x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 18 juillet 2022 | Partis Politiques

Déclaration du FPI relative à l'arrestation des militaires ivoiriens au Mali

© Partis Politiques Par DR
Issiaka Sangaré, porte-parole du FPI

Le dimanche 10 juillet 2022, quarante-neuf (49) militaires ivoiriens ont été arrêtés, en début d’après-midi, à l’aéroport international de Bamako. Ces soldats ont été présentés par les autorités maliennes, lundi, comme des mercenaires.

 

Le mardi 12 juillet 2022, le gouvernement ivoirien a réagi, à travers le Conseil national de sécurité (CNS) qui a produit un communiqué en indiquant qu’il s’agit de « militaires régulièrement inscrits dans l’effectif de l’Armée ivoirienne qui se trouvent au Mali, dans le cadre des opérations des Eléments Nationaux de Soutien (NSE) » et que « la présence de ce détachement des Eléments Nationaux de Soutien est conforme aux mécanismes des Missions de maintien de la Paix et est bien connu des autorités maliennes ».

 

Malgré les éclairages apportés par les autorités politiques et militaires ivoiriennes ainsi que les appels à la libération des prisonniers, les autorités malienne campent sur leur position invoquant que la présence des militaires ivoiriens ne saurait se justifier.

 

Le Fpi suit avec beaucoup d'attention le déroulement du dossier des 49 militaires ivoiriens détenus au Mali et encourage le gouvernement à privilégier l'axe de la diplomatie dans la quête de solutions pour le dénouement heureux et diligent de cette affaire. 


Le Fpi demande la libération des 49 militaires, nos concitoyens, détenus au Mali, exprime sa solidarité avec leurs différentes familles et reste saisi du dossier.


Fait à Abidjan, le 17 juillet 2022


Le Secrétaire Général et Porte-parole

Issiaka Sangaré

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ