x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 24 août 2022 | Abidjan.net

Couverture médiatique des législatives partielles : les médias invités à l'égalité de traitement des candidats

© Abidjan.net Par Atapointe
Election présidentielle: Kouadio Konan Siméon a voté
Le candidat Kouadio Konan Siméon a voté ce dimanche 25 Octobre 2015 au centre du Lycée Sainte Marie de Cocody

La Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) chargée de la régulation de la communication audiovisuelle en Côte d'Ivoire, a adopté au terme d'une session extraordinaire, le cadre réglementaire devant régir la couverture médiatique de la campagne des élections partielles à venir (législative et sénatoriale) dans le pays. 

Ainsi, dans un communiqué transmis mercredi à Abidjan.net, la HACA a rapporté les cinq décisions arrêtées à l'issue de cette session extraordinaire en vue de permettre aux médias audiovisuels de service public ainsi que ceux du secteur privé, d'assurer une couverture équitable de ces prochaines élections partielles. 


Des élections législatives partielles sont prévues dans les circonscriptions électorales ivoiriennes N°57, N°150 et N°202.  


Quant à l'élection sénatoriale partielle, elle se tiendra dans la région du Haut-Sassandra. 


Premièrement, la HACA a indiqué qu'en ce qui concerne les médias audiovisuels de service public et le média audiovisuel, il doivent veiller, à compter de la publication de la liste des candidats par la CEI ( organe électoral), à un accès équitable à leurs antennes, des candidats indépendants, des partis politiques et groupements de partis politiques présentant des candidats, ainsi qu’au respect des principes du pluralisme des courants d’opinion et de l’équilibre de l’information dans toutes les circonscriptions électorales dont ils assurent la couverture médiatique. 


Deuxièmement, les services de radiodiffusion sonore et télévisuelle privés commerciaux doivent veiller au principe de l'accès équitable à leurs antennes des candidats indépendants, des partis politiques et groupements de partis politiques présentant des candidats. 

'' les services de radiodiffusion sonore et télévisuelle privés commerciaux doivent communiquer à la HACA, leur grille tarifaire au moins 72 heures avant l’ouverture de la campagne électorale", a ajouté le communiqué.  


Troisièmement, la HACA a également autorisé les services de radiodiffusion sonore privés non commerciaux, situés dans la Région du Haut-Sassandra et dans les circonscriptions électorales n°57, n°150, et n°202, à couvrir la campagne électorale.

Toutefois, l'institution a précisé que durant la période de campagne électorale, les services de radiodiffusion sonore privés non commerciaux situés dans la région et les circonscriptions où se dérouleront les élections, doivent veiller à un accès équitable à leurs antennes, des candidats indépendants, des partis politiques et groupements de partis politiques présentant des candidats. 


Quatrièmement, durant la période de campagne électorale, les services de médias audiovisuels en ligne doivent veiller au pluralisme, à l’honnêteté et à l’équilibre de l’information.


Cinquièment, s'agissant de la proclamation des résultats, la HACA a fait savoir que les médias audiovisuels dans leur ensemble, ne peuvent diffuser que les résultats proclamés par la Commission Electorale Indépendante (CEI). 


L.Barro

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ