x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 12 août 2022 | AIP

La grève des propriétaires des points mobile money reconduite pour quatre jours

© AIP Par DR
Côte d’Ivoire-Economie-Finance : Orange money Côte d’Ivoire agréée par la BCEAO en qualité d’établissement de monnaie électronique

Agboville, La grève du Collectif des propriétaires de points de vente mobile money de Côte d’Ivoire est reconduite pour quatre jours, à compter du vendredi 12 août 2022, pour insatisfaction de leurs revendication, fait savoir le communiqué du groupement transmis jeudi 11 août 2022, à l’AIP.


« Le Collectif des propriétaires de points de vente mobile money de Côte d’Ivoire en accord avec l’ensemble de ses propriétaires, ont décidé ce jeudi 11 août 2022, de la reconduction de leur mot d’ordre de grève sur un délai de quatre jours, c’est-à-dire à compter du vendredi 12 août jusqu’au lundi 15 août 2022, inclus. Les propriétaires de PDV mobile money de Côte d’Ivoire, dans ses premiers trois jours de grève, n’ont pas eu satisfaction de toutes leurs revendications », indique le communiqué.


Le Collectif a fait savoir qu’à la date du mardi 16 août 2022, une nouvelle grille de frais de service sera instaurée et va être appelée « frais de proximité ». Ils ont demandé aux opérateurs de « s’abstenir de suspendre » les comptes des prestataires qu’ils sont, à la suite de l’application de ces frais.


Les propriétaires de points de vente mobile money de Côte d’Ivoire ont observé du 09 août au 11 août 2022, un arrêt de travail pour revendiquer « une amélioration de leurs commissions, une revalorisation de leur secteur d’activité ».


« Avant les commissions étaient bonnes mais avec l’arrivée des 1% de frais payé par les clients, sincèrement ça nous arrange plus. On aimerait que les opérateurs de téléphonie mobile trouvent une solution pour qu’on soit à l’aise, parce que nous travaillons avec des crédits pris à la banque, la mairie nous encaisse, les magasins sont chers, il y les patentes à payer. Il nous est difficile de couvrir les charges maintenant », a expliqué pour sa part le président de la section Agboville des propriétaires des points de ventes, Lézou Jérome.


Durant les trois jours de grève, les propriétaires des points de ventes d’Agboville ont sillonné la ville et les villages environnants à travers une parade à motos, pour sensibiliser et s’assurer que le mot d’ordre était suivi à 100%.


(AIP)


ena/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ