x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 1 juillet 2022 | APA

Trêve sociale: le gouvernement ivoirien lance le dialogue avec les syndicats

© APA Par DR
Trêve sociale: le gouvernement ivoirien lance le dialogue avec les syndicats

Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, a lancé jeudi officiellement les négociations entre le gouvernement et les faîtières syndicales de la fonction publique en vue de la mise en place d'une nouvelle trêve sociale. 

Cette nouvelle trêve sociale est engagée après celle de 2017-2022. M. Patrick Achi a rendu un "hommage" à l’ensemble des centrales syndicales, des faitières et des syndicats du secteur public. 

L'ensemble des efforts financiers consentis par le gouvernement ivoirien, lors de la première trêve, traduit en des "mesures majeures présente un cumul de plus de 357 milliards de FCFA sur la période 2018-2022". 

"C’est un effort financier exceptionnel de l’État et donc de l’ensemble des Ivoiriens ! En vous permettant à vous, forces syndicales du pays, d’accorder une période d’accalmie au gouvernement", a déclaré M. Patrick Achi.

Cela, dira-t-il, a pour objectif de permettre à l'Etat de "réaliser avec sérénité et méthode la grande ambition du président de la République, et celle de tous les Ivoiriens, pour une Côte d’Ivoire stable, rassemblée, prospère et tournée vers l’avenir".  

Il s'est félicité du "respect depuis 2018 de l’échéancier de paiement du stock des arriérés. Ainsi, près de 195 milliards FCFA auront été payés de janvier 2018 à décembre 2022, sur un stock de 250 milliards, conformément au chronogramme prévu".  

"Quant aux efforts de paiement attendus demain et qui seront naturellement tenus, ils concernent un peu plus de 54 milliards FCFA et seront apurés au plus tard en 2026", a-t-il assuré, rappelant que l'ensemble présente un cumul de plus de 357 milliards de FCFA sur la période 2018-2022.

Le rapport d'évaluation du bilan de la trêve sociale de 2017-2022 ressort que "les engagements et revendications satisfaits ont occasionné pour l'Etat des dépenses effectuées à hauteur de plus de 357,38 milliards de Fcfa". Pour le stock des arrières, 78% a été payé depuis 2018.

Le paiement du stock des arriérés est en cours, selon le bilan qui mentionne qu'"environ 194,9 milliards FCFA auront été payés de 2018 à décembre 2022. Il reste à payer 22%, soit 54,6 milliards FCFA qui doivent être apurés au plus tard en 2026". 


AP/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ