x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 28 février 2024 | AIP

Le ministère des Affaires étrangères s'investit pour une mise en œuvre optimale de son budget 2024

Le ministère des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur a organisé mercredi 28 février 2024 à Abidjan, une session de rentrée budgétaire 2024 destinée aux gestionnaires de crédits du ministère, dans le but d'améliorer l'exécution du budget-programmes.


La session vise à fournir aux gestionnaires les outils nécessaires pour une meilleure utilisation des crédits, en conformité avec les procédures de dépenses publiques, a indiqué le directeur des Affaires financières, N’guessan Kouakou Hyppolite.


Au cours de la rencontre, plusieurs thèmes ont été discutés, notamment le contrôle préalable des opérations budgétaires, les mesures d'encadrement de la gestion budgétaire et les procédures de passation des marchés publics, animés par des experts en finance.


Cette initiative fait suite à la récente rentrée budgétaire organisée par la direction générale du Budget et des Finances, qui a présenté les innovations introduites par l'arrêté n°0116/MFB du 31 janvier 2024.


L’arrêté porte sur la réforme des procédures et circuits d'exécution des recettes et des dépenses du budget de l’Etat et mise en œuvre du Système intégré de gestion des opérations budgétaires de l’Etat (SIGOBE), les mesures d’encadrement de l’exécution budgétaire 2024 et les difficultés rencontrées dans l’élaboration des rapports de performance, a souligné M. N’guessan.


Il a salué les gestionnaires pour la bonne exécution du budget 2023. Toutefois, quelques erreurs imputables aux gestionnaires et fournisseurs, ainsi que des retards dans l'exécution ont été relevés lors des échanges.


Cette rencontre a permis de répondre à un besoin réel d'information des acteurs budgétaires du ministère, comme l'a souligné l'ambassadeur Koué Bi Gangoné Alphonse, représentant le ministre des Affaires étrangères.


De manière plus concrète, cette rencontre visait à "recueillir les attentes, les préoccupations et propositions des responsables d'unités opérationnelles afin de s’accorder sur la nécessité d’une bonne gestion financière, conformément aux dispositifs de mise en œuvre du budget programmes", a-t-il affirmé.


(AIP)

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ