x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 12 avril 2022 | AIP

Abidjan abrite une formation des femmes entrepreneurs de semences d’Afrique de l’ouest

Abidjan- La conseillère technique de la ministre ivoirienne de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Awa Sylla, a procédé lundi 11 avril 2022, à Abidjan, à l’ouverture officielle d’une formation des femmes entrepreneurs de semences d’Afrique de l’ouest.


Organisée à l’hôtel Ivotel, au Plateau, par le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF), cette activité de cinq jours regroupe une vingtaine de femmes qui exercent dans la chaîne de valeur des semences en Afrique de l’ouest. Elles travaillent dans le commerce des semences, le contrôle de la qualité des semences et la réglementation des semences.


En procédant à l’ouverture des travaux, la représentante de la ministre Nasseneba Touré a salué l’initiative qui prend en compte le Genre dans le développement durable du système semencier. Elle a espéré que cette formation permettra de partager et d’améliorer les connaissances des participantes sur les pratiques commerciales saines, en vue de la construction des entreprises semencières saines et durables.


Dans le secteur des semences, les femmes sont impliquées dans la chaîne de valeur en particulier dans le traitement des semences et dans les laboratoires. Mais en tant qu’entrepreneures, elles sont confrontées à un sérieux écart entre les sexes dans l’accès aux ressources productives et aux marchés compétitifs.


Selon l’expert senior en développement des intrants agricoles à CORAF, Dr Yacouba Diallo, l’objectif principal de cette formation est de renforcer les capacités des femmes entrepreneurs de semences d’Afrique de l’ouest en matière de gestion d’entreprise de production de semences de qualité, de Genre et de leadership, afin d’assurer une contribution efficace des femmes dans le secteur des semences et de combler le fossé entre les sexes.


Le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles, en tant qu’acteur majeur du secteur semencier en Afrique de l’ouest, considère que le défi le plus immédiat à relever dans le système semencier est d’assurer la disponibilité et l’accessibilité des différentes classes (sélectionneur, fondation et certifié) de semences de cultures vivrières de base dans la région de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).


tg/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ