidature d’experts ivoiriens, notamment cinq, aux organes des traités des droits de l’homme des Nations-Unies, conformément à sa tradition de promotion de ses hauts cadres dans les organisations internationales.


Les cinq candidatures à accompagner sont notamment pour le comité des droits de l’homme, Delbé Zirignon Constant, magistrat hors hiérarchie, pour le comité des droits économiques, sociaux et culturelles, Diané Assane, magistrat, pour le comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes, Mme Youli Bi Koné Marguerite, doctorante en sciences de l’Education option psychologie.


Pour le comité des droits des personnes handicapées, Alfred Kouassi, conseiller en droit de l’homme au conseil national des droits de l’homme et pour le comité des droits de l’enfant, Mel Alain Didier Lath, diplômé en éducation spécialisée.


Le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly a expliqué que ce soutien s’inscrit dans la dynamique d’une direction forte du président de la République qui souhaite que désormais les Ivoiriens puissent postuler chaque fois que cela sera possible lorsque se dégagent des postes à l’international.


« Le gouvernement a décidé de soutenir les candidatures d’experts ivoiriens aux élections dans les organes issus des traités dans les organes de droits de l’homme des Nations-Unies lors de la session des Etats partis aux différentes conventions prévues en 2020 à New-York », a-t-il déclaré.


gak/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ