x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 13 février 2023 | CICG-Côte d’Ivoire

Campagne soja 2023 : la jeunesse invitée à s'intéresser à la culture du soja

© CICG-Côte d’Ivoire Par DR
Campagne soja 2023 : la jeunesse invitée à s'intéresser à la culture du soja

Abidjan- Une délégation du ministère d'État ministère de l'Agriculture et du Développement rural, conduite par Silué Sionseligam, directeur de l'évaluation des projets, a sillonné du 6 au 10 février 2023, les localités de Touba et Koro (région du Bafing) et Odienné (région du Kabadougou) pour informer et sensibiliser les populations de ses zones de production sur la campagne 2023 du projet Soja. La phase pilote de cette campagne a été lancée en 2019 à Touba par le ministre d'État Kobenan Kouassi Adjoumani.


« Nous attendons beaucoup que les jeunes s'intéressent à la culture du soja. Ils seront prioritaires conformément à l'instruction du Chef de l'État qui a décrété 2023, année de la jeunesse. Et le ministre d'État nous a instruits de faire la part belle à la jeunesse dans toutes les activités que nous menons sur le terrain », a déclaré Silué Sionseligam.


L'émissaire du Ministre d'État Kobenan Adjoumani a demandé aux jeunes de s'inscrire pour une meilleure organisation des attributions des parcelles et le respect du calendrier établi. « Tous les jeunes qui aspirent à faire le Soja seront sélectionnés d'office. Ils ont jusqu'à fin mars pour se faire enregistrer dans nos directions régionales et départementales. Les défrichements ont débuté et se poursuivent jusqu'à fin avril, les labours en mai et les semis commencent aux environs du 15 juin dès les premières pluies», a-t-il lancé.


Après la campagne 2022, qui a porté sur 1 100 hectares et qui s'est bien comportée dans l'ensemble, le gouvernement veut mettre en valeur, cette année, 3 600 hectares dont 1 600 à Odienné, et 2 000 à Touba et Koro.

Moussa Diarrassouba, originaire de Massala Farako (département d'Odienné) se dit intéressé par le projet vu le succès enregistré par ses voisins sojaculteurs. « Je voudrais commencer cette année avec 4 hectares car certains de mes voisins qui font le soja ont pu s'acheter des motos. D’autres ont achevé la construction de leur maison. Cela veut dire que c'est un très bon projet qui vient améliorer nos conditions de vie », a-t-il témoigné.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ