x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 9 février 2022 | APA

La Côte d'Ivoire lance officiellement les activités de la COP15

© APA Par FN
Cérémonie de lancement des activités de la 15ième conférence des parties sur la désertification et la sécheresse
Abidjan le 09 février 2022. Les activités de la 15ième conférence des parties sur la désertification et la sécheresse à Abidjan ont été lancées officiellement ce mercredi à Cocody en présence de plusieurs membres du gouvernement

La Côte d'Ivoire a lancé officiellement mercredi la 15e Conférence des parties à la convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (COP15), prévue du 9 au 20 mai 2022 sur les bords de la lagune Ebrié.  


La cérémonie de lancement de la COP15 sur la désertification et la sécheresse a eu lieu en présence de plusieurs membres du gouvernement ivoirien, des diplomates, des représentants d'institutions internationales et des acteurs de la société civile. 


"Notre pays sera le porte flambeau de l'adoption de décisions et de la prise d'accords afin de lutter contre la désertification et la sécheresse" à l'échelle mondiale, a dit le ministre ivoirien de l'Environnement et du développement durable, Jean-Luc Assi.


Selon M. Jean-Luc Assi, les résolutions de la COP15 sur la désertification et la sécheresse aboutiront à l'"Initiative d'Abidjan". Le pays assurera la présidence de la COP pour deux ans afin d'éveiller la conscience de la planète sur les menaces de ces fléaux. 


Cela devrait permettre de préserver et de restaurer les écosystèmes terrestres, d'exploiter et gérer de façon durable les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l'appauvrissement de la biodiversité.


M. Adjoumani Kouassi Kobenan, ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et du développement durable, représentant le Premier ministre Patrick Achi, a salué cette conférence mondiale visant une protection plus soutenue de l'environnement. 


 "Notre futur s'écrit ici et maintenant, prenons la résolution de l'écrire à l'unisson pour garantir à notre descendance un monde bien meilleur", a lancé M. Adjoumani, ajoutant que cet évènement est le prolongement de l'engagement de l'Etat ivoirien sur ces questions.


 Le ministre ivoirien du Plan et du développement, Kaba Nialé, a fait observer qu'avec la problématique de la dégradation des sols, c'est plusieurs objectifs de développement durable qui sont visés, la question du climat, du genre et de la lutte contre la pauvreté.  


Après la COP 14 qui s'est tenue du 2 au 13 septembre 2019 à New Delhi, en Inde, la Côte d'Ivoire abritera la COP 15. Le pays abrite pour la première fois de son histoire l'une des plus grandes conférences des Nations Unies sur l'environnement et le développement durable. 


La quinzième conférence de Parties sera l’occasion pour la Côte d’Ivoire et pour l’ensemble des pays de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification et la sécheresse de sensibiliser aux solutions et à la nécessité de réhabiliter les terres dégradées.


Des mesures urgentes devraient être mises en place afin de reboiser les forêts, de développer de bonnes pratiques agricoles, de prévenir l'érosion des sols, de gérer les ressources en eau, d’améliorer la gestion des pâturages, des forêts et du bétail. 


AP/ls/APA

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Articles du dossier

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ