x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 13 décembre 2021 | Abidjan.net

8e Edition du salon Archibat 2021 : les conclusions et recommandations remises au ministère en charge de la construction

© Abidjan.net Par DR
Ouverture de la 8e édition de Archibat à Abidjan
Le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme Bruno Koné Nabagné a procédé à l'ouverture de la 8e édition de Archibat à Abidjan le Mercredi 08 décembre 2021 à Abidjan.

Les conclusions et recommandations de la 8ème édition du Salon ARCHIBAT 2021 qui a ouvert ses portes le 8 décembre 2021 ont été remises au ministre de la Construction du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné KONE, représenté par son Directeur de cabinet, Diabaté KALADJI, lors de la cérémonie clôture, le 11 décembre 2021.


Ci-dessous l’intégralité de la déclaration d’Archibat 2021


Les professionnels de la fabrique de la ville (architectes, urbanistes, ingénieurs, géographes, sociologues, spécialistes en bâtiments verts et intelligents, experts en développement durable, paysagistes, et élus locaux) de plusieurs pays (Côte d’Ivoire, Niger, Burkina, Tunisie, Suisse, France etc.) se sont réunis du 8 au 11 décembre 2021 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan à l’occasion de la 8ème édition du salon de l’architecture et du bâtiment (ARCHIBAT 2021).


Cet évènement a pour but de partager les retours d’expérience mutuels et de réfléchir ensemble aux leviers susceptibles de conduire, par une approche innovante, à relever le défi de la transformation, de la construction et de la gestion de villes résilientes, inclusives, productives, écologiques, intelligentes, sûres et donc durables.


 

Le constat est clair et partagé : le changement climatique implique une transformation de notre mode de consommation de la ville. Le non-respect des règles d’urbanisme, le manque de civisme des citoyens, la prolifération d’acteurs non professionnels, non formés, le manque de qualité dans nos constructions, constituent des menaces majeures pour le développement durable de nos villes et de notre cadre de vie.


En somme, les échanges ont été forts constructifs et ont permis de souligner l’importance et l’urgence d’agir et d’agir différemment.

Il est nécessaire d’innover dans le processus de fabrication et de gestion de la ville et de réinventer les relations entre toutes les parties prenantes de ce processus.

Aussi, l’Ordre des Architectes propose la tenue d’Assises du Bâtiment et de la Ville Durable avec une concertation nationale comme prochains pas dans cette entreprise. Ces assises se voudront collaboratives et connectives avec des formats d’ateliers de coconstruction, pour remettre les choses à plat et définir les modes de management d’opération avec l’ensemble de la chaîne de valeur : Instances décisionnaires, Autorité des marchés publics, maîtrise d’ouvrages publics et privés, maîtrise d’œuvres, maîtrise

d’usage, entreprises et artisans du bâtiment, industriels, notaires… avec des objectifs communs majeurs clairement définis, notamment :


 •Réfléchir de manière globale, inclusive et prospective en vue de dégager une vision claire, concrète et holistique de la fabrique de la Ville Durable.


•Trouver les meilleurs synergies et mécanismes pour développer des villes ivoiriennes efficientes avec une obligation de résultats pour rendre nos villes désirables.

Il est temps d’agir, il est urgent d’agir, nous ne pourrons plus dire que nous ne savions pas.


Monsieur le Ministre, soyez assuré que les professionnels de la fabrique de la ville sont mobilisés et à votre entière disposition pour vous accompagner dans l’amélioration de la qualité de vie de nos concitoyens. Nous comptons sur votre soutien pour la tenue de ces Assises et de cette Concertation Nationale.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Articles du dossier

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ