x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 12 juillet 2022 | Abidjan.net

Côte d'Ivoire: le Conseil national de securité exige la '' libération sans délai'' des 49 militaires ivoiriens detenus au Mali (Communiqué)

© Abidjan.net Par DR
Réunion du Conseil National de Sécurité (CNS)
Mardi 12 juillet 2022. Le Conseil National de Sécurité (CNS) a tenue une réunion au Palais de la Présidence de la République, sous la Présidence du Chef de l'Etat, S.E.M. Alassane OUATTARA.

Le Président ivoirien Alassane Ouattara a présidé mardi à Abidjan une réunion extraordinaire du Conseil national de sécurité ( CNS) au terme de laquelle il a été demandé aux autorités maliennes de '' libérer, sans délai, les militaires ivoiriens injustement arrêtés'' à Bamako. 


Quarante-neuf militaires ivoiriens ( 49), considérés comme des '' mercenaires'' par les autorités maliennes ont été mis aux arrêts depuis dimanche dernier à Bamako.

 '' Ces militaires sont régulièrement inscrits dans l'effectif de l'armée ivoirienne et se trouvaient au Mali dans le cadre des opérations des éléments nationaux de soutien ( NSE)... Au regard de ce qui précède, le Conseil national de sécurité  demande aux autorités maliennes de libérer , sans délai, les militaires ivoiriens injustement arrêtés'', rapporte le communiqué final de cette réunion transmis à Abidjan.net. 


Selon le Conseil national de sécurité, à l'arrivée des quarante-neuf militaires ivoiriens au Mali dimanche dernier, dans le cadre de la 8ème rotation, une copie de l'ordre de mission du contingent a été transmise aux autorités aéroportuaires maliennes, pour attester de la régularité de la mission. '' Le ministère des Affaires Étrangères et de la coopération internationale du Mali ainsi que le chef d'Etat major des forces armées maliennes , en ont reçu copie'', a précisé le communiqué. Par ailleurs, le Conseil national de sécurité a soutenu qu'aucun militaire ivoirien de ce contingent n'étaient en possession d'armes et de munitions de guerre'' contrairement aux affirmations des autorités maliennes. '' Le Conseil national de sécurité informe l'opinion nationale et internationale que les autorités ivoiriennes continueront d'œuvrer pour le maintien du climat de paix et de fraternité qui a toujours prévalu entre la Côte d'Ivoire et le Mali'', a assuré le document.  


Dans un communiqué rendu public lundi dernier, le gouvernement de la transition au Mali a annoncé l'arrestation à Bamako de 49 militaires ivoiriens qui détenaient des armes et munitions de guerre '' sans ordre de mission''. Ainsi, ces militaires ivoiriens, considérés par les autorités maliennes comme des '' mercenaires'' ont été mis aux arrêts et mis à la disposition de la justice malienne.


L.Barro 

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ