Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces.ci    Cuisine    Nécrologie    Publicité
  CHRONOLOGIE
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
News
Chronologie

2018

17 juillet

Lancement de la campagne de vaccination obligatoire contre les maladies animales

Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, a procédé, mardi, au lancement de la campagne de vaccination obligatoire contre les maladies animales. Cette campagne qui a pour slogan «je participe au développement de mon pays en vaccinant mes animaux » vise, selon le ministre, entre autres à la vaccination de 432.600 bovins contre la pasteurellose, le charbon symptomatique, la péripneumonie contagieuse ovine (PPCB) et la dermatose nodulaire contagieuse bovine (DNCB). Elle concerne également la vaccination de 795 000 petits ruminants contre la Peste des petits ruminants (PPR), 1.230.000 bovins, ovins et caprins contre le charbon bactérien et 18 millions de volailles contre la maladie de Newcastle. Pour la réussite de cette campagne, le ministre a mis à la disposition de ses services une dizaine de motos, du matériel technique comprenant 30 seringues automatiques, 60 glacières de 20 litres, 60n glacières de huit litres, 60 boîtes d’aiguille 30/15, 60 paquets de seringues de traitement, 60 paires de bottes, 60 imperméables et 60 paquets de gants.
16 juillet

Assemblée générale constitutive du parti unifié RHDP

Le nouveau « parti unifié » du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a été lancé, lundi 16 juillet, en Côte d’Ivoire, avec à sa tête le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, à deux ans de la prochaine élection présidentielle.
15 juillet

La France championne du Monde 2018

La France est sacrée championne du monde 2018. La bande à Didier Deschamps, avec beaucoup de réalisme et de pragmatisme, sans avoir forcement montré son meilleur visage, a défait une brillante équipe de Croatie (4-2), ce dimanche au stade de Luzniki, à Moscou.
15 juillet

La liste electorale provisoire est disponible selon la CEI

La Commission Electorale Indépendante (CEI) annonce une liste électorale provisoire validée et disponible de 6 595 899 électeurs, après l`enrôlement des pétitionnaires dans la période du 18 au 24 juin 2018, indique un communiqué transmis, dimanche, à APA. Cette liste comprend « 3 357 698 hommes soit 50,91% et 3 238 201 femmes, soit 49,09% » explique la CEI ajoutant que « ces données, ainsi que la répartition du nombre d`électeurs par département, peuvent être consultées » sur le site internet de la Commission.
13 juillet

Décès à Abidjan du général à la retraite Édouard Kassaraté Tiapé

Ex-Commandant supérieur de la gendarmerie nationale sous le régime de Laurent Gbagbo, le général à la retraite, Édouard Kassaraté, est décédé, vendredi, à Abidjan des suites d`un « malaise cardio-vasculaire » à l`âge de 68 ans, annoncent plusieurs sources.
10 juillet

Nouveau gouvernement AMADOU GON COULIBALY 3

La liste du nouveau gouvernement ivoirien, après la dissolution du précédent le 4 juillet dernier, a été rendue public ce mardi 10 juillet 2018. La nouvelle équipe ‘’Amadou Gon 3’’ enregistre l’entrée de 10 nouvelles personnalités. C’est un total de 36 ministres y compris le Premier ministre chef du Gouvernement. La nouvelle équipe conduite par Amadou Gon Coulibaly comprend également 5 Secrétaires d’Etats. Au titre des nouveaux entrants, le maire de la commune d’Attécoubé Danho Paulin a hérité du portefeuille des Sports. Esmel Essis, jusqu’ici Directeur général du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) est nommé secrétaire d’État en charge de l’Investissement privé. Le président du Conseil régional du Sud-Comoé, Aka Aouélé est nommé ministre de la Santé et de l’hygiène publique. Le président de l’Union pour la démocratie et la paix de Côte d’Ivoire (UDPCI) , Albert Mabri Toikeusse est nommé ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Quant à son Secrétaire général Laurent Tchagba, il a hérité du portefeuille de l’Hydraulique. La nouvelle équipe a enregistré le retour au ministère de l’Artisanat de Sidiki Konaté, un proche de Guillaume Soro.
7 juillet

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, procède, au lancement officiel du Projet de développement et de réhabilitation du réseau électrique de Côte d’Ivoire

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, procède, ce samedi, à Dabakala, au lancement officiel du Projet de développement et de réhabilitation du réseau électrique de Côte d’Ivoire (PRODERCI). Ce vaste projet vise la réalisation de plus de 1.600 kilomètres de lignes de réseau de transports en énergie, l’extension et la réhabilitation de 26 postes de transformation. Sur place, les populations sont prêtes pour l’arrivée du chef du Gouvernement ivoirien. Les principales artères et les sites devant abriter le lieu du meeting ont été nettoyés. La voie reliant Dabakala à Katiola a été également réhabilitée.
6 juillet

La présidente et la Secrétaire générale du RDR en visite chez le président du PDCI Henri Konan Bédié à Daoukro

La président du Rassemblement des Républicains (RDR), Henriette Diabaté et la Secrétaire générale dudit parti, Kandia Camara ont été reçues ce vendredi 6 juillet 2018, par le président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié en sa résidence de Daoukro. Selon le communiqué issu de cette rencontre qui a duré environ 2 heures d’horloge, les échanges ont porté sur la poursuite des travaux relatifs à la création du parti unifié dénommé RHDP ; et ce conformément à la résolution du Bureau Politique du 17 juin 2018. Après lecture des trois documents que sont – le RAPPEL DU CONTEXTE DE LA SIGNATURE DU COMMUNIQUE DU 10 AVRIL 2018 ET DE LA SIGNATURE DE L’ACCORD POLITIQUE DU 12 AVRIL 2018 – LE PREAMBULE OBSERVATIONS GENERALES SUR LE PROJET DE STATUTS DU PARTI UNIFIE DENOMME RHDP – Et PROPOSITION D’AMENDEMENT DU PDCI-RDA DES DISPOSITIONS TRANSITOIRES DU TITRE V DU PROJET DES STATUTS DU PARTI UNIFIE DENOMME RHDP, le président du PDCI a indiqué que lesdits documents ne pouvaient être discutés dans le fond au cours de la présente séance. Avant de prier ses hôtes de transmettre les documents en question au Président d’honneur du RDR, le président Alassane Ouattara.
4 juillet

Ouattara dissout le Gouvernement et reconduit Amadou Gon Coulibaly dans ses fonctions de Premier Ministre

e président de la République, Alassane Ouattara a procédé ce mercredi 4 juillet à la signature de 2 décrets dont l’un met fin aux fonctions du Premier ministre chef du Gouvernement, Amadou Gon Coulibaly et des membres du Gouvernement. Et le second reconduit Amadou Gon Coulibaly dans les fonctions de Premier ministre chef du Gouvernement. Selon la déclaration lue par le Secrétaire général de la présidence de la République, Patrick Achi, il est demandé au Premier ministre de proposer dans les meilleurs délais une équipe gouvernementale constituée de personnalités membres du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) et de personnalités de la Société civile. Selon plusieurs sources, cette dissolution du gouvernement était prévisible. Ce d’autant plus que l’alliance du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) au pouvoir, vit une crise née de l’opposition entre les partisans de la mise en place du Parti unifié maintenant en vue de la présidentielle de 2020 et ceux qui sont plutôt en faveur de son report après la présidentielle de 2020.
4 juillet

Le Sous secrétaire au Commerce américain à la tête d’une importante délégation du Conseil consultatif présidentiel des Etats-Unis en visite en Côte d’Ivoire

Une importante délégation du Conseil Consultatif présidentiel des Etats-Unis, conduite par le Sous Secrétaire au Commerce pour le Commerce international Gilbert Kaplan, séjourne en Côte d’Ivoire dans le cadre de la tournée du Secrétaire au Commerce des Etats Unis, Wilbur Ross, en Afrique. La délégation a rencontré ce lundi à Abidjan les ministres Adama Koné de l’Economie et des finances, Souleymane Diarrassouba du Commerce, de la Promotion des PME et de l’Artisanat, assurant également l’intérim des Mines et de l’Industrie, Puis Bruno Koné de la Communication de l’Economie numérique et de la Poste. Cette rencontre de travail a abouti à la signature de plusieurs accords entre les deux parties dans plusieurs domaines. Le ministre ivoirien du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion de PME, Souleymane Diarrassouba a rappelé que les échanges commerciaux entre les deux pays s’élèvent à 1,8 milliard de dollars. Soit une augmentation de 50% depuis 2012. Selon le ministre ivoirien, les deux parties ambitionnent de porter ces échanges commerciaux à 3 milliards de dollars d’ici 2025. Il a insisté sur l’excellence des relations économiques et commerciales entre les deux pays. Il en veut pour preuve le fait que les Etats-Unis sont le 2ème client de la Côte d’Ivoire. Quant au Sous Secrétaire américain au Commerce pour le Commerce international, Gilbert Kaplan, il a salué les performances économiques de la Côte d’Ivoire matérialisées par un taux de croissance relativement élevé. Selon le responsable américain, c’est d’ailleurs ce dynamisme de l’économie ivoirienne qui a conduit au choix du pays au nombre des quatre sur le continent inscrits à l’Agenda de la délégation américaine. La Côte d’Ivoire est le seul pays francophone parmi les quatre que visitera la délégation, a-t-on appris auprès de l’équipe conduite par Gilbert Kaplan. Cette visite, la plus importante des Etats-Unis en Côte d’Ivoire depuis ces dernières décennies, permettra à la délégation de se faire une idée des opportunités commerciales et des défis auxquels sont confrontées les entreprises américaines en Côte d’Ivoire. La mission se servira de ces informations pour formuler à l’intention du président américain Donald Trump des recommandations concrètes et fiables, afin d’approfondir les relations entre les chefs d’entreprises américaines et ivoiriennes.
3 juillet

Morte après s’être jetée du 13è étage de la Cité administrative hier : Qui est Pr Varlet Polneau

Pr Varlet Polneau, un cadre du ministère de la santé s’est tuée en se jetant du 13è étage de la Cité administrative d’Abidjan le mardi 3 juillet 2018. Suite à ce drame survenu aux environs de 10 h, le ministère de la santé et de l’hygiène publique, par l’entremise de son directeur général, Dagnan Simplice, a fait une déclaration. « C’est au nom de Madame la ministre de la santé et de l’hygiène publique que je prends la parole ici pour annoncer le décès de l’ex-chef de service du système d’information sanitaire du CHU d’Angré », a dit Dagnan Simplice. Il a fait savoir Pr Varlet Polneau était anciennement chargée d’étude à la direction générale de la santé. L’obtention d’une agrégation en bio statistique à l’UFR des sciences pharmaceutiques et biologiques lui a valu une promotion. Ce qui explique sa mutation au CHU d’Angré. Elle était le 2ème professeur agrégée en Bio Statistique en Côte d’Ivoire. Le DGS a par ailleurs présenté ses condoléances, au nom de la ministre, à la famille de la défunte (époux et enfants), aux enseignants et à la famille du système de santé ivoirien. Il n’a pas souhaité se prononcer sur les circonstances du drame. En effet, les éléments de la police judiciaire et criminelle étaient sur place pour des prises de vues et la recherche d’indice pour l’enquête.
2 juillet

Signature d’un Protocole d’Entente entre le Gouvernement ivoirien et Visa pour une plus grande digitalisation des paiements en Côte d’Ivoire

Le Gouvernement ivoirien et VISA, le leader mondial des paiements ont signé ce lundi 2 juillet 2018 à Abidjan, un protocole d’accord en vue de digitaliser les services gouvernementaux et assurer l’accès des populations aux services de paiements électroniques. Cette cérémonie de signature d’Accord s’est faite en conjonction avec la mission de la délégation du Département du Commerce des États-Unis sur les Affaires en Afrique (PAC-DBIA). Elle a permis au Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné représentant la partie ivoirienne et Andrew Torre, président régional de Visa pour l’Europe centrale, le Moyen Orient et l’Afrique de présenter les enjeux de ce protocole d’Accord. Pour le patron de Visa Europe, Moyen-Orient et Afrique, il s’agit à travers cette signature de renforcer la coopération entre le leader mondial du paiement et le Gouvernement ivoirien. Ce, en contribuant à l’intégration du plus grand nombre d’Ivoiriens dans le système financier formel avec tous les avantages associés. ’’L’utilisation des paiements électroniques apportera une plus grande sécurité et une meilleure commodité dans les transactions financières des familles ivoiriennes, tout en réduisant les coûts et en apportant une transparence accrue au système financier’’, a affirmé Andrew Torre. Selon le patron de VISA pour l’Europe centrale, le Moyen-Orient et l’Afrique, il est indéniable que ’’l’accès à un réseau de paiements mondial et sécurisé est essentiel pour une croissance économique soutenue’’. Il fournit notamment la croissance du secteur du commerce, encourage les voyages et le tourisme. Toute chose, qui à terme, permettra de soutenir l’inclusion des consommateurs. Le ministre Adama Koné a précisé que le protocole d’entente signé avec VISA est ’’une contribution importante dans les plans de développement et de modernisation de la Côte d’Ivoire d’ici 2020". Ce protocole d’entente reflète la détermination du gouvernement à relever les défis et à améliorer les conditions de vie des Ivoiriens, a affirmé le ministre Ivoirien de l’Economie et des Finances. Il convient d’indiquer que dans le cadre de sa coopération avec le Gouvernement ivoirien, VISA s’est engagée à - Déployer la solution Visa Mobile pour plus de 1,1 millions de producteurs de cacao, Café et noix de cajou - Permettre à environ 35.000 véhicules de transport commun d’accepter les paiements mobiles, aidant à fluidifier le secteur des transports - s’associer plus de 200 bureaux de Poste de Côte d’Ivoire pour digitaliser l’aide et le soutien aux personnes âgées et les moins privilégiés - Travailler avec le gouvernement pour évaluer le potentiel d’un programme pilote d’éducation financière pour les employés et les départements du Gouvernement - Evaluer la possibilité d’authentifier des porteurs de cartes via une application mobile ou via SMS, en utilisant une base de données nationale avec un numéro d’identification national unique pour chacun des 23,7 millions d’Ivoiriens, pour leur fournir un accès plus rapide aux services et les connecter au système financier formel.
1 juillet

Le Premier ministre inaugure une nouvelle station d’eau à Gagnoa

Une nouvelle station de pompage d’eau, pour réduire le déficit d’eau potable dans la ville de Gagnoa, a été inaugurée dimanche par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Après avoir pris une gorgée d’eau issue de la nouvelle unité mise en place, le Premier ministre a indiqué que c’est une solution d’urgence, en vue d’atténuer le déficit de desserte que connait l’agglomération de Gagnoa depuis quelques années. La réalisation de l’ouvrage, d’un coût global de 800 millions de FCFA, permettra de ramener le déficit de production de 60 à 30% et d’alimenter plus de 40 000 habitants dans six quartiers de Gagnoa, dont Dioulabougou et Barouhio. La situation de la desserte continuera de s’améliorer avec d’autres travaux prévus sur la station et sur le réseau jusqu’à l’achèvement du projet du réseau de ravitaillement de Zambakro à Gagnoa, long de 140 km, afin de résorber définitivement le déficit en eau potable, signale-t-on.
28 au 30 juin 2018

Journée portes ouvertes sur l’intégration du genre à la gendarmerie nationale

Pendant trois jours, les ivoiriens sont invités à découvrir la Gendarmerie nationale, sous toutes ses coutures. Ce corps d’élite a initié des journées portes ouvertes à l’Ecole de Gendarmerie d’Abidjan, Cocody, du 28 au 30 juin 2018, pour emmener la population à comprendre son fonctionnement et surtout lui signifier, qu’elle se tient à son service.
24 juin

L’Asec enlève la Coupe nationale en battant le Stade aux tirs au but (5-3)

L’Asec Mimosas a réalisé le doublé de la saison après sa victoire, aux tirs au but (5-3), en finale de la coupe nationale face au Stade d’Abidjan, dimanche soir, au stade Robert Champroux de Marcory. Au terme du temps réglementaire et à l’issu des trente minutes de prolongation, les deux équipes se sont neutralisées (1-1). C’est l’Asec Mimosas qui a ouvert le score sur un coup-franc bien exécuté par Issa Sanogo qui a crucifié des 25 mètres (1-0, 25è) le gardien stadiste Gbané Mohamed. Le Stade rétablit à la jonction dans les ultimes secondes du match par l’intermédiaire d’Éric Dizan Bi qui trompe Cissé Abdul Karim, également, sur un coup-franc bien emballé (1-1, 90è). La séance des tirs au but pour départager les deux formations a été favorable au champion de Côte d’Ivoire, l’Asec Mimosas, qui a transformé ses cinq tirs contre trois pour le Stade qui n’a pas à rougir de cette défaite. L’Asec champion de la saison réalise, ainsi, le doublé en remportant la 19è coupe nationale de son histoire.
23 juin

Démarrage de l’opération de destruction des constructions anarchiques dans les bassins d’orage à Abidjan

En application des résolutions prises lors de la réunion du Conseil National de Sécurité du 21 juin 2018, le Ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme a entamé ce samedi 23 juin 2018, le processus de démolition des constructions anarchiques dans les bassins d’orage et sur les ouvrages d’assainissement et de drainage. L’opération a débuté à Cocody, précisément au quartier Laurier 9 et alentours. Les bâtiments construits dans les bassins d’orages et faisant obstruction au passage de l’eau ont tous été détruits. Cette opération vise à faciliter l’écoulement des eaux de pluies et des eaux usées afin d’éviter les inondations. L’opération est menée par la Brigade d’Investigation et de Contrôle Urbain du Ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme. Elle se déroulera en deux phases : une première visant essentiellement à pallier les désagréments de la saison des pluies en libérant tous les passages d’eaux, et une seconde pour libérer définitivement ces bassins d’orages. Les propriétaires ayant reçu auparavant des notifications et mises en demeure afin de libérer les lieux, l’opération s’est déroulée sans résistance majeure.
23 juin

La Ministre Mariatou Koné apporte la compassion du Gouvernement aux victimes du district d’Abidjan après les pluies diluviennes

Le Professeur Mariatou Koné, Ministre en charge de la solidarité a apporté le samedi 23 juin dans la commune d’Attécoubé, la compassion du Gouvernement aux victimes des récentes pluies diluviennes survenues dans le district d’Abidjan. Ainsi, 15 ayants droits des 18 personnes décédées ont reçu une enveloppe symbolique d’un million de francs par personnes décédées à l’image de Karamoko Mamadou qui a perdu dans la nuit du 18 au 19 juin, son épouse et ses deux enfants. Les victimes de dégâts matériels pour leur part, ont reçu une aide au relogement et un important don en vivres et non vivres composés de tonnes de riz, d’huile, de savons, de nattes, de matelas, de pates alimentaires etc La Ministre Mariatou Koné a saisi cette tribune pour inviter les populations qui habitent encore les zones à risques à les quitter immédiatement et définitivement. « La vie des ivoiriens et de tous ceux qui habitent la Cote d’Ivoire doit être préservée. Je vous exhorte à partir des zones à risques. Le Gouvernement ne tolérera plus les constructions où les habitations qui mettent en péril les vies.» a prévenu la Ministre.
23 juin

Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec le Premier Ministre du Sénégal

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, s’est entretenu, ce samedi 23 juin 2018, à sa Résidence, avec le Premier Ministre du Sénégal, M. Mahammed Boun Abdallah Dionne. Le Premier Ministre sénégalais était porteur d’un message de compassion, de fraternité et d’amitié du Président Macky SALL à ‘’son frère’’, le Président Alassane OUATTARA, et au peuple ivoirien, suite aux inondations survenues à Abidjan et dans plusieurs localités de l’intérieur du pays, les 18 et 19 juin 2018. Il a profité de l’occasion pour échanger avec le Chef de l’Etat sur les mesures à mettre en oeuvre pour prémunir nos pays contre ce genre de catastrophes naturelles. Pour terminer, le Premier Ministre sénégalais a souhaité un échange d’expériences et une mutualisation des efforts entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal pour faire face au dérèglement climatique.
21 juin

Signature de convention entre le Groupe ADDOHA et NSIA BANQUE

NSIA BANQUE Cote d’Ivoire et L’opérateur immobilier ADDOHA ont signé une convention, ce Jeudi 21 juin 2018 au siège de la structure bancaire, sis à Abidjan Plateau. Les parties ont été représentées respectivement par Monsieur Léonce YACE, Directeur Général de NSIA Banque CI et Monsieur M. Kassoum Kodan Coulibaly, Directeur Général Adjoint Business Development ADDOHA-Côte d’Ivoire. Ce partenariat a pour ambition de donner la possibilité aux clients de la banque d’acquérir des logements répondant aux standards et normes de construction et livrés clef en main à des conditions accessibles à la grande majorité, sur les sites de Koumassi et Yopougon Locodjro. Ambition matérialisée par un taux attractif de 7,30% H.T avec une possibilité de remboursement sur 25 ans, pour des logements dont les prix varient entre 20 millions et 26 millions FCFA.
21 juin

Le Chef de l’Etat visite des sites sinistrés suite aux pluies diluviennes

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a visité, ce jeudi 21 juin 2018, à la Riviéra, dans la Commune de Cocody, deux sites sinistrés suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville d’Abidjan et l’intérieur du pays, les lundi 18 et mardi 19 juin 2018, et qui ont occasionné des drames humains et des dégâts matériels importants. Le Chef de l’Etat qui avait à ses côtés, le Premier Ministre, Amadou Gon COULIBALY, des membres du Gouvernement et du Cabinet présidentiel ainsi que le Gouverneur du District d’Abidjan et le Maire de la Commune de Cocody, a entamé sa visite par le quartier ‘’Allabra’’ où il a pu constater les dégâts commis par les eaux et échanger avec les membres de la famille Zakpa (qui a perdu un parent), avant de se rendre à la Rue ‘’Ministre’’, à la Riviéra-Palmeraie.
21 juin

Le chef de l’Etat annonce la destruction des constructions dans les bassins d’orages et autres ouvrages de drainage

Rentré d`urgence de France après les pluies torrentielles qui ont endeuillé le pays, le président de la République, Alassane Ouattara, a annoncé la destruction des constructions réalisées dans les bassins d’orages et sur les ouvrages de drainage et d’assainissement, en attendant d’autres décisions immédiates qui seront prises à l’issue d’une réunion du Conseil de sécurité ce jeudi au palais présidentiel à Abidjan pour renforcer celles arrêtées mardi par le gouvernement.
20 juin

Le président Alassane Ouattara rentre précipitamment suite à forte pluie qui s’est abattue sur Abidjan

La forte pluie qui s’est abattue sur Abidjan dans la nuit du 18 au 19 juin 2018 a occasionné des décès et d’importants dégâts matériels. Au moins 19 personnes ont perdu la vie. Face à ce drame , Alassane Ouattara a interrompu son séjour privé à Paris pour rentrer à Abidjan ce mercredi . En séjour privé à Paris et dans sa résidence de Mougins, dans le sud de la France, depuis onze jours, le président ivoirien Alassane Ouattara devrait rentrer ce mercredi 20 juin en Côte d’Ivoire. Il a été contraint de précipiter son retour, initialement prévu samedi, à cause des pluies diluviennes qui se sont abattues dans la nuit du 18 au 19 Juin dans la capitale économique et dans certaines localités du pays. Le décompte a fait état de 18 morts à Abidjan et 1 à Tiassalé. Les sapeurs pompiers ont dû procéder à quelques 150 interventions pour secourir les sinistrés. Une estimation précise du coût des nombreux dégâts est en cours.
19 juin

Abidjan abrite une conférence internationale sur le financement de la croissance verte en Afrique

La 4ème édition de la conférence internationale sur le financement de la croissance faible en carbone en Afrique, dénommée la « Green Finance Conference » ou «Conférence sur la finance verte », s’est tenue pour la première fois en Afrique francophone, ce mardi 19 juin 2018, à Abidjan. La rencontre organisée par l’African Guarantee Fund (AGF), le Nordic Development Fund, le Centre du Commerce International (ITC), et la Banque Africaine de Développement (BAD) en partenariat avec le gouvernement ivoirien, vise l’élargissement de l’accès des Petites et moyennes entreprises (PME) africaines aux produits financiers centrés sur le climat et s’inscrit dans le cadre des engagements de la Côte d’Ivoire pour transiter vers une économie plus respectueuse de l’environnement. Elle a pour objectif de fournir aux pays africains une expertise renforcée dans la recherche de financements pour un développement sobre en carbone.
19 juin

Réunion d’urgence suite aux fortes pluies enregistrées dans le district d’Abidjan

Suite aux fortes pluies enregistrées dans le district d’Abidjan depuis hier (de 23h à 6h), une réunion d’urgence s’est tenue ce mardi au ministère de l’intérieur et de la sécurité, en présence du chef du Gouvernement ivoirien, Amadou Gon Coulibaly. Il s’agissait pour le PM Gon Coulibaly, entouré de plusieurs de ses ministres de faire le point à chaud et trouver des solutions immédiates pour ces pluies qui ont fait de nombreux dégâts dont une dizaine de décès. Le ministre de l’intérieur et de la sécurité a donné un premier bilan plutôt lourd: " Les pluies qui ont démarré à 23h pour se terminer à 6h ont enregistré de nombreux dégâts matériels et de nombreux décès dont 3 au niveau du nouveau camp d’Akouédo, 3 au quartier Allabra dont un bébé, 2 à la Riviera Palmeraie, 2 au quartier Mossikro, 1 à Paillet et 4 corps flottants. 115 personnes ont été mises en sécurité par les interventions du GSPM accompagné des services de la marine nationale. De nombreuses clôtures se sont effondrées" a-t-il annoncé Un certain nombre de postes médicaux avancés ont été également mis en place avec le GSPM soutenus par la Police, la Gendarmerie ainsi que les sauveteurs civils.
Du 18 au 19 juin 2018

19 morts suite à la pluie diluvienne dans la nuit du lundi à mardi

La forte pluie qui est tombée dans la nuit du 18 au 19 juin 2018 a occasionné un bilan humain de 19 morts dont 18 dans le district d`Abidjan et 1 dans l`Agnéby-Tiassa, particulièrement, à Tiassalé et de nombreux dégâts matériels. Tel est le bilan ‘’provisoire’’ dressé par le Général Kili Fiacre Fagnidi, Directeur général de l’Office National de la Protection Civile (ONPC) qui était ce mardi au journal de 20 heures de la première chaine de la télévision ivoirienne (RTI 1). Il a annoncé que des mesures particulières ont été prises à la tombée de la pluie lundi nuit. « Dès la tombée des premières pluies hier aux alentours de 23 heures, tous les services de secours étaient en alerte, à pied d’œuvre. À commencer par le GSPM (Groupement des Sapeur Pompier Militaire, Ndlr), les services techniques du ministère de la Santé, du ministère des infrastructures économiques, de ministère de la Construction, de la gendarmerie et autres…nous avons quadrillé les zones à risques et prêts à intervenir en cas de nécessité », a-t-il expliqué. Il a indiqué que des messages d’alertes avaient été lancés aux populations et des familles ont appelé. Il a assuré que des secours ont été apportés mais la pluie était tellement forte qu’elle a entravé les actions de sauvetage. D’où ce bilan élevé de pertes en vies humaines.
18 juin

L` eau coule à nouveau dans des robinets à Bouake après 3 mois de rupture

Un retour progressif de l’eau potable est constaté depuis lundi dans quelques foyers de Bouaké (Centre-Nord) où l’approvisionnement avait été interrompu depuis 3 mois, voire plus pour certaines populations impactées, qui, dans une joie en demi-teinte gardent les doigts croisés dans l’espoir de ne plus revivre cette « pénible situation », a constaté APA sur place, jeudi, dans la deuxième ville du pays.
17 juin

Réunion du bureau politique du PDCI-RDA

Le Bureau Politique du PDCI-RDA s’est tenu le 17 Juin 2018 à la maison du parti à Cocody sur la convocation et sous la présidence effective de son Excellence Henri Konan BEDIE, Président du Parti. Au cours de cette rencontre élargie aux membres du Comité des Sages, il s’est essentiellement agi d’examiner l’Accord Politique du RHDP relatif à la création d’un parti unifié, dénommé RHDP. Après l’adoption de l’ordre du jour, le Président du Parti a donné la parole au Secrétaire Exécutif du Parti, à l’effet de donner des informations relatives aux activités de la Direction du Parti depuis le Bureau Politique du 17 Novembre 2015. NB: Lire l`intégralité du communiqué en cliquant sur le lien
15 juin

Le gouvernement de Côte d’Ivoire signe un partenariat avec Airbus à Toulouse

Airbus et le gouvernement de Côte d’Ivoire ont signé, ce 15 juin à Toulouse ( France) un protocole d’accord portant sur l’établissement d’un accord-cadre de collaboration visant à soutenir le développement de l’industrie aéronautique et spatiale en Côte d’Ivoire. Une industrie identifiée par le gouvernement ivoirien comme stratégique pour son développement économique. Le protocole d’accord a été signé aujourd’hui par Amadou Koné, Ministre des Transports de la République de Côte d’Ivoire et Mikail Houari, Président Airbus Afrique Moyen Orient en présence de Daniel Kablan Duncan, Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire et Guillaume Faury, Président d’Airbus Commercial Aircraft.
13 juin

Des morts dans l`effondrement d`un immeuble à Yamoussoukro

Yamoussoukro - Un immeuble en construction s’est écroulé au quartier Millionnaire de Yamoussoukro (capitale politique et administrative, centre), à quelques encablures du lycée français, alors qu’une quarantaine d’ouvriers y travaillaient, a-t-on constaté, mercredi, sur place. L’on dénombrait plus d’une dizaine de blessés. Il était 12h 10 quand le sinistre s’est produit, selon un ouvrier descendu pour chercher à manger.
7 juin

Décès accidentel d’un étudiant de l’INJS : Le Directeur du Centre de la médecine du Sport suspendu de ses fonctions

Suite au décès accidentel mercredi de l’Etudiant Dié Eric Privat en Licence 3 option Education et Motricitl à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS), Le Directeur du Centre de la Médecine du Sport a été suspendu de ses fonctions ce jeudi 7 juin 2018, a annoncé le ministre des Sports et des Loisirs, François Amichia dans une déclaration à son Cabinet. ‘’Le Gouvernement rassure les étudiants et informe l’ensemble des Ivoiriens qu’une enquête a été diligentée en vue d’élucider les circonstances du décès de l’étudiant Dié Eric Privat et de situer les responsabilités. Les conclusions de cette enquête seront rendues public dans les plus brefs délais. Mais en attendant le Directeur du centre de la médecine du sport est suspendu de ses fonctions’’, a déclaré le Ministre François Albert Amichia.
3 juin

Fatem Suy élue Miss Côte d’Ivoire 2018

C’est la ravissante étudiante de 19 ans en communication d’entreprise Fatem Suy qui été élue Miss Côte d’ivoire 2018, le 2 juin au Palais des Congrès du Sofitel Abidjan hôtel ivoire. Déjà à la date du 27 mai 2018, l’élue de la cité de Gbêkê avait obtenu plus de 6000 votes des internautes. Ce concours, elle y tenait. C’est d’ailleurs pourquoi, elle n’hésitait pas à confier à qui veut l’entendre qu’elle prend en compte les observations de tous ceux qui la soutiennent et qui croient en elle. Fatem Suy, la candidate n°7, succède ainsi à Mandjalia Gbané. L’événement, faut-il le souligner, a été diffusé en direct par la chaîne de télévision publique (Rti). Signalons que mesdemoiselles Jemima Gbato (N°8, étudiante en 4ème année d’ingénierie pétrolière et danseuse professionnelle), Bakayoko Lathy (N°23, étudiante de 19 ans en première année sciences économiques et gestion à l’Institut Universitaire d’Abidjan), Assadiya Kouablan ( N°18, 23 ans, étudiante en master 2 option marketing management) et Mélissa Sery, ( N° 6, étudiante en 1ère année de marketing management) ont été élues respectivement 1ère, 2ème, 3ème et 4ème dauphines.
3 juin

Le parti de l’ex-ministre Henriette Lagou intègre le RHDP

Le Renouveau pour la Paix et la Concorde (RPC) de l’ex-ministre ivoirienne Henriette Lagou a intégré le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) dimanche à Daoukro (centre), en présence du président de la conférence des présidents des partis membres de la coalition au pouvoir, Henri Konan Bédié. Mme Lagou, ex-présidente de "deux millions de filles pour Gbagbo", un mouvement de soutien à l’ex-président ivoirien, a dit partager "les valeurs" de paix prônées par le RHDP et souhaité une "franche collaboration" avec les autres partis de la coalition, en présence de plusieurs cadres du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié au pouvoir), dont le secrétaire exécutif Maurice Kakou Guikahué. M. Bédié, également président du PDCI, a pour sa part exhorté Henriette Lagou, ex-membre du PDCI, "à rester" au sein de l’alliance au pouvoir.
31 mai

Ta Lou remporte la finale du 200 m de la Diamond League en Italie

Abidjan (Côte d’Ivoire) - L’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou a remporté la finale du 200 mètres féminin lors de la 4è étape de la Diamond League 2018, disputée jeudi soir, à Rome en Italie. La triple vice-championne du monde en titre du 100m, 200M et 60m en salle a fini sa course à la 1ère place au stadio olimpico de Rome avec un chrono de 22.49, réalisant ainsi sa meilleure performance personnelle sur cette distance. Ta Lou est suivie de la Bulgare Ivet Lalova-Coolio, arrivée 2è en 22.64, quand la suissesse Mujinga Kambundji (3è) ferme la marche de ce podium de Rome avec un temps de 22.76. Avec cette victoire, Marie-Josée Ta Lou comptabilise un total de 13 points, prenant ainsi la tête du classement de l’épreuve du 200m. Elle est suivie par la Suissesse Mujinga Kambundji (2è avec 10 points) qui est à son tour talonnée par la jamaïcaine Shericka Jackson avec ses 9 points. La championne du monde en titre de la distance, la néerlandaise Dafne Schippers avec une course à son actif (Shanghai) occupe le 5è rang de ce tableau avec 7 points.
28 mai

Visite en Côte d`Ivoire de Michel CAMDESSUS, ancien Directeur Général du FMI

Le Président honoraire de la Banque de France et ancien Directeur Général du Fonds Monétaire international (FMI), Michel Camdessus a affirmé que la Côte d’Ivoire pourra accéder à l’émergence ‘’peu avant le temps prévu’’. C’était ce mardi 29 mai 2018 au cours d’une rencontre avec le patronat ivoirien, à Abidjan. S’il affiche ‘’pleine confiance’’ dans la capacité de la Côte d’Ivoire à demeurer un pays ‘’phare’’ dans l’économie de la région, l’ancien Directeur général du FMI estime toutefois que l’émergence ne doit pas être perçue comme une ligne d’arrivée, mais plutôt comme une ligne de départ’’. D’où son exhortation aux autorités ivoiriennes et au secteur privé à se projeter sur le long terme, voire 2050. Période qui consacrera ‘’une incroyable inversion’’ des pouvoirs économiques au niveau mondial. Michel Camdessus tire sa foi en l’émergence de la Côte d’Ivoire au regard des progrès économiques et infrastructurels réalisés par le pays ces dernières années. ‘’Ce qui s’est passé en matière économique dans ce pays est formidable’’, a affirmé l’ancien patron du FMI. Il exhorte toutefois les pouvoirs publics et le secteur privé à se préparer à faire face à des défis de plus en plus importants. ‘’Votre chemin a été ardu, mais celui qui vous attend sera marathonien’’, a-t-il prévenu.
28 mai

Le président de Deloitte France et Afrique francophone, Sami Rahal reçu par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly

En visite en Côte d’Ivoire depuis le 26 mai, le président de Deloitte France et Afrique francophone, Sami Rahal a salué les ’’résultats appreciables’’ obtenus par la Côte d’Ivoire. Reçu en audience par le Chef du Gouvernement ivoirien, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, Sami Rahal n’a pas manqué de féliciter les autorités ivoiriennes pour leurs efforts qui ont abouti à ’’des résultats appréciables’’ marqués par ’’une croissance régulière, une inflation et une dette maîtrisées’’. Deloitte qui se présente comme un acteur important de la confiance des marchés et de l’audit, est ’’extrêmement honoré’’ de bénéficier de la confiance du président de la République et du Gouvernement ivoirien’’, a affirmé le président du groupe pour la France et l’Afrique francophone. Sami Rahal a réitéré l’engagement de son groupe à accompagner la Côte d’Ivoire dans ’’l’accélération de sa transformation’’.
27 mai

Décès de Jean Konan Banny, un politicien proche de Félix Houphouët-Boigny

Abidjan (Côte d’Ivoire) - L’ex-ministre ivoirien de la défense dans les années 1960 et figure emblématique historique du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Jean Konan Banny est décédé, dimanche, à l’âge de 89 ans, a appris APA de source proche de sa famille. Selon cette source, il est décédé dimanche soir, à la Polyclinique internationale Sainte-Anne-Marie (PISAM) de Cocody dans l’Est d’Abidjan, où il avait été admis il y a quelques jours. Avocat de formation, Jean Konan Banny est le frère aîné de l’ex-gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) Charles Konan Banny, également ancien Premier ministre ivoirien. Né le 14 juillet 1929 et membre du PDCI, il a fait fortune dans l’exportation de jus de fruits, notamment avec la Société fruitière du Bandama (une unité industrielle qui produit et exporte du jus de fruits, principalement du jus d’ananas).
26 au 29 mai 2018

Le nouveau président de Deloitte France et Afrique Francophone à Abidjan

Le nouveau Président de la Direction Générale de Deloitte France et Afrique Francophone Sami Rahal effectue du 26 au 29 mai 2018, une visite en Côte d’Ivoire. Sa première, dans un Bureau Deloitte en Afrique Francophone, après sa nomination en juin 2017. A l’occasion de cette visite, Sami Rahal animera une conférence de presse dans les locaux de Deloitte le 28 mai 2018 sur la Présentation de Deloitte au niveau International, France et Afrique. Il évoquera également les Perspectives de développement de Deloitte en Côte d’Ivoire. Il est prévu, à l’Agenda du nouveau Président de la Direction Générale de Deloitte France et Afrique Francophone, des rencontres avec les plus hautes autorités ivoiriennes dont le Président de la République Alassane Ouattara, le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly et le Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné. Sami Rahal aura une rencontre d’échanges avec le secteur privé lundi au Sofitel Hotel Ivoire. Non sans oublier les partenaires locaux de Deloitte Côte d’Ivoire.
24 mai

Le Médiateur de la République Adama Toungara a prêté serment

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a assisté, ce jeudi 24 Mai 2018, au Palais de la Présidence de la République, à l’Audience solennelle de Prestation de Serment du Médiateur de la République, M. Adama TOUNGARA, nommé le 04 Avril 2018. Cette Audience a été marquée par la lecture du décret portant nomination du Médiateur de la République ; la Prestation de Serment proprement dite par l’Impétrant ; la signature et la lecture du procès- verbal et le discours du Président du Conseil Constitutionnel. Dans son intervention, le Président du Conseil Constitutionnel, M. KONE Mamadou, a remercié le Chef de l’Etat pour sa présence « distinguée » qui rehausse l’éclat de la cérémonie, en même temps qu’elle traduit sa « ferme volonté » de doter notre pays d’Institutions « crédibles » avec pour ambition « légitime » de le hisser au rang des Etats modernes.
23 mai

Après 3 ans de travaux, la piscine d’Etat de Treichville enfin livrée

La piscine d’Etat de Treichville a été livrée, ce mercredi, par le ministre des Sports et des Loisirs, François Albert Amichia, 4 ans après sa fermeture. Les travaux de réhabilitation qui ont démarré depuis novembre 2015 ont permis au bassin qui mesure désormais 25 m de large de passer à dix couloirs au lieu de six avec un volume d’eau de 1500 m3 à 2500m3. Elle dispose désormais d’une infirmerie, de bureaux administratifs. Le kiosque, la guérite et la clôture ont été réhabilités. L’éclairage général de la piscine a été revu et des sièges d’une capacité de 372 places ont été posés dans les gradins.
17 mai

Le Chef de l’Etat a présidé un Conseil Présidentiel sur la Politique forestière

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a présidé, ce jeudi 17 Mai 2018, au Palais de la Présidence de la République, un Conseil Présidentiel consacré à la Politique forestière dans notre pays. Cette réunion, qui a vu la participation du Vice-Président de la République, du Premier Ministre ainsi que de plusieurs membres du Gouvernement et du Cabinet présidentiel, avait pour objectifs de faire un état des lieux du couvert forestier en Côte d’Ivoire et de définir une nouvelle politique de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts afin d’assurer une couverture forestière d’au moins 20% du territoire national, contre 11 % aujourd’hui. Au terme de la séance de travail, le Ministre des Eaux et Forêts, M. Alain Richard DONWANHI s’est félicité de la tenue de ce Conseil Présidentiel exclusivement consacré à ce sujet, ce qui dénote de la prise de conscience, au niveau du Gouvernement et surtout au plus haut sommet de l’Etat, de la nécessité de réagir face à la dégradation de notre forêt. En effet, a-t-il souligné, la Côte d’Ivoire qui, en 1960, disposait de 16 millions d’hectares de forêt, n’en dispose plus que de 3,4 millions aujourd’hui; et face à cette situation, il était impérieux de prendre des mesures pour protéger, réhabiliter et faire une extension des forêts existantes. Selon le Ministre Alain Richard DONWAHI, cette nouvelle politique permettra, en l’occurrence, de faire en sorte que nos forêts classées soient recouvrées le plus rapidement possible ; notamment par la prise de mesures telles que la relocalisation des communautés, quand cela est nécessaire. A cet égard, il a révélé qu’un vaste programme de sensibilisation sera élaboré et mis en oeuvre afin que les populations mais également les partenaires soient informés et conscientisés sur la décision du Gouvernement de réhabiliter et recouvrer l’ensemble du couvert forestier ivoirien.
17 mai

Installation de la Commission consultative de fixation des prix de cession des terrains domaniaux

Le Ministre de la Construction du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, Claude Isaac DE a procédé, ce mercredi 16 mai 2018, à son Cabinet à l’installation de la Commission consultative de fixation des prix de cession des terrains domaniaux. Cette Commission dirigée par le Directeur Général de l’Urbanisme et le Foncier, Kouamé Alexandre, a pour mission de proposer les prix de cession des terrains domaniaux sur l’ensemble du territoire, au Ministre. Entre autres objectifs pour cette Commission, il s’agira de fixer les prix en adéquation avec les tendances des valeurs vénales – Redynamiser les Comptes des terrains Urbains (CTU) – Et rehausser l’économie. Le Ministre a justifié la mise en place de cette commission conformément au décret en date du 29 mars 2018 portant création, attribution et fonctionnement de ladite Commission, par le fait les prix auxquels l’Etat cède, à ce jour, les biens de son domaine foncier datent des année 70 et 80. Depuis lors, les prix n’ont pas connu de changement jusqu’à ce jour, a informé le Ministre Claude Isaac DE.
17 mai

Installation et rentrée solennelle de la Cour d’appel de commerce d’Abidjan

Le Garde des sceaux, ministre de la Justice et des droits de l’homme, Sansan Kambilé a procédé jeudi à l’installation et à la rentrée solennelle des magistrats, des conseillers et des conseillers consulaires de la Cour d’appel de commerce d’Abidjan, avec pour premier président François Komoin. Cette Cour d’appel de commerce d’Abidjan, juridiction autonome de second degré, comprend un premier président, deux présidents de Chambre, six conseillers et seize conseillers consulaires. Les membres ont été installés à la salle de conférence du ministère des Affaires étrangères. Au cours d’une audience, présidée par François Komoin et comme Procureur général Léonard Lebry, la Cour a reçu le serment de 13 nouveaux conseillers consulaires issus du monde des Affaires dont Guy Koizan, directeur général de Versus Bank et Daouda Coulibaly, directeur général de la Société ivoirienne de banque (SIB). Les conseillers consulaires sont notamment des opérateurs économiques choisis sur une liste d’aptitude établie par la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire. Ils sont tenus de garder le secret des délibérations et de se comporter comme un juge loyal.
16 mai

L’artiste Nayanka Bell condamnée à 3 ans de prison ferme

La célèbre artiste ivoirienne, Nayanka Bell, a été condamnée à 3 ans de prison ferme, avec une amende de 160 millions de FCFA. Le verdict du tribunal, dans l’affaire de litige foncier qui opposait l’artiste à des villageois d’Ano (Agboville), a été rendu public ce mercredi 16 Mai. Depuis quelques années, cette affaire de litige foncier, dans laquelle est impliquée Nayanka Bell, traîne devant les tribunaux. Le 2 mai dernier, s’est déroulée une première comparution qui a finalement été renvoyée au 16 mai par le président de la cour d’appel de la chambre civile. Les espoirs d’acquittement de l’artiste ont volé en éclat, lorsque le verdict a été rendu ce mercredi 16 mai. La chanteuse ivoirienne devra donc passer derrière les barreaux, en attendant surement de faire un éventuel appel suite à ce lourd verdict.
16 mai

La FIFA suspend toute aide financière à la FIF pour le refus de l’audit

La Fédération internationale de football association (FIFA), dans un courrier en date du 16 mai, annonce la suspension de tout nouveau paiement ou virement en faveur de la Fédération ivoirienne de football (FIF) qui a refusé lundi, à ses émissaires du cabinet Price Waterhouse Coopers (PWC), de réaliser un audit de ses comptes. « D’ici là, tout nouveau paiement ou virement en faveur de la FIF est suspendu afin de protéger les fonds alloués par la FIFA, comme le prévoit l’article 17, alinéa 2 du règlement Forward », souligne-t-on dans le document signé de la directrice de la division Associations membres, Joyce Cook. La FIFA rappelle aussi aux dirigeants du football ivoirien que le fait de ne pas respecter une décision de la commission d’audit et de conformité et de ne pas coopérer avec son administration est considéré comme « une violation des statuts de l’instance mondiale et susceptible d’entraîner des sanctions contre la FIF et contre les officiels ». Par conséquent, la division Associations membres demande aux responsables de la FIF d’accorder aux auditeurs du cabinet PWC, le droit d’accéder à leurs locaux et à tous les documents précédemment requis. Une délégation du cabinet PWC est en mission en Côte d’Ivoire du 14 au 25 mai en vue de réaliser un audit « judiciaire » des comptes de la FIF. Sa première rencontre lundi, avec des membres du comité exécutif de la fédération nationale a duré quelques minutes.
14 mai

Les urgences médicales du CHU de Treichville fermées pour travaux

Le directeur du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Treichville, Etienne Yao a annoncé, lundi, la fermeture provisoire du service des urgences médicales de cet établissement sanitaire pendant deux semaines pour nécessité de travaux. Selon Yao Etienne, cette fermeture s’inscrit dans une vision de faire en sorte que les patients, parents des malades, visiteurs et personnels soignants soient sécurisés des infections. Il a indiqué que la première semaine sera consacrée à l’évacuation des malades enregistrés vers les services techniques et l’autre pour les travaux. « Nous n’allons pas dépasser les deux semaines et (…) le 28 mai, en principe, c’est la reprise des activités aux urgences médicales », a-t-il rassuré.
12 mai

Fête de la liberté 2018 à Yopougon/ Affi N`Guessan: ``Revenir au pouvoir en 2020 est un impératif pour le FPI``

L’édition 2018 de la fête de la liberté à Yopougon, on peut le dire, a tenu toutes ses promesses. A en croire les forces de sécurité, déployé pour la sécurisation de l’évènement et les organisateurs, plus de 10 milles militants et sympathisants du Front populaire ivoirien (Fpi), ont pris part à ce rendez-vous. Autour du thème : ’’A la reconquête des libertés pour l’alternance en 2020’’, plus de 10000 militants, selon les forces de l’ordre et les organisateurs de la cérémonie, ont pris part à l’édition 2018 de la Fête de la Liberté qui s’est tenue ce samedi 12 mai 2018 à la place Ficgayo dans la commune de Yopougon. Pascal Affi N’guessan, président du Front populaire ivoirien s’est réjoui de cette mobilisation qu’il a présentée comme une démonstration que son parti le Fpi reste toujours vivant. « D’aucun croyait que le Fpi était mort, beaucoup cherchaient à se disputer les dépouilles du Fpi, Il était bon que nous venions démontrer que le Fpi est increvable », a-t-il indiqué. Cette mobilisation, a ajouté le député de Bongouanou, est rassurante pour la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020.
12 mai

La ligne directe de Côte d` Ivoire aux États-Unis effective

Annoncée en grande pompe, la desserte de la ligne directe de Côte d’Ivoire aux Etats-Unis, assurée par la compagnie Ethiopian Airlines, est effective depuis samedi. Ça y est. Les Ivoiriens et les opérateurs économiques basés aux Etats-Unis ne se soumettront plus aux affres des escales et de longues attentes pour rallier la Côte d’Ivoire. Et pour cause, la premier vol direct entre Abidjan et New York a eu lieu dans la nuit du samedi à dimanche.
10 mai

Arrivée à Abidjan du Président malien Ibrahim Kéita pour une visite officielle de 48H

Le Président de la république du Mali Ibrahim Boubacar Keïta est arrivé à Abidjan ce jeudi 10 mai dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié de 48h. Il a été acceuilli à sa descente d’avion par son homologue ivoirien Alassane Ouattara. Au programme de la visite officielle du Président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, entretien des deux Chefs d’Etat au Palais de la Présidence de la République autour de 17h et un dîner officiel en l’honneur du Président du Mali est prévu au Palais de la Présidence de la République à 20h. Avant son départ pour le Mali, le président IBK doit visiter le port autonome d’Abidjan et rencontrer la communauté malienne en Côte d’Ivoire.
10 mai

L’opération de ré-identification des abonnés de téléphonie mobile à nouveau prorogée au 11 mai

Abidjan- L’opération de ré-identification des abonnés de téléphonie mobile débutée le 12 septembre 2017 et prévue pour prendre fin initialement le 31 mars 2018 a été à nouveau prorogée au 11 mai, annonce un communiqué de la direction générale de de l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI). « Tout abonné qui n’aura pas procédé à sa ré-identification auprès de son opérateur de téléphonie mobile avant le 11 mai 2018, verra son numéro mis en réception simple », prévient l’ARTCI. Toutefois, les abonnés dont les numéros seront mis en réception simple pourront normaliser leur abonnement en se faisant ré-identifier dans la période allant du 11 mai au 11 juillet, délai de rigueur.
9 mai

Trois vols hebdomadaires entre Abidjan et New York à compter du 12 mai 2018 (Gouvernement)

Trois vols hebdomadaires relieront Abidjan à New York à compter du premier vol inaugural de la ligne aérienne Côte d’Ivoire -États-Unis prévu samedi, a annoncé le Gouvernement ivoirien à l’issue du conseil des ministres tenu mercredi au Palais présidentiel, à Abidjan - Plateau. Selon la porte-parole adjointe du Gouvernement, Anne Désirée Ouloto, ces vols se feront "directement et sans escale". Le vol inaugural se fera avec une délégation ivoirienne à bord, conduite par le ministre des Transports, Amadou Koné. Ce trafic aérien permettra de faciliter les échanges de partenariat économique entre les deux pays et contribuera à faire participer la diaspora au développement de la Côte d’Ivoire, a soutenu la ministre Anne Ouloto. Ce processus d’obtention de la certification TSA qui s’est achevé en décembre 2017 a été menée par le Gouvernement ivoirien en partenariat avec la compagnie aérienne Ethiopian Airlines. "Un protocole d’ouverture et d’exploitation de la ligne aérienne Abidjan - New York a été signé entre les parties", a indiqué Anne Ouloto.
9 mai

Adieu de Yaya Touré à Manchester City

A la veille de son dernier match de Premier League à Etihad Stadium, Yaya Touré a accordé une interview à la télévision de Manchester City. Cet entretien dans lequel il ressasse les souvenirs de ses 8 années passées au club a été mis en ligne. Il n’en fallait pas plus pour déclencher une pluie d’hommages. Yaya Touré fera ses adieux à Etihad Stadium, le mercredi 9 mai 2018, au terme du match contre Brighton. A la veille de sa dernière sortie dans le fief de Manchester City, le milieu de terrain ivoirien a accordé une interview à la télévision du club. Cet entretien mis en ligne agite actuellement la toile, tellement les hommages se multiplient. « Au revoir légende », ou encore « Cet homme mérite une statue à l`Etihad, il est une légende de City et a fait du club de ce qu`il est aujourd`hui ». Yaya Touré est une véritable légende vivante à City. « Légende, merci Yaya. Nous les fans de City, nous ne t’oublierons jamais et nous te garderons toujours dans nos cœurs. Merci pour certains souvenirs fantastiques ».
9 mai

Pr Koli Bi Zueli, le père de la géographie physique célébré

La fin du parcours professionnel du Pr KOLI Bi Zueli, annonçant sa mise en retraite a été marquée par la leçon du maître dont le thème était : « le dynamisme de la géographie tropicale en Côte d’Ivoire » et des témoignages poignants. Cette journée d’hommage au père de la géographie tropicale a été un moment d’intenses émotions qui ont permis de mettre en évidence ses valeurs humaines, sociales et surtout ses qualités académiques éprouvées. C’est l’Amphithéâtre A du district de l’Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB) qui a abrité, ce mercredi 09 mai, cet événement académique.
7 mai

Ministère en charge des relations avec les institutions : Jeannot Ahoussou Kouadio passe la main à Patrick Achi

Le nouveau Ministre par intérim en charge des relations avec les institutions, Patrick Achi a pris fonction ce lundi 7 mai 2018 à Abidjan, au terme de la passation des charges avec son prédécesseur Jeannot Ahoussou Kouadio, élu au poste de Sénateur. La rencontre a été présidée par Fidèle Sarassoro, Directeur de cabinet du Président de la République Alassane Ouattara.
7 mai

La CEI annonce la révision de la liste électorale

La commission électorale indépendante (Cei) a annoncé la révision de la liste électorale ivoirienne pour le mois de juin 2018. " cette révision de la liste électorale est prévue pour le mois de juin et durera que sept jours " a déclaré Gervais Coulibaly, vice-président de la Cei au cours d’une conférence de presse qu’il a animé ce lundi 07 mai au siège de l’institution à Abidjan. Selon Gervais Coulibaly, cette opération concerne deux catégories de personnes à savoir les femmes qui ont changé de nom suite au mariage civil et les nouveaux majeurs ( les enfants en âge de voter).
5 mai

4e Congrès extraordinaire du Rdr

Le 4e congrès extraordinaire du Rassemblement des Républicains a validé l’adhésion du RDR au projet du parti RHDP unifié ce samedi 5 mai lors de cette rencontre présidée par Alassane Ouattara, président d’honneur du parti. Dans son discours de clôture Alassane Ouattara a félicité les militants pour leur mobilisation et remercié le président du comité d’organisation et la direction du parti pour avoir tout mis en oeuvre pour le bon déroulement du congrès. La cérémonie de clôture a été ponctuée par plusieurs motions de soutien au projet de création du parti unifié avec la proposition du RDR d’oeuvrer à la convocation d’un congrès constitutif du RHDP dans de plus brefs délais .
4 mai

Amadou Soumahoro nommé Ministre auprès du Président de la République chargé des Affaires politiques

Dans une déclaration ce vendredi 4 mai 2018, le Secrétaire général de la Présidence et Ministre en charge des Relations avec les Institutions par intérim a annoncé la nomination d’Amadou Soumahoro, ex-Secrétaire général par intérim du Rassemblement des Républicains (RDR), au poste de ministre auprès du Président de la Republique chargé des Affaires politiques. ‘’Le président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, a procédé, ce vendredi 04 mai 2018, à la signature d’un décret portant nomination d’un Ministre à la Présidence de la République. Ainsi, Monsieur Amadou Soumahoro est nommé Ministre auprès du Président de la République, chargé des Affaires politiques’’, lit-on dans la déclaration.
4 mai

Serge et Jacyntha Beynaud lancent la « Fondation Serge Beynaud »

L`artiste coupé-décalé Serge Beynaud et son épouse Jacyntha ont décidé de se lancer dans le social, afin de venir en aide à la jeunesse ivoirienne en détresse, surtout aux plus jeunes. A cet effet, ils ont procédé vendredi dernier, lors d’un dîner de charité, en présence d`invités triés sur le volet, au lancement de la "Fondation Serge Beynaud". "Comme Martin Luther King, j`avais un rêve. Aujourd`hui, ce rêve est devenu réalité grâce à la création de la fondation. En effet, il n`y a pas de plus grande violence que de nier les rêves de nos enfants. C`est pourquoi la fondation Serge Beynaud a décidé de lutter pour que ces rêves ne restent pas que des rêves", a déclaré l’arrangeur sexinini lors de son intervention à cette cérémonie à Abidjan Plateau. La fondation qui est une organisation non gouvernementale et apolitique à pour vocation de donner une lueur d’espoir et une lucarne d’expression à notre jeunesse et pour notre jeunesse. Les jeunes de familles démunies qui auront la chance d`intégrer "La Fondation Serge Beynaud", suivront des programmes de formation dans les domaines de l`agriculture, l`informatique, le recyclage, la mécanique et l`esthétique. Pour ce faire, Serge Beynaud et son épouse prennent toutes les dispositions pour faire de ce rêve qu`ils ont réalisent ensemble, une source de bonheur pour la jeunesse.
4 au 5 mai 2018

Le président Sierra-léonais SEM. Julius Maada Bio en visite en Côte d`Ivoire

La coopération Ivoiro-Sierra-léonaise pourrait connaître un élan positif à l’issue d’une visite d‘amitié de deux jours passée sur le sol ivoirien, de SEM. Julius Maada Bio, président de la République de Sierra-Léone. « Je suis venu apprendre auprès de vous » avait déclaré son excellence Julius Maada Bio au terme d’un entretien avec son homologue ivoirien, le vendredi 04 mai 2018 au Palais de la présidence d’Abidjan Plateau. Ce samedi 05 mai 2018, l’hôte ivoirien s’est rendu dans les locaux du Centre national de recherche agronomique sis à Yopougon Adiopodoumé, pour s’imprégner de l’expérience ivoirienne en matière de recherche agronomique. La qualité des infrastructures et le riche potentiel agricole ivoirien a particulièrement séduit le président Julius Maada Bio. « Nous avons beaucoup appris de notre séjour ivoirien et nous devons travailler ensemble main dans la main » a-t-il déclaré à l’issue de sa visite.
3 mai

2.000 nouveaux départ de l’armée annonés

Abidjan - Un peu plus de 2.000 militaires ivoiriens vont profiter du plan de départ volontaire de l`armée en pleine restructuration pour diminuer ses effectifs pléthoriques, a annoncé jeudi le porte-parole du gouvernement Bruno Koné. Ce départ de 2.168 soldats fait suite à celui de 991 militaires en 2017. En 2018 comme en 2017, les partants touchent 15 millions de FCFA (23.000 euros). 2.211 militaires ont demandé à profiter de ce 2e plan, 2.168 ont vu leur demande accepté. Parmi eux figurent 3 officiers, 1.460 sous-officiers et 705 militaires du rang.
2 mai

Patrick Achi nommé ministre en charge des relations avec les institutions par intérim

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, a procédé, ce mercredi 02 mai 2018, à la signature d’un décret portant intérim du Ministre chargé des Relations avec les Institutions. Ainsi, Monsieur Patrick ACHI, Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République, est nommé Ministre chargé des Relations avec les Institutions par intérim.
28 au 29 avril 2018

Fête de la liberté 2018 à Gagnoa

C’est sur un terrain de 6 hectares, offert par la chefferie de la localité de Gagnoa, que bâches et podium grandeur nature, ont été dressés pour les festivités de la 19ème fête de la Liberté. Les militants FPI, d’Abou Drahamane Sangaré, encore appelés « GOR » (Gbagbo Ou Rien), prendront d’assaut l’espace dans quelques heures, pour réaffirmer leur soutien au Président Laurent Gbagbo, incarcéré à la Haye, et aussi demander la libération de leurs camarades, écroués à la MACA, depuis la crise post électorale de 2011. Les responsables sont déjà sur place. Dahi Nestor, secrétaire national de la jeunesse du parti et membre du secrétariat exécutif, chargé de la mobilisation, situe les enjeux de ce rassemblement.
24 avril

La Banque Atlantique de Côte d’Ivoire change d’identité visuelle

La Banque Atlantique de Côte d’Ivoire a procédé officiellement ce mardi 24 avril 2018 à un changement d’identité visuelle. C’était au cours d’une double cérémonie de célébration des 40 ans d’existence de la banque et du changement de son identité visuelle, adoptant celle de la maison mère, la Banque centrale Populaire du Maroc. ‘’Ce changement est l’aboutissement naturel d’un processus stratégique, qui a pour but d’accompagner les transformations en cours et à venir du Groupe Atlantique, et garantir une visibilité cohérente et une communication homogène’’, a expliqué Kamal MOKDAD, le Directeur Général de Banque de l’international. Avec ce changement d’identité visuelle, désormais, la maison mère, la Banque Centrale Populaire (BCP), et l’ensemble des 16 filiales de la holding ABI réparties dans 9 pays de la sous-région, arboreront la même identité visuelle avec également un emblème unique, le cheval. ‘’Cet emblème a par ailleurs subi un remodelage pour véhiculer une posture encore plus sereine et engagée, et illustrer la pleine confiance du groupe en l’avenir’’, a poursuivi Kamal MOKDAD. Ce changement intervient moins d’un an après le lancement du programme de transformation à l’international du groupe BCP, conformément aux orientations de l’ambitieux plan « Elan 2020 », dont l’objectif est de hisser le Groupe au rang de groupe financier mutualiste et universel, de référence à l’échelle du continent africain, et ce grâce à des choix stratégiques assumés, incluant la promotion du management et des talents locaux, et l’utilisation des technologies de pointe. ‘’Cette nouvelle ambition passe par la convergence de l’identité visuelle de l’ensemble des marques de notre groupe dans ses pays de présence’’, a affirmé le Directeur général de Banque de l’international.
24 avril

Décès de l’ex-sélectionneur français des Eléphants Henri Michel

L`ancien sélectionneur français de l`équipe nationale ivoirienne de football (2004-2006), Henri Michel, premier entraîneur à qualifier les pachydermes ivoiriens à une phase finale de coupe du monde en 2006, est décédé mardi des suites d`une longue maladie à l`âge de 70 ans, rapportent plusieurs médias français.
23 avril

Nouveau refus de la liberté provisoire à Laurent Gbagbo à la CPI

La chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) a rejeté à la majorité des juges pour une énième fois, la demande de mise en liberté provisoire de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, une requête de sa défense qui évoque des «raisons de santé », indique une décision de cette chambre prise vendredi. « La Chambre, à la majorité ( une opinion dissidente du juge-président CunoTarfusser), rejette la demande de mise en liberté provisoire en intégralité », conclut ladite décision consultée lundi par APA sur le site internet de la CPI, estimant que «conformément au rapport médical mis à jour, la chambre est convaincue que la santé de M. Gbagbo est stable et qu’il reçoit un traitement optimal pour son état de santé actuel et son âge ». Ce énième refus de la liberté provisoire à M. Gbagbo fait suite à une requête de sa défense qui soutient que « pendant ces années de détention, son état de santé ne s’est pas amélioré et deux années d’audience ont affecté sa fatigue et sa faiblesse». Rapportant toujours les arguments de la défense de l’ex-président ivoirien, le document indique que selon ceux-ci dans leur requête, « s’il n’est pas libéré, M. Gbagbo peut mourir d’autant plus qu’il ne peut être adéquatement traité pendant sa détention ». L’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo ( 73 ans) et son ex-ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé ( 46 ans), sont détenus à la CPI respectivement depuis novembre 2011 et mars 2014. Ils sont poursuivis pour quatre chefs de crimes contre l’humanité commis pendant la crise postélectorale ivoirienne de décembre 2010 à avril 2011 qui a fait officiellement trois mille morts.
23 avril

Fabrice Sawegnon pose la première pierre du siège de Life TV

La libéralisation de l’espace audiovisuelle en Côte d’Ivoire est désormais une réalité, pour preuve, le Président Directeur Général de live TV, Fabrice Sawegnon a procédé, le vendredi 20 février 2018, à la pose de la première pierre de sa future chaîne de télévision futuriste « Life TV » à la Riviera Golf, Cocody à quelque encablure de l’ambassade du Cameroun. Pour ce passionné de communication, la mise en place de cette chaîne généraliste a pour objectif de «faire une télévision qui puisse plaire parce que c’est un point de rencontre familiale, amicale, de cohésion sociale. En un mot la télévision est quelque chose de positif », avant d’indiquer que « la pose de la première pierre de Life TV est un rêve qui prend forme aujourd’hui», s’est-il réjoui.
23 avril

Signature d’un avenant à la convention pour la mise en place d’une plateforme logistique de commercialisation des fruits et légumes à Abidjan

Les Gouvernements marocain et ivoirien, représentés respectivement par leur ministre de l’Agriculture, ont signé lundi à Meknès, au Maroc, l’avenant N°1 à la convention pour la mise en place d’une plateforme logistique de commercialisation des fruits et légumes à Abidjan. Cet avenant modifie une partie de la convention portant sur la réalisation d’une plateforme logistique de commercialisation des fruits et légumes qui avait été paraphée le 15 janvier 2015 à Abidjan, dans le cadre du renforcement de la coopération agricole entre les deux pays. Cette convention conclue pour une durée de 36 mois à compter de sa date de signature est arrivée à terme en janvier 2018. « Aux termes de l’article 6 de ladite convention, dans l’hypothèse ou pour quelques causes ou motifs que ce soit, le projet n’aurait pu aboutir à cette date, la présente convention pourra d’un commun accord entre les Parties, être prorogée par voie d’avenant. » Ainsi, la convention est prorogée de trois ans à compter de la date de signature du présent avenant et renouvelable par tacite reconduction, sauf dénonciation par l’une ou l’autre des Parties.
22 avril

La Côte d’Ivoire et la Banque mondiale signent trois accords de prêt de 157, 530 milliards de FCFA portant sur l’anacarde, l’érosion côtière et le foncier rural

La Côte d’Ivoire et la Banque mondiale ont signé, le 21 avril 2018 à Washington, DC, trois accords de prêt de 295 millions de dollars (environ 157, 530 milliards de FCFA), en vue de soutenir la transformation de l’anacarde, la lutte contre l’érosion côtière et la mise en œuvre de la politique foncière rurale. Les signatures sont intervenues dans le cadre des Réunions de Printemps du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque mondiale qui ont eu lieu du 19 au 22 avril à Washington,DC. Le projet Amélioration et mise en œuvre de la Politique foncière rurale (50 millions USD) vise à renforcer la capacité des institutions, à mettre en œuvre le Programme National de Sécurisation Foncière Rurale et à enregistrer les droits fonciers dans les zones rurales sélectionnées. Le projet Investissement de Résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (24,1 millions d’euros) a pour objectif d’aider à harmoniser la gestion des infrastructures et des ressources naturelles, afin d’accroître leur résilience au changement climatique, en général, et à l’érosion côtière et aux inondations, en particulier.
21 avril

Akossi Bendjo plaide pour la libération des prisonniers politiques

Le maire du Plateau, Noël Akossi Bendjo, a appelé à la libération de tous les prisonniers politiques, une condition selon lui, pour une réconciliation vraie. C’était le samedi dernier lors d’une cérémonie d’hommage en son honneur. Cette journée d’hommage et de bénédiction a eu lieu à Abobodoumé dans le village natal du maire de la commune du plateau Noël Akossi Bendjo. Aux dires du maire, la coalition au pouvoir à Abidjan doit à tous les niveaux intégrer au plus profond d’elle le besoin, le désir du peuple ivoirien de vivre une véritable réconciliation qui ouvre enfin la porte de cette paix durable si indispensable à la poursuite pour l’histoire de la Côte d’Ivoire. " Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche, mais une aiguille qui permet de coudre les déchirures.” a -t- il déclaré. Selon Akossi Bendjo cette réconciliation aboutisse au retour d’exil, la sortie de prison de tous nos " parents". Car " par le dialogue, nous parviendrons à nous surpasser” dira-t-il.
20 avril

la musique traditionnelle ouvre la grande scène du FEMUA 11

La grande scène du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), s’ouvre ce vendredi soir avec la musique traditionnelle à travers Sidonie La Tigresse, a appris APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Konan N’Dri Sidonie alias Sidonie La Tigresse, star de la musique baoulé (ethnie du centre du pays) qui prestera ce vendredi, est « fière d’être sur la scène du FEMUA aux côtés de grands noms comme Lokoua Kanza qu’elle admire beaucoup ». La Tigresse Sidonie a félicité « son fils » Salif Traoré dit A’Salfo, Commissaire général du FEMUA au cours de la traditionnelle conférence de presse qui s’est tenue à l’Institut national de la jeunesse et des sports( INJS) qui accueille la 11è édition de l’événement. Pour Séhia Luckson Padaud, qui se présente comme l’un des « gardiens du temple » de la musique tradi-moderne, « il s’agit d’une victoire ». Cet artiste qui chante depuis 1982 soutient qu’il va « donner la couleur de la musique tradi- moderne » remerciant les organisateurs du FEMUA pour cette sélection. Bill Aka Kora du Burkina Faso , salue quant à lui , « le volet humanitaire » de cet événement annuel quand Dobet Gnaoré , la première artiste ivoirienne à remporter « un Grammy Award, note la gratuité du festival qui permet aux jeunes de découvrir les artistes internationaux ».
18 avril

Décès brutal de l’ambassadeur ivoirien auprès de l’ONU

L’ambassadeur de Côte d’Ivoire auprès de l’ONU, Bernard Tanoh-Boutchoue, membre non permanent du Conseil de sécurité, est décédé brutalement mercredi dans un hôpital de New York à l’âge de 67 ans, a-t-on appris de sources diplomatiques. Muté de Russie à New York en décembre, Bernard Tanoh-Boutchoue, était très marqué psychologiquement depuis fin mars après un rappel pour consultations par son gouvernement, selon une source proche du diplomate. A l’époque, suivant les directives de sa capitale, il s’était abstenu lors d’un vote sur la Syrie, provoquant l’ire d’autres membres du Conseil de sécurité. De retour à New York, son état s’était dégradé et il était hospitalisé depuis peu, a-t-on précisé de même source. La raison précise de son décès n’a pas été communiquée. Le Conseil de sécurité a prévu d’observer jeudi une minute de silence à sa mémoire.
17 avril

Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec l’Emir du Koweït

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a eu un entretien avec l’Emir du Koweït, Son Altesse Royale Cheick Sabah Al Ahmad Al Jaber Al Sabah, ce mardi 17 avril 2018, à Koweït-City (Koweït). Le Chef de l’Etat a été accueilli à son arrivée au Palais de l’Emir par son Altesse Royale, le Premier Ministre et plusieurs hauts dignitaires de l’Etat du Koweït. Après l’exécution des hymnes nationaux et les honneurs militaires rendus par la garde royale, le Président de la République et l’Emir du Koweït ont eu un entretien élargi à leurs délégations, avant de se retrouver pour un échange en tête-à-tête. L’Emir du Koweït, Son Altesse Royale Cheick Sabah Al Ahmad Al Jaber Al Sabah, a élevé le Président Alassane OUATTARA à la Dignité de ‘’Mubarak El Kabir, la plus haute distinction de l’Etat du Koweït. En retour, le Chef de l’Etat a remis à l’Emir du Koweït les insignes de Grand-Croix de l’Ordre National de Côte d’Ivoire.
16 avril

Le gouvernement et la fondation Magic System signent une convention

Au nom de la coopération entre L’Etat de Côte d’Ivoire et le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), le Secrétariat d’Etat chargé l’Enseignement technique et de la formation professionnelle et la fondation Magic System ont signé lundi à (Cocody) Abidjan, une convention d’appui pour la 11ème édition de cet événement culturel. Durant le FEMUA, des experts du département de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle vont sensibiliser la jeunesse ivoirienne sur les dangers de l’immigration clandestine et l’importance d’avoir des compétences dans les métiers, au cours des conférences et leur stand.
16 avril

Les partis politiques membres du RHDP signent un accord pour la création d’un parti unifié

Les partis politiques membres du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et paix (RHDP) ont procédé, le lundi 16 avril à la signature d’un accord pour la création du parti unifié baptisé du nom de la coalition. La conférence des Présidents des Partis Membres du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix a annoncé dans un communiqué que la signature de cet accord politique vient ainsi confirmer la ferme volonté de tous les leaders des partis membres du RHDP de poursuivre l’œuvre de développement et l’action politique du président Félix Houphouët Boigny afin de préserver la paix et la stabilité en Côte-d’Ivoire.
10 avril

Les présidents Bédié et Ouattara se sont parlé pour la création d’un parti unifié

Dans le cadre de leurs échanges réguliers sur l’actualité socio-politique dans notre pays, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara a reçu, ce mardi 10 avril 2018, au Palais (le Présidence de la République, Son Excellence Monsieur Henri Konan Bédié, Président du PDCI-RDA. Président de la Conférence des Présidents du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP). Au terme de la rencontre, le Président de la République et le Président du PDCI-RDA ont adopté le principe de l’accord politique pour la création d’un parti unifié dénommé "Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix-RHDP", conformément aux conclusions des travaux du Comité de Haut Niveau, mis en place le 31 octobre 2017.
5 avril

Jeannot Kouadio Ahoussou élu premier président du sénat ivoirien

Les animateurs du tout premier sénat de Côte d’Ivoire, réunis, jeudi, à la Fonation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, à Yamoussoukro, ont élu Jeannot Ahoussou-Kouadio, sénateur de la région du Bélier, comme premier président de cette deuxième chambre du parlement ivoirien, par 65 voix sur 66, un bulletin nul. « (…) Comment ne pas vous exprimer toute ma reconnaissance et ma profonde gratitude, pour cette grande marque de confiance et de haute estime à travers le plébiscite dont je viens d’être l’objet de votre part. Je perçois, à travers votre vote, et au-delà de ma personne, une ardente volonté de faire de notre Institution, une grande famille unie et solidaire autour de nos valeurs de fraternité, de paix au service de la démocratie pour le rayonnement de notre beau pays, la Côte d’Ivoire », a exprimé le Président Jeannot Ahoussou-Kouadio à l’endroit de ses pairs.
4 avril

Assistance clients : Banque Atlantique présente ARY le 1er Chatbot bancaire du marché de l’UEMOA, un robot utilisant l’intelligence artificielle

Toujours précurseur en innovation digitale, Banque Atlantique, filiale du Groupe Banque Centrale Populaire du Maroc entre dans l’ère du conversationnel et de l’assistance virtuelle avec le lancement de « ARY », le 1er Chatbot bancaire de l’espace UEMOA. « ARY » est un robot utilisant l’intelligence artificielle pour permettre aux clients, d’interagir avec la marque via Messenger sur la page Facebook de Banque Atlantique et le site web institutionnel « www.banqueatlantique.net ». En mimant le langage humain, le bot facilite la recherche d’information et assure l’instantanéité des réponses aux requêtes des clients 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. La mission du chatbot « ARY » consiste donc à assister les clients. Il peut les aider à trouver une agence ou un guichet automatique par géolocalisation, indiquer les horaires d’ouvertures et les services disponibles, fournir des informations sur l’ensemble des offres de la banque. Les clients ont également la possibilité d’effectuer des simulations pour une demande de crédit, réaliser une conversion de devises etc. Au-delà du caractère innovant du Chatbot, cet outil constitue pour Banque Atlantique, un puissant levier de fidélisation et de développement de ses communautés sur les médias sociaux à travers une nouvelle relation digitale personnalisée et instantanée.
4 avril

Adama Toungara nommé Médiateur de la République

L’ex-ministre de l’Énergie et du Pétrole Adama Tongara, débarqué du gouvernement en janvier 2017, a été nommé ce jeudi 4 avril Médiateur de la République par le chef de l’Etat Alassane Ouattara. Adama Toungara remplace à ce poste, N’Golo Coulibaly à la tête de cette institution du 1er septembre 2011 à 2017. Après son départ du gouvernement Adama Toungara occupait le poste de ministre conseiller auprès du président Alassane Ouattara pour les domaines du pétrole, des mines et de l’énergie mais aussi d’autres domaines comme par exemple la diplomatie . Adama Toungara n’assistait pas au conseil des ministres ,mais était utilisé par Alassane Ouattara comme un envoyé spécial sur certains dossiers et des missions spécifiques. Le Médiateur de la République a pour rôle de régler par la médiation, sans préjudice des compétences reconnues par les lois et règlements aux institutions et structures de l’Etat, les différends de toutes natures.
31 mars

Décès de l’artiste chanteur Dezy Champion

L’artiste chanteur Dezy Champion de son vrai nom Guinon Désiré Claver est décédé samedi aux environs de 2 heures du matin à l’hôpital général de Bingerville à la suite d’une crise cardiaque. L`artiste chanteur, nouvellement fondateur de l’église "L`armée Royale" dans la commune de Yopougon, est décédé suite à un malaise alors qu’il rejoignait son domicile après une visite à des proches à Yopougon.
27 mars

Le Procureur de la République sensibilise les administrateurs de forums sur facebook

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le procureur de la république, Christophe Richard Adou a sensibilisé, mardi à Abidjan, les administrateurs d`une dizaine de groupes ou forums facebook du pays pour une meilleure régulation des médias sociaux. « Nous avons été invités par le procureur de la république pour une séance de travail. Il s`est agi pour lui de nous sensibiliser afin d`éviter les dérives de nos membres sur nos différents groupes facebook parce en tant qu`administrateur, nous devons réguler nos pages afin que ne se produisent certaines dérives», a expliqué à la presse, Assane Coulibaly, administrateur du forum ``Police secours`` au sortir de cet entretien avec le procureur de la république s`offusquant de ce que « les gens passent souvent par nos différents groupes pour lancer des appels aux meurtres et à la haine ». Poursuivant, il a souligné que le procureur de la république « n`a jamais évoqué qu`il y aura des restrictions ». M. Coulibaly a également fait savoir que le procureur de la république a passé en revue au cours de cette rencontre, des cas de dérives constatées sur leurs différents forums ajoutant que les auteurs desdites dérives sont ``en ce moment recherchés``. « Il a présenté les textes de lois en la matière. C`était une rencontre très enrichissante pour nous les administrateurs de forums », s`est-il félicité indiquant par ailleurs que, « ce genre de rencontres seront régulières entre nous et le procureur ».
26 mars

6ème édition de l’AFRICA CEO FORUM

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a présidé, ce lundi 26 Mars 2018, la cérémonie d’ouverture de la 6ème édition du ‘’ Africa CEO Forum’’, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Cette Conférence annuelle du secteur privé et des investissements a enregistré, outre le Président Alassane OUATTARA, la présence des Chefs d’Etat du Ghana et du Zimbabwé, Leurs Excellences Nanan Addo Dankwa AKUFO-ADDO et Emmerson MNANGAGWA, du Vice- Président de la République, Daniel Kablan DUNCAN, du Premier Ministre, Amadou Gon COULIBALY, des membres du Gouvernement et du Corps diplomatique ainsi que plus de 1600 participants dont 80% venus de l’étranger.
24 mars

Premières élections sénatoriales en Côte d`ivoire

L’élection des 66 sénateurs a débuté ce samedi 24 mars 2018 sur l’ensemble du territoire ivoirien. Ce sont 35 bureaux de vote qui seront ouverts pour accueillir 7010 électeurs en vue de l’élection des sénateurs.
22 mars

Une marche "interdite" de l`opposition ``étouffée`` par la police à Abidjan

La police avec un dispositif impressionnant a empêché le rassemblement des manifestants au niveau d ‘Adjamé, Place des Matyrs, ce jeudi 22 mars 2018. La marche de l`opposition ivoirienne prévue ce jour n`a pas été autorisée, selon des sources proches des services de sécurité. Les leaders de la plate-forme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) ont décidé de se retirer de la marche selon leur direction. Au moins cinq personnes ont été appréhendées parmi les quelques militants qui ont répondu à l’appel d’EDS au niveau de la Place des Matyrs. Pour rappel, la coalition d’opposition EDS du Pr Georges Armand Alexis Ouégnin, plateforme politique regroupant le FPI (tendance Sangaré), le MFA d’Anaky Kobena, l’URD de Danièle Boni Clavérie...avait projeté cette marche pour dire ‘’non’’ aux sénatoriales et exiger la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) qu’elle juge illégale.
19 mars

L’aéroport de San Pedro est praticable en toute sécurité

Les travaux de réhabilitation et de renforcement des aires de mouvement de l’aéroport de San Pedro qui ont bénéficié de la synergie de collaboration entre le BNETD (Bureau national des études techniques et de développement), la SODEXAM (Société d’exploitation et développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique) et EBOMAF (Entreprise Bonkoungou Mamadou et fils) a fini par porté ses fruits. En termes de piste, parking, bretelle, y compris la signalisation, les travaux ont été exécutés à 99 %, sous la supervision de M. Brou, Maître d’ouvrage délégué de la SODEXAM, à tel point que l’aéroport de San Pedro soit à nouveau opérationnel. Le résultat de ces travaux de rénovation de l’aéroport de San Pedro a été présenté officiellement ce lundi 19 mars 2018, en présence du ministre des Transports, des autorités régionales, municipales, des autorités portuaires et maritimes.
19 mars

Promotion des actions gouvernementales: lancement de la tribune ‘’Les jeudis du RHDP’’

Les actions du président de la République Alassane Ouattara et de son gouvernement au profit des Ivoiriens sont indénombrables et méritent d’être mise en valeur. C’est la mission de la tribune ‘’Les Jeudis du RHDP’’, lancée ce lundi 19 mars 2018. Le rendez-vous va se tenir les premier et troisième jeudis de tous les mois à partir du 5 avril 2018, à l’Hôtel du District d’Abidjan. C’est une initiative de la ministre Anne-Désirée Ouloto, Secrétaire générale du Rassemblement des républicains (RDR) chargée de la Vulgarisation des actions du gouvernement. La plateforme se veut d’offrir aux décideurs et dirigeants membres des partis du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) une tribune d’information et de promotion des actions du gouvernement, expliquer les bénéfices directs et indirects, ainsi que les impacts des actions du gouvernement sur la qualité de vie de l’ensemble des populations vivant en Côte d’Ivoire, et surtout d’apporter une réponse adéquate au droit à l’information des populations dans le cadre de la recevabilité de l’action du gouvernement RHDP, a instruit Mme Ouloto.
19 mars

Le Premier Ministre procède à la pose de la première pierre du Centre de Valorisation et d’Enfouissement Technique à Kossihouen

Le compte à rebours pour la livraison et la mise en service du premier Centre de Valorisation et d’Enfouissement Technique (CEVET) de Côte d’Ivoire a commencé le lundi 19 mars 2018, avec la pose de la pierre de l’infrastructure à Kossihouen. Président la cérémonie de lancement des travaux sur le site, devant Madame le Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable (MINSEDD) et quelques membres du Gouvernement ainsi que le Gouverneur du District Autonome d’Abidjan et de nombreux maires, le Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat Amadou Gon Coulibaly, a mis l’opérateur Clean Eburnie en charge de l’exécution des travaux, devant ses responsabilités, quant à la garantie de la qualité du joyau et au respect du délais de livraison, 6 Juillet 2018. ‘’Madame le Ministre, je vous invite à veiller scrupuleusement à ce que ces engagements soient tenus et qu’aucune nuisance n’émane de cet ouvrage’’, a recommandé Amadou Gon Coulibaly. Pour lui, le lancement des travaux fait partie d’un engagement qu’il avait pris au Palais de la Culture, en février 2017, en présence de la Première Dame lors de la cérémonie d’engagement citoyen qui a vu la naissance du Grand Ménage. La préservation de la qualité de vie est inscrite dans PND 2016 et 2020 et davantage consacré par l’art 27 de la Constitution de 2017.
19 mars

Première peine de prison pour dérive sur les réseaux sociaux en Côte d’Ivoire

La justice ivoirienne a condamné, lundi Abidjan, un jeune à 12 mois de prison ferme avec une amende de 5 millions FCFA, pour dérive sur les réseaux sociaux, une première dans le pays. Yao Kouadio Philippe, 31 ans, agent d’entretien et père de quatre enfants, était poursuivi pour avoir appelé au meurtre et à la violence contre les familles de gendarmes sur le réseau social facebook, alors que de violentes émeutes avaient cours dans la ville de M’bahiakro dans le Centre du pays sur à l’assassinat d’une adolescente de 13 ans. « Il faut commencer à égorger les enfants des gendarmes et nous sommes en train de nous organiser ici à M’Bahiakro. Restez à l’écoute », avait-il écrit, commentant une publication sur ces incidents dans un groupe de discussion sur Facebook. Ces violences, survenues le 5 mars, avaient fait plusieurs dégâts dont le saccage et l’incendie de la brigade de gendarmerie de la ville. Lors de sa comparution devant le tribunal correctionnel d’Abidjan, au Plateau, il a reconnu les faits. « J’ai supprimé mon commentaire après avoir constaté les dégâts, et j’ai posté une vidéo pour demander pardon à la nation et aux gendarmes (…) je demande pardon ! », a notamment plaidé l’accusé. Les juges l’ont reconnu coupable des faits d’«incitation à la violence », mais ont toutefois allégé le réquisitoire du procureur de la République, qui souhaitait une peine de 10 ans pour le prévenu. « Ces faits sont extrêmement graves. Il était question pour nous de démontrer à tous ceux qui font des dérives sur les réseaux sociaux que, d’abord, nous avons l’arsenal juridique qui permet de les rechercher, de les traquer et de les appréhender », a déclaré le procureur Adou après le procès. « Nous avons les moyens techniques et technologiques pour aboutir à eux, et enfin, que plus jamais nous n’allons tolérer cela parce que c’est inacceptable qu’on puisse livrer à la vindicte populaire des enfants. C’est ça l’objectif de ce procès », a-t-il insisté, précisant que Yao Kouadio Philippe « a été identifié dans la même soirée après son post sur facebook, et appréhendé le lendemain ». La défense, jugeant la décision du tribunal « assez raisonnable », a affirmé ne pas avoir l’intention de faire appel.
18 mars

2A Consulting et Esprit Magazine primés à Francfort

L’agence 2A Consulting, spécialisée dans la communication événementielle et dans l’Edition, dirigée par Augustin AKOU, a été primée, à travers son produit Esprit Magazine, dans la catégorie Gold, lors de la cérémonie de remise du Prix International Arc d’Europe à la Qualité et à la Technologie. Cette cérémonie a eu lieu le dimanche 18 mars dernier à Intercontinental Francfort en Allemagne sous l’initiative de Business Initiative Directions (B.I.D.). Outre la société ivoirienne 2A Consulting, Plus de 50 jeunes entreprises venues du Népal, de Thaïlande, du Mexique, de l’Inde, de l’Angola, etc, ont été primées. Il importe de souligner que BID est une organisation internationale orientée vers la promotion de la culture de la qualité. BID est aujourd’hui considérée comme l’une des organisations privées la plus efficace et la plus accessible pour la diffusion et l’application des modèles de gestion de la Qualité Totale, au niveau mondial.
17 mars

Gala des 20 ans de Children of Africa

La première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara a convié à Abidjan pour les 20 ans de la fondation Children of Africa - dont elle est la fondatrice- plus de trente personnalités et stars venues du monde entier. La cérémonie placée sous le thème "Afrique féerique" s’est déroulée ce vendredi 16 mars, à Sofitel Abidjan hôtel Ivoire. L’épouse du Président de la République du Niger Mahamadou Yssoufou a également honoré de sa présence cette soirée qui a rassemblé environ un millier de convives dont Henriette Konan Bédié. Au menu de la soirée, ballet artistique assuré par la compagnie Georges Momboye, musique mandingue avec les maîtres de la Kora venus du Mali et humour. L’orchestre Inspiration a assuré le show de cette anniversaire. A l’affiche: Magic System, Salif Kéita, Aicha Koné, Meiway, Youssou N’dour, Coumba Gawlo, Toumani Diabaté, Maître Gims, Sidiki Diabaté, etc. Le tableau de l’artiste peintre Kablan et plusieurs objets d’arts ont été vendus aux enchères pour le financement d’un établissement scolaire dans la commune d’Abobo. Le super lot de la tombola, une voiture est revenu à Mme Chalobah-Gondjout. Dans la matinée, le Président Alassane Ouattara avait procédé à l’inauguration de l’Hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara de Bingerville, projet initié par la la fondation Children of Africa dont le coût total est estimé à 25 milliards de FCFA. A cette occasion la première dame de Côte d’Ivoire a exprimé sa gratitude à Lalla Malika Issoufou, première dame de la République du Niger, à Henriette Konan Bédié, Présidente de la Fondation Servir, ainsi qu’ à la Princesse Ira de Furstenberg pour leur appui. Créée en 1998, la fondation « Children Of Africa » œuvre dans les domaines de la santé, de l’éducation et du social en Côte d’Ivoire et dans 10 autres pays d’Afrique.
17 mars

Meeting de la plateforme d’opposition Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS)

L’opposition ivoirienne a appelé samedi ses militants à une "marche démocratique" le 22 mars, en vue des prochaines élections en Côte d’Ivoire, a rapporté un journaliste de l’AFP. Le président de la plateforme d’opposition Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), Armand Ouegnin, a appelé lors d’un meeting à "une marche pacifique, une action démocratique" pour "exprimer notre mécontentement" sur la question de la Commission électorale indépendante (CEI), accusée par l’opposition d’être déséquilibrée en faveur du pouvoir. Des élections sénatoriales doivent se tenir le 24 mars, puis des élections municipales et régionales dans le courant de l’année, à une date indéterminée. Mais le scrutin qui focalise l’attention est surtout l’élection présidentielle de 2020. Entre mille et deux mille personnes ont assisté au meeting organisé dans le quartier populaire de Yopougon à l’appel d’EDS, coalition qui regroupe des partis politiques, des associations de la société civile et le Front populaire ivoirien (FPI), le parti de l’ex-président Laurent Gbagbo. L’objectif de ce meeting et de la marche est "d’inviter le pouvoir à s’asseoir et à discuter, pour des élections justes et transparentes", a déclaré Abdoudramane Sangaré, leader de la frange légitimiste du FPI. "Nous demandons que la CEI soit reformatée".
10 mars

Journée d’hommage et de soutien à Henri Konan Bédié, président du PDCI

Le réseau des cadres Pdci notre Héritage ont organisé une cérémonie en hommage au président Henri Konan Bedié à la place Jean-Paul II de Yamoussoukro.
7 mars

Les coupables d`enlèvements ou d`assassinats d`enfants seront sévèrement punis prévient le president Ouattara qui met en garde contre la destruction des symboles de l`Etat

«Il ne doit plus jamais y avoir de cas de Bouba en Côte d’Ivoire ! », a grondé le président Alassane Ouattara dans une déclaration lue, ce mercredi 7 mars 2018, sur la première chaîne de la télévision nationale (RTI 1). Devant la montée du fléau d’enlèvement ou d’assassinat d’enfants, le chef de l’Etat a fait une sévère mise en garde aux auteurs et commanditaires de ces crimes. «Tous les suspects seront traduits devant la justice » et « les coupables seront sévèrement punis », a-t-il prévenu. Le président Ouattara qui «condamne avec la plus grande fermeté ces crimes ignobles perpétrés sur des enfants sans défense», a indiqué que des enquêtes en cours ont déjà permis d’interpeller des personnes impliquées dans ces différents cas d’enlèvement ou d’assassinats d’enfants. Il a dit avoir donné des «instructions fermes » pour que les Forces de défense et de sécurité soient déployées en grand nombre sur toute l’étendue du territoire ivoirien en vue de protéger les populations. Aussi, a-t-il appelé les Ivoiriens à ne pas céder à la psychose. « Nous sommes déterminés à lutter contre ces pratiques inacceptables. Tous les moyens humains et matériels seront déployés pour faire la lumière sur ces événements ignobles afin d’éviter que cela ne se reproduise.» Le chef de l’Exécutif a , par ailleurs, ouvert une lucarne sur les comportements inciviques et les attaques contre les symboles de l’État constatés dans certaines localités du pays notamment Guiglo, Soubré, Bloléquin et M’Bahiakro. Tout en exprimant sa peine et la solidarité de la nation à toutes les victimes et à leurs familles, il a informé que plusieurs personnes ont été arrêtées. « J’ai demandé au Garde des Sceaux de faire aboutir toutes les enquêtes dans les plus brefs délais et de traduire devant les tribunaux tous ceux qui sont impliqués dans les cas de destructions d’édifices publics ou de violence contre les représentants de l’Etat», a signifié le président de la République qui a assuré que « des sanctions exemplaires suivront».
6 mars

Le gouvernement déterminé à combattre les crimes contre les enfants

Devant la montée du fléau d’enlèvement ou d’assassinat d’enfants, une réunion du Comité de Sécurité, présidée par le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, s’est tenue à Abidjan, le 06 mars 2018. Le gouvernement a dit sa détermination à combattre ‘’ces crimes inacceptables’’ et punir leurs auteurs.
3 mars

Marche à Abidjan contre l’enlèvement des enfants

Des centaines de personnes ont marché, samedi, devant le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Cocody-Angré (Est d’Abidjan) pour ’’dire stop’’ à l’enlèvement des enfants dans le pays et exprimer leur soutien à la famille de Traoré Aboubacar Sidick dit Bouba, un enfant de 4 ans enlevé, torturé et assassiné la semaine dernière par un bijoutier de 27 ans pour un crime rituel, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. De noir vêtus majoritairement avec des bougies pour certains et des gerbes de fleurs pour d’autres, ces ivoiriens ont procédé à une marche dite ’’silencieuse’’ ponctuée par des prières devant ledit établissement sanitaire à quelques encablures du CHU où le corps sans vie du « petit Bouba » avait été retrouvé enseveli, ligoté avec la gorge tranchée. « Le message que nous voulons lancer, c’est de dire stop aux enlèvements et aux crimes rituels d’enfants dans le pays», a expliqué Nicole Mireille Didier, une cyberactiviste ivoirienne co-initiatrice de ce rassemblement. « Nous n’avons pas le droit de laisser prospérer ces crimes contre les enfants. Il faut que ça s’arrête. Par cette manifestation, c’est un soutien moral que nous apportons à la famille de Bouba », a ajouté Mme Nicole Mireille plaidant auprès des autorités ivoiriennes afin que le carrefour du CHU de Cocody-Angré soit baptisé « carrefour Bouba» en mémoire de la victime. M. Hassan Hayek, également co-initiateur de ce rassemblement a, pour sa part, espéré que « Bouba sera le dernier cas de crimes d’enfants dans le pays ». Venu ’’marquer sa solidarité’’ à la famille de la victime et exprimer son ’’indignation’’, le célèbre artiste musicien ivoirien, Guillaume Konan dit Kajeem a estimé quant à lui, que « Bouba est un cas extrême » ajoutant que « c’est notre façon à nous de dire qu’il faut que ces crimes s’arrêtent ». Selon lui, il était important que ce rassemblement ait lieu « simplement pour dire stop aux enlèvements d’enfants, stop à tous ces crimes pour que nos enfants soient un peu plus en sécurité dans nos rues ». Le Week-end dernier, rappelle-t-on, un enfant de 4 ans enlevé dans le quartier de Williamsville (Centre d’Abidjan) a été retrouvé enseveli, ligoté avec la gorge tranchée dans une broussaille à quelques encablures du CHU de Cocody-Angré ( Est d’Abidjan). Le présumé meurtrier, un bijoutier de son état exerçant dans le même quartier que sa victime, arrêté par la police judiciaire ivoirienne, est passé aux aveux indiquant l’avoir assassiné pour un crime rituel. Cet assassinat avait suscité une vague d’indignation dans le pays. Le gouvernement ivoirien a également exprimé sa compassion à la famille du ’’petit Bouba’’ assurant que justice sera rendue.
2 mars

Murielle Ahouré remporte le titre mondial du 60m

La Côte d’Ivoire a signé un doublé en finale du 60m des Mondiaux en salle de Birmingham, vendredi, avec la victoire de Murielle Ahouré devant Marie-Josée Ta Lou. Carolle Zahi a fini 7e. Les Ivoriennes Murielle Ahouré et Marie-Josée Ta Lou ont glané les deux premières places de la finale du 60m des Mondiaux de Birmingham, la première en 6"97, meilleure performance mondiale de la saison et record personnel, la seconde en 7"05. Ta Lou a devancé à la photo-finish la Suissesse Mujinga Kambundji pour sauver l’argent et offrir un doublé à la Côte d’Ivoire.
28 fevrier

Signature d’Accord de coopération entre la Région Île-de-France et le District autonome d’Abidjan

Un Accord de coopération a été signé entre Valérie Pécresse, présidente du Conseil régional de l’Île-de-France et Robert Beugré Mambé, gouverneur du District autonome d’Abidjan pour une durée de 10 ans, ce mercredi 28 février 2018, en Côte d’Ivoire. L’accord poursuit comme objectif la réalisation d’activités communes afin de développer et de fortifier les relations entre les deux parties, en approfondissant les liens existants, au service des populations, des organisations de la société civile et des institutions des deux territoires. Une attention particulière sera portée à l’implication des jeunes et des entreprises des deux territoires. La Région Île-de-France et le District Autonome d’Abidjan, dans le cadre du présent accord de coopération, conviennent d’œuvrer à promouvoir des actions de partenariat dans les secteurs des transports, de l’aménagement urbain (schéma directeur d’urbanisme d’Abidjan, gestion du trafic) et de la ville durable (gestion des déchets, eau, qualité de l’air, transition énergétique), de l’entreprenariat et du développement des start-ups, du numérique, de l’économie solidaire, du tourisme, de la santé, de l’agriculture urbaine, de la coopération économique et commerciale, de la formation, de la culture, de la jeunesse et des sports, de la francophonie, etc.
21 fevrier

Les élections sénatoriales prévues le 24 mars 2018

Les sénatoriales auront lieu le samedi 24 mars 2018 dès 8h du matin, a annoncé ce mercredi en fin de journée le porte parole du Gouvernement, le Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et la Poste, Bruno Koné. La campagne électorale est prévue du lundi 19 mars à 00h au jeudi 22 mars à minuit. Les votes auront lieu dans les 31 régions et les deux districts autonomes d’Abidjan et de Yamoussoukro. Le scrutin se déroulera dans 35 bureaux de vote, à raison d’un bureau de vote par région et 3 à Abidjan. C’est une élection à suffrage indirect. Le vote étants ouvert aux élus locaux et non à l’ensemble de la population.
17 fevrier

Deux morts liés à des échauffourées entre populations et gendarmes à Bloléquin

Un incident a conduit à la mort d’un usager de la route suivie de celle d’un gendarme à la suite des représailles de la population ce 17 février. Le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, saisi de la question a aussi produit un communiqué pour donner la version officielle et promettre des arrestations. « Lors d’un contrôle de routine à un barrage de sécurité à l’entrée de la ville de Bloléquin, un conducteur de moto taxi a reçu une balle et est décédé des suites de ses blessures.En représailles, une foule déchainée s’est ruée sur les Forces de sécurité en poste au barrage. Un gendarme a ainsi trouvé la mort » indique le communiqué du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité signé du ministre Sidiki Diakité. Poursuivant le récit de cette journée, le communiqué relève que « Cette foule a ensuite saccagé, incendié et pillé la brigade de gendarmerie, les résidences du Préfet et du Sous-préfet ainsi que plusieurs édifices et résidences publics et privés. » « Le bilan provisoire à cette heure est de: deux(2) morts, un(1) gendarme et un(1) civil, trois(3) blesses, d’importants dégats matériels».
15 fevrier

L’opposition appelle le pouvoir à un dialogue national

Alors que s’approchent les élections municipales et régionales, dont les dates n’ont pas encore été fixées, le parti de Laurent Gbagbo souhaite une grande concertation avec le gouvernement. La frange du FPI dirigée par Aboudramane Sangaré n’exclut pas de participer aux prochains scrutins. Au lendemain de la conférence de presse du Premier ministre – un exercice auquel Amadou Gon Coulibaly se plie rarement -, c’est une figure de l’opposition qui a longuement pris la parole. Alors qu’Alassane Ouattara a annoncé que des élections municipales, régionales et sénatoriales se tiendraient en 2018, Aboudramane Sangaré a appelé le pouvoir à « l’ouverture d’un dialogue politique pour l’organisation de scrutins justes et transparents. » Refonte de la CEI Le chef de la frange la plus dure du parti de Laurent Gbagbo exige des discussions sur quatre points. Il réaffirme d’abord la nécessité d’une recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI) à laquelle on doit « trancher la tête », dit-il. Le départ de Youssouf Bakayoko, le président de la CEI, est une vieille demande du FPI. « C’est l’homme par lequel tous les malheurs de la Côte d’Ivoire sont arrivés », estime Boubacar Koné, le porte-parole de cette frange. Youssouf Bakayoko était déjà la chef de cette institution lors de la présidentielle contestée de 2010.
15 fevrier

La Côte d’Ivoire obtient plus de 124 milliards F CFA du Fonds mondial pour la lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme

Ce sont au total un peu plus 124 milliards F CFA que le Fonds mondial vient d’octroyer à la Côte d’Ivoire pour lutter contre le tritype Sida-tuberculose-paludisme pour la période 2018-2020. Respectivement environ 72, 88 milliards pour la lutte contre le paludisme, la tuberculose 8,13 milliards et 43,32 milliards pour faire reculer le VIH/Sida. Le lancement officiel de ces subventions s’est tenu ce jeudi 15 février 2018, à Abidjan. C’est l’aboutissement d’un processus participatif entre le pays et l’institution, selon Sonia Floris, gestionnaire principal du Fonds mondial en Côte d’Ivoire. « Les subventions nouvellement signées vont permettre de concilier les résultats déjà atteints par la Côte d’Ivoire et accélérer l’effort pour le contrôle de ces épidémies », a souhaité Mme Floris. Insistant « qu’investir dans la santé est essentiel pour réduire la pauvreté », elle a souhaité que les financements alloués soient utilisés à l’usage destiné. « Tous ensembles, nous avons la responsabilité de ces financements. Nous devons nous assurer de la bonne utilisation de ces ressources allouées, appuyer la mise en œuvre des interventions, gérer les risques qui pourraient entraver l’atteinte de l’impact escompté », a exhorté Sonia Floris qui n’a pas caché que le défi du financement de la santé est réel en Côte d’Ivoire.
14 fevrier

Le gouvernement ivoirien modifie l’annexe fiscale 2018, après les critiques du secteur privé

Le gouvernement ivoirien a modifié l’annexe fiscale 2018, après des rencontres avec les acteurs du secteur privé et leurs critiques sur ce document, a annoncé mercredi à Abidjan son porte-parole, Bruno Koné, à l’issue d’un conseil des ministres. "Le conseil a adopté une ordonnance relative à l’aménagement de l’annexe fiscale du 27 décembre 2017" à la suite des rencontres, le 19 et 24 janvier, entre le gouvernement et les "représentants des opérateurs économiques, afin de revisiter et lever les incompréhensions sur certaines dispositions", sur instruction du président ivoirien, a dit M. Koné, face à la presse. Cette mesure qui "modifie l’annexe fiscale en vue de prendre en compte les conclusions de ces échanges" sur certaines "dispositions controversées" a donc été prise "en parfait accord avec les représentants du secteur privé national", a-t-il insisté. "Ainsi ont été abrogées notamment, les dispositions relatives à l’institution de la taxe (0,5%) sur les transferts d’argent, à l’aménagement sur l’impôt synthétique (taux unique de 5% pour les chiffres d’affaires compris entre 10 et 50 millions FCFA et 8% pour ceux compris entre 50 et 100 millions FCFA) et au relèvement des seuils de l’impôt minimum forfaitaire (fixé entre 5 millions FCFA et 50 millions FCFA, à l’exception des stations-services et distributeurs de gaz butane, contre 3 à 35 millions précédemment)" a poursuivi le porte-parole du gouvernement. Bruno Koné a relevé un "élément nouveau" apporté à la "nouvelle annexe fiscale", à savoir, l’institution d’un "droit unique de sortie (DUS) de 10% sur le prix CAF (coût, assurance, fret) de la noix brute de cajou exportée".
14 fevrier

Amadou Gon Coulibaly fait le bilan de l’action gouvernementale en 2017 et présente les perspectives 2018

Le Chef du Gouvernement ivoirien, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly était face à la presse ce mercredi 14 février en vue de faire le bilan de l’action gouvernementale en 2017 et présenter les perspectives 2018. D’entrée, le Premier ministre a tenu à réagir sur ce qui a fait l’actualité ces dernières semaines, notamment l’annexe fiscale, le budget de l’Etat, l’endettement, la gouvernance, le renouvellement du parc automobile et la limitation d’âge de véhicules d’occasion importés. puis la question du budget de souveraineté, dont un confrère de la presse international l’estimait à plus de 340 milliards il y’a quelques semaines. Concernant l’annexe fiscale, le Chef du Gouvernement a confirmé l’annulation des mesures contestées par les PME annoncée plus tôt dans la Journée par le Porte parole du Gouvernement lors du point de presse d’après Conseil des ministres. Amadou Gon Coulibaly a expliqué que cette décision du Gouvernement fait suite à des discussions avec le secteur privé. ‘’Le Gouvernement a toujours privilégié le dialogue face aux revendications de nos concitoyens. Ce dialogue a permis d’aboutir à des solutions consensuelles. L’annexe fiscale adoptée en Conseil des ministres entrera en vigueur dès ce 15 février 2018’’, s’est exprimé le Chef du Gouvernement. Sur le budget de l’Etat, Amadou Gon Coulibaly a qualifié ‘’d’énormité’’ les déclarations d’un confrère de la presse internationale qui affirmait que le Fonds de souveraineté du Chef de l’Etat était estimé à plus de 340 milliards de F CFA et que les salaires de fin décembres 2017 avaient été payés par la France. Le Premier ministre a dénoncé une volonté ‘’de manipuler l’opinion’’ de la part du confrère. Avant d’indiquer que les ressources internes de la Côte d’Ivoire estimées à 3.227, 8 milliards de F CFA sont en mesure de couvrir et les salaires, et les charges de fonctionnement de l’Etat ainsi que les investissements...
13 fevrier

La Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix célèbre la 7e édition de la Journée Mondiale de la Radio

La Côte d’Ivoire, à l’instar des autres Etats membres de la Communauté internationale, a célébré ce 13 février 2018, la Journée Mondiale de la Radio. Sous le parrainage de S.E.M. Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat et la présidence de M. Bruno Koné Nabagné, ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix en collaboration avec l’UNESCO, l’Union africaine de radiodiffusion et le comité de Journée mondiale de la radio, a organisé du 12 au 14 février, siège de ladite Fondation, à Yamoussoukro les festivités marquant la septième édition de la Journée Mondiale de la Radio. Cette célébration de la Journée Mondiale de la Radio intervient quinze jours après le lancement de la commémoration du 25è anniversaire de la disparition du premier président de la République de Côte d’Ivoire, feu Félix Houphouët-Boigny.
13 fevrier

Lancement officiel à Abidjan d’un portail d’information des patrons de presse ivoiriens

Les patrons de presse réunis au sein du Groupement des Editeurs de Presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) ont procédé le 13 février au lancement officiel d’un portail d’information, en présence du ministre ivoirien en charge de la Communication. Un projet financé entièrement par l’État de Côte d’Ivoire, le portail des éditeurs de Côte d’Ivoire est une « vitrine qui va vendre les journaux des organes de presse ivoiriens, toutes obédiences politiques confondues ", a expliqué le journaliste Patrice Yao, président du groupement. « Mais le portail disposera d’une rédaction autonome à équidistance des opinions politiques des organes qui le composent le GEPCI», a-t-il précisé. Le GEPCI est constitué d’entreprises de presse à la fois proches de l’opposition que le pouvoir qui animent quotidiennement le marché de la presse en Côte d’Ivoire.
12 fevrier

Le VITIB à la recherche de 1000 milliards pour construire sa zone franche

e directeur général du Village des technologies de l’information et de la biotechnologie (VITIB) de Grand-Bassam, Philippe Pango, a appelé lundi les investisseurs nationaux et internationaux à la construction de la zone franche de Grand-Bassam, un projet de plus de 1000 milliards de francs CFA. « Ce grand rendez-vous vise à informer les éventuels investisseurs locaux et internationaux, ainsi que le grand public sur les opportunités d’investissements qu’offre le VITIB pour le développement du parc technologique de Grand-Bassam », a déclaré M. Pango, lors d’un petit déjeuner de presse, avant de présenter le nouveau plan de masse de la Zone de la Biotechnologie de l’Information et de la Communication (ZBTIC). « L’objectif de cette rencontre est d’attirer plus de 1000 milliards F CFA d’investissements directs et de créer 40.000 emplois directs dans les secteurs technologiques en Côte d’Ivoire », a-t-il ajouté en présence des autorités administratives, politiques et des hommes d’affaires ivoiriens et étrangers. Selon le directeur général, plusieurs opportunités sont offertes aux opérateurs en matière d’exonération de taxes douanières. Il a aussi insisté sur les facilités de baux emphytéotiques garantis par l’Etat de Côte d’Ivoire.
7 fevrier

Rencontre Pascal Affi N’Guessan-Albert Mabri Toikeusse

Politique en Côte d’Ivoire avec cette rencontre, hier, mercredi 7 février, entre le président du FPI, Pascal Affi N’Guessan et le président du parti UDPCI, Albert Mabri Toikeusse. Au domicile de ce dernier, une délégation du FPI a été reçue moins d’une heure. Au menu : les vœux de nouvelle année présentés par le parti d’opposition FPI à un parti de l’union de la majorité UDPCI, les perspectives des prochaines élections locales et la Commission électorale indépendante (CEI). Pour ceux qui ont en mémoire l’histoire de ce pays, voir le représentant du parti de Laurent Gbagbo venir amicalement saluer le représentant du parti de Robert Gueï ne manque de piquant. Mais, faisant table rase des querelles parfois fatales du passé, les deux hommes, Pascal Affi N’Guessan et Albert Mabri Toikeusse, ont convenu de parler d’avenir, de celui du pays et peut-être aussi de leur avenir dans les joutes électorales qui s’annoncent. Pour Pascal Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien, « il appartient aux acteurs politiques de réfléchir à l’avenir, et de ne pas attendre que l’alliance actuelle chute avant d’envisager des rapprochements pour reconstruire une nouvelle alliance. Nous savons que les organisations que nous rencontrons sont déjà dans une alliance, il y a le RHDP. Mais il faut penser à un schéma alternatif, penser à un plan B. »
6 fevrier

Henriette Konan Bédié lance les travaux de construction d’un complexe psychopédagogique

Henriette Konan Bédié, présidente de l’Ong Servir a procédé à la pose de la première pierre d’un complexe psychopédagogique pour enfants handicapés intellectuels, mardi 6 février 2018, dans la commune de Bingerville. « Il s’agit donc de donner à nos enfants les moyens de fréquenter un centre conforme à leurs spécificités et de trouver dans la société la place qui leur revient », a-t-elle indiqué au lancement des travaux de ce centre qui porte son nom. Ajoutant que « cette première pierre n’est pas une fin mais au contraire, le commencement de plus grands défis qui nous attendent ». La marraine du complexe a déploré « qu’à cause de leur handicap, nos enfants privés d’éducation ont subi une forme d’exclusion sociale avec pour conséquence de les plonger ainsi que leurs parents dans une situation financière et matérielle précaire ». Aussi a-t-elle encouragé « à élever ensemble leurs voix pour briser le silence qui existe autour de ces êtres innocents et surtout attachants. »
26 janvier

Le député Yah Touré accusé d`avoir giflé une policière dans l`exercice de ses fonctions

Accusé d`avoir giflé une policière dans l`exercice de ses fonctions, le député Yah Touré de la circonscription de Duekoué (ouest), a été appréhendé le dimanche 28 janvier. Il a été placé en garde à vue à la préfecture de police puis déféré lundi devant le parquet du tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau. Suite à son interrogatoire qui a débuté à 18h, dimanche soir, Yah Touré a été placé en garde à vue. Lundi matin, il a été déféré devant le parquet du tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau. À l’issue de son interrogatoire, le procureur l’a mis en examen pour « outrages » et « violences sur agent de police, dans l’exercice de ses fonctions ». Il devrait passer sa première nuit à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), en attendant son jugement prévu dans les quinze prochains jours.
24 janvier

Le premier ministre Amadou Gon a échangé avec le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian

Répondant à l’invitation de Paris, le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a échangé ce mercredi avec le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian. Les deux personnalités ont fait un tour d’horizon sur la coopération bilatérale entre la Côte d’Ivoire et la France. Ils travaillent notamment à l’accélération de la la mise en oeuvre des annonces des Présidents Ouattara et Macron faites en marge du sommet UE-UA précisément à l’occasion du lancement des travaux de la Ligne 1 du Metro d’Abidjan Le premier ministre s’est félicité de la qualité des relations entre les deux pays avant de remercier la France pour sa participation au sommet UA-UE qui s’est tenu fin novembre à Abidjan. Le Drian a quant à lui salué les efforts de la Côte d’Ivoire sur le plan économique et social dont le projet de mise en oeuvre du futur métro d’Abidjan dans lequel son pays soutien le Gouvernement ivoirien. Sécurité sous-régionale, coopération militaire, immigration, infrastructures économiques et éducation dont le renforcement de la coopération au niveau de l’enseignement supérieur ont été également des sujets au menu des échanges entre Amadou Gon et Jean-Yves Le Drian. Le Chef du gouvernement était en début de semaine à Davos, en Suisse, où il a participé au Forum Économique Mondial. Une rencontre avec son homologue français Edouard Philippe est prévue ce vendredi à Matignon.
23 janvier

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, à Davos pour le Forum Économique Mondial

Davos (Suisse), le 23 janvier 2018 - Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, est arrivé à Davos (Suisse), lundi 22 janvier pour prendre part à la 48è réunion annuelle du Forum Economique Mondial (en anglais, World Economic Forum, WEF 2018) qui se tient du 23 au 26 janvier 2017. Cette 48è édition du Forum a pour thème : « Créer un avenir commun dans un monde fracturé ». A la tête de la délégation ivoirienne, Amadou Gon Coulibaly participera, aujourd’hui 23 janvier, au panel consacré à l’un des défis majeurs actuels : « Améliorer l’accès énergétique en Afrique». Cette session sur l’énergie a pour objectif de permettre aux leaders de réfléchir à une synergie des initiatives existantes, en vue de favoriser l’accès à l’énergie aux deux tiers de la population d’Afrique subsaharienne qui n’ont pas, aujourd’hui, accès à l’électricité. En marge du Forum, le Chef du gouvernement rencontrera plusieurs personnalités du monde de la politique et des affaires.
22 janvier

Alassane Ouattara au Liberia prend part à l’investiture du président George Weah

Le Président de la République, Alassane OUATTARA, a regagné Abidjan en début d`après-midi, ce lundi 22 janvier 2018, après avoir pris part à la cérémonie d’investiture du nouveau Président élu George Manneh WEAH, à Monrovia au Libéria. Élu le 26 décembre 2017 avec 61,5% des voix, George WEAH succède à Ellen JOHNSON-SIRLEAF qui a dirigé le Liberia pendant deux mandats successifs.
21 janvier

Un accord de coopération sportive signé entre la Côte d’Ivoire et le Maroc

Abidjan - Dans le cadre de la coopération et de la consolidation des liens unissant la Côte d’Ivoire et le Maroc, les ministres en charge des Sports dans les deux pays ont signé vendredi à Rabat, au Maroc, le projet d’Accord de coopération en matière de sport entre le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire et le Gouvernement du Royaume du Maroc. Selon un communiqué publié dimanche par le ministère ivoirien des Sports et Loisirs, l’accord a été paraphé par le ministre François Albert Amichia et son homologue marocain, Rachid Talbi Alami. Au dire de M. Amichia, le Président Alassane Ouattara et le Roi Mohammed VI partagent la même vision concernant le développement de leur pays, dans de nombreux domaines dont le sport. « Le Maroc étant en avance sur la Côte d’Ivoire, il nous faut nous inspirer sur ce qui s’y fait afin de permettre à nos athlètes de profiter de l’expérience marocaine » a-t- il souligné. «Le Maroc est disposé à mettre ses infrastructures sportives à la disposition des fédérations sportives ivoiriennes et il faut mutualiser nos efforts pour relever tous les défis sportifs », a renchéri le ministre marocain des Sports. Le protocole d’accord ainsi conclu encourage la coopération entre les organisations, les fédérations et les institutions sportives par le biais de la promotion des échanges des équipes sportives, d’experts, d’arbitres, d’entraîneurs et de consultants ainsi que l’utilisation des infrastructures d’hébergement des installations sportives.
18 janvier

Rapprochement : Visite de courtoisie de la jeunesse FPI à celle du PDCI

C’est la première rencontre structurelle entre la jeunesse des deux partis. Une forte délégation de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (Jfpi) conduite par son président Konaté Navigué a rendu une ‘’visite de courtoisie’’ à celle du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Jpdci) qui avait à sa tête son président Kouassi Valentin au siège du parti septuagénaire, ce jeudi 18 janvier 2018, à Cocody. Pour Konaté Navigué, au-delà d’une rencontre, ce rendez-vous a pour objectif de mettre ensemble un tant soit peu les jeunes d’un même pays qui aspirent à la réconciliation et à la paix. « Il faut que les barrières idéologiques entre le FPI et le PDCI soient brisées », a-t-il exhorté. Il s’agira à travers cette rencontre de créer, a souhaité le président de la Jfpi, un cadre d’échanges pour discuter des problèmes transversaux du pays que sont notamment le chômage des jeunes, la paix, la réconciliation, la sécurité et la démocratie.
10 janvier

La base du CCDO de Bouaké saccagée par un groupe de militaires

La base du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) de Bouaké, dans le Centre-Nord ivoirien a été entièrement saccagée à l’arme de guerre, mardi soir, après avoir subi un assaut d’un groupe de militaires. Situé au quartier Sokoura, sur la route de M’Bahiakro, le bâtiment abritant le camp du CCDO est méconnaissable depuis ce matin. Suite aux attaques d’hier nuit, plusieurs véhicules garés dans la cour ont été calcinés ou détruits par des impacts de balles. Désemparées, les populations continuent de se demander les causes d’un tel déchaînement de violences. « Vraiment, on s’est pas quand ça va finir ces choses là à Bouaké », s’est exclamé Touré Peda, un jeune riverain du camp. Côté autorité, la première à arriver sur les lieux fut le maire de la commune de Bouaké, Djibo Youssouf Nicolas. C’était aux environs de 7h15mn. Au sortir d’une visite du site sinistré, le premier magistrat a lancé un appel à la raison pour l’intérêt supérieur de la Côte d’Ivoire et de Bouaké en particulier. « Bouaké a assez souffert, nous ne voulons plus qu’en cette année 2018, ces genres d’incidents dont les répercussions très négatives sur le développement de la ville, se produisent…Dieu merci, il n’y a eu aucune perte en vie humaine et ça, c’est très important. Les raisons pour l’instant, me sont inconnues. Je pense que les autorités vont procéder à une enquête et nous saurons ce qui s’est passé, pour ne plus que cela se reproduise »,a-t-il indiqué.
8 janvier

Installation de de la Cour des comptes présidée par Kanvaly DIOMANDE

Créée par la constitution de novembre 2016, la cour des comptes, institution supérieure de contrôle des finances publiques en Côte d’Ivoire, a été mise en place effectivement, lundi, avec la prestation de serment du président, Diomandé Kanvaly devant le chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Le tout premier président de cette nouvelle juridiction a prêté serment lors d’une audience solennelle au palais de la présidence au Plateau. Le président de la République, lors de la cérémonie, s’est félicité de l’installation effective de cette cour qui, pour lui, constitue un élément « clé du dispositif de la bonne gouvernance et de la transparence dans la gestion des affaires publiques ». « La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui constitue une étape importante dans la vie de notre jeune démocratie. Avec la mise en place de la cour des comptes, nous faisons un saut qualitatif dans l’histoire de la juridiction financière en Côte d’Ivoire », s’est-il réjoui, relevant le fait que son pays, par la même occasion, se conforme ainsi pleinement aux dispositions du traité de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA). Il a exhorté le président de l’institution à exercer ses fonctions dans la rigueur, l’équité et la justice afin de permettre à la Côte d’Ivoire de poursuivre et consolider les progrès réalisés dans la lutte contre le gaspillage et le détournement des biens publics.

2017

27 decembre

Le Groupe Pharma 5 s’installe en Côte d’Ivoire

our installer sa toute première unité de production en dehors du Royaume chérifien, le laboratoire pharmaceutique marocain Pharma 5 a choisi la Côte d’Ivoire. C’est un investissement à terme de 60 milliards F CFA qui va générer 200 emplois directs et 2000 emplois indirects. Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a procédé à la pose de la première pierre, ce mercredi 27 décembre 2017, à la nouvelle zone industrielle de Yopougon, en présence des ministres ivoiriens de la Santé et de l’hygiène publique, Raymonde Goudou-Coffie et Jean-Claude Brou de l’Industrie, Abdelmalek Kettani, Ambassadeur du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire, ainsi que les premiers responsables du Groupe Pharma 5. Le Premier ministre a traduit sa gratitude au Groupe Pharma 5, car s’est-il réjoui, cette usine permettra de produire localement pour la fourniture en médicaments dans le cadre de la Couverture maladie universelle (CMU). Il a ajouté que le gouvernement et le président de la République Alassane Ouattara sont engagés à relever le système de santé en Côte d’Ivoire.
24 decembre

Une partie du marché de Yamoussoukro ravagée par le feu

Une partie du marché central de Yamoussoukro a été la proie dimanche d`un gigantesque incendie dont l’origine reste pour l`heure inconnue. Selon le témoignage des commerçants, le feu est parti d’un magasin de vente de téléphones portables du côté de la garde de Kossou aux environs de 14h et s’est ensuite propagé dans plusieurs magasins dont une boutique de vente de liqueurs, approvisionnée la veille, entièrement calcinée. Les sapeurs-pompiers arrivés sur le site du marché ont été confrontés à plusieurs difficultés, notamment à l’indiscipline des badauds, et le manque de bouches d’incendie sur lesquelles des commerçants avaient construit leurs magasins. Les bouches visibles quant à elles manquaient de pression. L’arrivée de la police et de la gendarmerie a permis de restaurer l’ordre et canaliser les jeunes. Les soldats du feu ont dû se contenter d’une bouche d’incendie à plus de 300 mètres, quand d’autres camions étaient obligés de charger depuis le CHR de Yamoussoukro à plus de 800 mètres. Il a fallu plus de deux heures d`efforts et de gymnastique, aux sapeurs-pompiers pour venir à bout des flammes ravageuses et dissiper la fumée épaisse qui couvrait le ciel de Yamoussoukro.
22 decembre

Le Chef de l’Etat a inauguré le pont de Bettié

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a procédé ce vendredi 22 décembre 2017, à l’inauguration du pont de Bettié, sur le fleuve Comoé, dans la Région de l’Indénié-Djuablin. Ce pont, long de 189 m, relie les Régions de La Mé (par la ville de Yakassé – Attobrou) et de l’Indénié-Djuablin. Le coût des travaux est de 8 milliards de F CFA, mobilisés par l’Agence Française de Développement (AFD) dans le cadre du second Contrat de Désendettement et de Développement (C2D). Intervenant à cette occasion, le Chef de l’Etat a d’abord exprimé sa joie d’être à Bettié, avant de remercier les populations de cette localité pour l’accueil « chaleureux et fraternel » qui lui a été réservé. Il a ensuite remercié le Premier Ministre, M. Amadou Gon COULIBLAY, le Gouvernement, en particulier le Ministre des Infrastructures Economiques, M. Amédée Koffi KOUAKOU ainsi que tous les acteurs et équipes qui ont travaillé d’arrache- pied afin que le projet aboutisse dans les délais requis. Pour le Président Alassane OUATTARA, il était temps de construire cet ouvrage, qui est une promesse de campagne, pour mettre fin à l’enclavement de la Région. Il a ajouté que ce projet s’inscrit dans un vaste programme de réformes et d’actions fortes engagées, notamment dans le secteur routier, depuis son avènement au pouvoir d’Etat en 2011, pour remettre le pays sur les rails, soutenir la croissance économique et améliorer les conditions de vie des populations.
22 decembre

L’Emir du Qatar à Abidjan pour une visite d’amitié et de travail

Son Altesse Cheikh Tamim Bin Hamad AL Thani, Emir du Qatar est arrivé ce vendredi 22 décembre 2017, à Abidjan, pour une visite d’amitié et de travail de 48 heures. Il a été reçu par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara. 4 accords de coopération dans les domaines du transport aérien, de la jeunesse, de la culture ainsi qu’un mémorandum d’entente dans le domaine de la culture ont été signés entre les deux pays.
21 decembre

991 soldats reçoivent 15 millions F CFA chacun pour leur départ volontaire à la retraite

991 soldats des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) ont reçu chacun 15 millions F CFA pour leur départ volontaire à la retraite. Leurs chèques leur ont été remis symboliquement par le ministre de la Défense Hamed Bakayoko, ce jeudi 21 décembre 2017, à l’Etat major d’Abidjan-Plateau. C’est une mesure incitative mise en place par le gouvernement ivoirien en vue de réduire les effectifs de l’armée jugés pléthoriques par le Commandement, rajeunir les troupes et rationaliser une armée coûteuse. Le ministre de la Défense qui souhaite une ’’ transformation qualitative’’ de l’armée ivoirienne a indiqué que ‘’ la pyramide des âges et la chaîne de commandement’’ des FACI n’étaient pas celles d’une armée moderne. Toutefois, il a relevé que ‘’le départ à la retraite n’est pas une sanction, ce n’est pas une fin. Quand on a servi l’armée, il y a le moment où on décide de se servir et de servir sa famille’’. ‘’On va tout faire pour suivre votre parcours, pour accompagner votre reconversion’’, a rassuré le ministre. Ce sont au total 3 officiers, 634 sous-officiers et 354 militaires de rang qui composent cette première vague de départ. Ils seront à terme 4000 soldats qui devront quitter les rangs des FACI. Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la loi de programmation militaire destinée à restructurer l’armée de Côte d’Ivoire.
15 decembre

Inauguration du Chu d’Angré par le président Alassane Ouattara

Bâti sur un site de 4,5 hectares avec une superficie d’environ 36 000 mètre carré, le Centre hospitalier Universitaire (CHU) d’Angré d’un coût de 34 milliards, a été inauguré ce vendredi 15 décembre par le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara et plusieurs membres du gouvernement. La ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le Dr Raymonde Goudou Coffie, s’est réjouie de l’ouverture de ce nouveau CHU qui porte à 5; le nombre de Centre hospitalier Universitaire en Côte d’Ivoire. Pour la ministre, la construction du CHU d’Angré est à saluer à sa juste valeur parce qu’il contribuera à la bonne santé des populations et à la réalisation du processus de l’émergence de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020. " Avec une capacité hospitalière de 250 lits et des services variés, le CHU d’Angré se veut être un projet pilote qui intègre des innovations importantes dans son fonctionnement" a déclaré Dr Raymonde Goudou Coffie. Ces innovations concernent l’institution du contrat de performance et de la gestion publique privée.
6 decembre

Interdiction d`importer les vieux véhicules en Côte d`Ivoire

Afin de rajeunir son parc automobile, lutter contre la dégradation des routes et contre le réchauffement climatique, le Gouvernement ivoirien a adopté, lors de son conseil de ministres de ce mercredi, deux décrets portant limitation de l’âge des véhicules d’occasion importés en Côte d’Ivoire. Le premier décret fixe l’âge limite des véhicules d’occasion importés en Côte d’Ivoire en fonction du type de véhicule et de l’activité à laquelle il est affecté. Ainsi, l’âge limite des véhicules automobiles d’occasion importés, affectés au transport public de personnes ou de marchandises, est fixé à cinq ans pour les taxis, sept ans pour les minicars de 09 à 34 places ainsi que pour les camionnettes jusqu’à 5 tonnes et dix ans pour les cars de plus de 34 places, les camions de 05 à 10 tonnes et les camions de plus de 10 tonnes. Aussi, l’âge limite des véhicules de tourisme (privé ou public) d’occasion importés est fixé à cinq ans à compter de la date de leur première mise en circulation à l’étranger.
4 decembre

19e Conférence Internationale sur le Sida et les Infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) à Abidjan

Le gouvernement ivoirien va investir 21 milliards de F CFA de 2018 à 2020 pour réduire le taux d’infection de 2,6 à 1 %. L’annonce a été faite par le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, à l’ouverture de la 19e Conférence Internationale sur le Sida et les Infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA), ce lundi 4 décembre au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan. Le président ivoirien a indiqué que VIH/Sida est une problématique d’actualité en raison de son impact social négatif. Aussi, est-il est revenu sur les efforts consentis par son pays pour endiguer la pandémie. La contribution de la Côte d’Ivoire de 2013 à 2017 a été de 32 milliards de F CFA, a soutenu le président Ouattara. « Notre pays a été l’un des premiers en Afrique à s’être courageusement et résolument engagé contre le Sida. Dès 1987 par le développement d’une politique nationale de traitement des maladies opportunistes tuberculose, zona, hépatite. Et cette même année, la Côte d’Ivoire était l’un des quatre pays dans le monde à développer l’initiative ONUSIDA visant à améliorer l’accès aux médicaments par les personnes infectées ». Au niveau institutionnel, a-t-il poursuivi, « déjà en 2000, un ministère spécifiquement dédié à la lutte contre le Sida a été mis en place. Et lorsque j’ai pris la gestion de mon pays en 2011, j’ai immédiatement regroupé la santé et la lutte contre le Sida dans un seul et même ministère pour montrer ainsi mon engagement des questions relatives au Sida dans le système global de santé. Car les ramifications sont là et les scientifiques l’ont démontrées. J’ai présidé chaque année, les conseils nationaux de lutte contre le Sida ». Le chef de l’État a enfin salué les partenaires techniques et financiers qui ont de tout temps accompagné la Côte d’Ivoire dans la lutte contre le VIH/Sida que sont notamment le PEPFAR, l’USAID, l’UNICEF, l’UNFPA, L’OMS, la Banque mondiale « qui ont maintenu leur niveau de financement ».
1 decembre

Célébration des 15 ans GIM UEMOA

Le Gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Tiémoko Meyliet Koné a présidé ce vendredi 1er décembre 2017 à Abidjan, les festivités marquant les 15 ans d’existence du Groupement Interbancaire Monétique de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (GIM UEMOA). Le Gouverneur de la BCEAO a qualifié de ‘’satisfaisant’’ ce premier bilan du GIM UEMOA. Il a salué les ‘’15 ans d’efforts continus du GIM UEMOA, au terme desquels la monétique interbancaire est devenue une réalité dans l’espace UEMOA’’. Les plus de 500 milliards de F CFA de transaction et de 40 millions de cartes émises témoignent, a indiqué Tiémoko Meyliet Koné, de l’engagement des institutions bancaires en faveur des moyens de paiement par carte. Poursuivant, le Gouverneur de la BCEAO a expliqué que les nouveaux services doivent être en phase avec les attentes des populations de l’UEMOA, en particulier les jeunes, les femmes, les populations rurales et les administrations publiques financières. ‘’L’avenir du GIM UEMOA dépendra de sa capacité à accompagner d’une manière efficiente ses membres et les nouveaux acteurs de l’écosystème des services financiers’’, a affirmé Tiémoko Meyliet Koné. Le Gouverneur de la BCEAO a tenu à féliciter les instances du GIM UEMOA pour le travail accompli et les a encouragés à poursuivre leurs efforts.
30 novembre

Une école régionale de lutte contre le terrorisme en Côte d’Ivoire et un nouveau système de visa annoncés par Macron

La Côte d’Ivoire va accueillir dès le mois de juillet 2018 une école régionale de lutte contre le terrorisme, a annoncé le président Français Emmanuel Macron, à l’occasion du lancement des travaux de construction de la ligne 1 du Métro d’Abidjan. Le président Français a indiqué que cette école aura vocation de former les cadres des armées et notamment les forces spéciales engagées dans la lutte contre le terrorisme, "un fléau terrible" selon le président Français. Emmanuel Macron a réaffirmé l’engagement de la France à poursuivre son intervention dans la région Face aux Groupes terroristes. Il a rendu hommage aux victimes ivoiriennes et françaises de l’attaque terroriste de Grand Bassam le 13 mars 2016. Le président Français a annoncé la mise en place d’un nouveau système de visa dont la durée sera celle du passeport. Ce visa sera à destination des autorités gouvernementales, des élus, des enseignants chercheurs et de tous ceux dont les activités requièrent une présence régulière en France. Cette mesure s’inscrit dans la volonté du président français de "construire les bases d’un partenariat équilibré et responsable". Le président Français a souhaité la mise en place d’un système de double diplômes Français et Ivoirien de sorte à permettre aux étudiants désireux de poursuivre leurs études de le faire tout en restant en Côte d’Ivoire. Il a émis le vœu en accord avec les autorités ivoiriennes de faire de la Côte d’Ivoire "un hub de l’éducation et de la formation". Sur la construction du futur Métro d’Abidjan, Emmanuel Macron s’est félicité de ce que ce projet fait partie des plus gros investissements que la France ait engagé hors de son territoire. Cela, à en croire le président Français, dénote de ce que "la Côte d’Ivoire est un partenaire de premier plan pour la France". Il a insisté sur la mise en place d’un Comité de suivi des travaux, qui s’assure du respect des délais et des règles de déontologie en la matière, mais également de l’implication de PME ivoiriennes. "La vie des Ivoiriens va changer grâce à la coopération entre nos deux pays. Cela dans la responsabilité partagée", a conclu le président Feançais. Le Président Alassane Ouattara a dit La gratitude de la Côte d’Ivoire à son hôte pour l’accompagnement de la France dans la réalisation de la ligne 1 du Métro d’Abidjan. Il a rappelé les 100 millions d’euros d’appui budgétaire de la France en 2017 dans le cadre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) ainsi que la 30 millions d’euros consacrés à la sécurité.
30 novembre

Ouattara et Macron lancent les travaux du Métro d’Abidjan

Le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue français Emmanuel Macron ont lancé jeudi les travaux de la ligne 1 du Métro d’Abidjan, d’un coût global de 918,34 milliards Fcfa, devant relier la ville d’Anyama (Banlieue Nord d’Abidjan) à la commune abidjanaise de Port-Bouët, au Sud de la capitale économique ivoirienne. Le chantier du Métro d’Abidjan s’étend sur une distance de 37,5 Km et comprend 20 stations, 21 ponts rail-route, un pont viaduc sur la lagune Ebrié, 40 passerelles piétonnes. Exécuté par un consortium comprenant les entreprises Bouygues Travaux publics, Alstom et Colas Rail, il mobilisera 2.000 travailleurs. Le Métro d’Abidjan devrait permettre de transporter à terme "530.000 personnes par jour, 180 millions de voyageurs par an entre le Nord et le sud d’Abidjan", a indiqué le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, soulignant que ce ‘’métro bénéficiera de toutes les technologies modernes’’. La seconde ligne partira de Yopougon à Bingerville, de l’Ouest à l’Est de la capitale économique ivoirienne. ‘’La France vous a proposé une offre de financement sans précédent 1,4 milliard d’Euros. Jamais une telle offre n’a été proposée au démarrage des travaux d’un train urbain’’ a expliqué le président français, Emmanuel Macro, ajout que ‘’c’est le signe de la confiance’’ qui lie les deux pays.
29 novembre

5e sommet Union africaine-UE à Abidjan

Les travaux du 5e sommet Union Africaine (UA)-Union Européenne (UE) ont démarré mercredi 29 novembre 2017 à Abidjan, en République de Côte d’Ivoire. Au programme notamment, la jeunesse, les questions d’immigration et la sécurité.
11 novembre

Football /Éliminatoires Mondial Russie 2018: Le Maroc bat la Côte d’Ivoire (2-0) et se qualifie pour le Mondial 2018

Le Maroc s’est qualifié samedi 11 novembre pour la phase finale du Mondial 2018 en Russie. Les Lions de l’Atlas ont battu la Côte d’Ivoire avec deux buts en première période signés Nabil Dirar et Mehdi Benatia. Le Maroc retrouve le Mondial, 20 ans après sa dernière participation en 1998 en France. Une rencontre avec un enjeu incroyable. Voilà comment qualifier ce match décisif entre la Côte d’Ivoire et le Maroc. De quoi donner la boule au ventre à un certain Hervé Renard, vainqueur comme sélectionneur des Eléphants de la CAN 2015 en Guinée équatoriale et qui venait chercher son ticket pour la Russie avec le Maroc.
7 novembre

Un bateau-bus de la SOTRA prend feu sur la lagune, 96 personnes échappent à la mort

Un bateau-bus de la Société des transports abidjanais (Sotra), avec à son bord 96 personnes, a pris feu le mardi 7 novembre 2017, alors qu`il venait de quitter la gare lagunaire de ladite société, à Abobodoumé.
2 novembre

Inauguration du barrage hydroélectrique de Soubré

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a procédé ce jeudi 02 novembre 2017, à l’inauguration du barrage hydroélectrique de Soubré. Ce barrage dont le lancement des travaux a été fait par le Chef de l’Etat le 25 février 2013, est le fruit de la coopération Sino- ivoirienne. Il est construit sur le fleuve Nawa, dans le sud- ouest du pays et a une puissance installée de 275 MW (MégaWatts). Intervenant à cette occasion, le Président Alassane OUATTARA a d’abord tenu à remercier les populations de la Région de Soubré pour leur mobilisation « exceptionnelle » ainsi que leur accueil « chaleureux et fraternel » à son arrivée dans la localité.
31 octobre

DOING BUSINESS 2018 : La Côte d’Ivoire classée 139e sur 190 pays

Le Groupe de la Banque Mondiale a lancé le mardi 31 octobre 2017 la quinzième édition du Rapport Doing Business (DB2018), initié en vue d’étudier la facilité de faire des affaires dans le monde, autour du thème « Réformer pour créer des emplois ». Ce rapport indique que la Côte d’Ivoire occupe la 139e place sur 190 pays. S’il est vrai qu’elle se classe 2eme au niveau ouest africain derrière le Ghana (120e), la Côte d’Ivoire pour la 2eme année consécutive sort du Top 10 des pays les plus réformateurs, qu’elle avait intégrée en 2016. Le Rapport indique toutefois des progressions importantes enregistrées par la Côte d’Ivoire au niveau de certains indicateurs. Ainsi concernant l’obtention des permis de construire, elle réalise une progression de 19,67%, sur la création d’entreprise, l’on note une progression de 0,34%, +0,95% sur le raccordement à l’électricité, +0,35% sur le transfert de propriété et une progression de 0,47% sur le paiement des taxes et impôts. Le rapport note cependant une régression de 1,32% au niveau du règlement de l’insolvabilité. Le Rapport Doing Business édition 2018 marque une seconde année record pour l’Afrique subsaharienne. Au cours de l’exercice écoulé, 83 réformes facilitant les affaires ont été mises en œuvre dans 36 pays de la région, soit les trois-quarts ! Aucune région n’a jamais égalé ce nombre sur un seul exercice, indique le rapport. L’Afrique subsaharienne a ainsi mis en œuvre près d’un tiers des réformes dans le monde. Aussi le rapport note que la région est bien représentée dans le Top 10 des pays ayant le plus progressé, avec le Malawi, le Nigeria et la Zambie. C’est le Kenya qui a mis en œuvre le plus grand nombre de réformes dans la région, soit six. La Mauritanie, le Nigeria, le Rwanda et le Sénégal- suivent avec cinq réformes chacun. L’Ile Maurice est 25e dans le classement global sur la facilité de faire des affaires, et a mis en œuvre quatre réformes. C’est le premier pays d’Afrique subsaharienne dans ce classement, suivi du Rwanda (41e) et du Kenya (80e).
31 octobre

Parti unifié du RHDP: Ouattara et Bédié décident de la mise sur pied d’un comité de haut niveau

Le président Alassane Ouattara et le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié ont convenu, mardi, en fin de soirée, de travailler à la création du parti unifié du Rassemblement des Houphouétistes pour la Paix (RHDP) par la mise sur pied d’un comité de haut niveau. Une nouvelle structure politique qui va s’atteler à élaborer le manifeste du parti unifié du RHDP, les statuts, le règlement intérieur et un calendrier d’exécution des étapes à franchir pour la naissance du parti unifié. « Nous avons réitéré notre volonté de mettre en place le parti unifié », a insisté le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, au domicile du président du PDCI.
30 octobre

Amadou Gon lance la stratégie nationale AGOA

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a précédé lundi au lancement de la stratégie nationale du programme de l’African growth and opportunity act (AGOA). «Initialement fixé à échéance en 2008, l’AGOA a été reconduit jusqu’en 2015 puis maintenant jusqu’à 2025. Le Gouvernement a décidé de doter le pays d’une stratégie nationale de pénétration du marché américain», a indiqué le Premier ministre. Cette stratégie qui s’inscrit dans la dynamique de la stratégie nationale d’exportation constitue un levier pour la Côte d’Ivoire de se placer durablement parmi les pays leaders qui exportent vers les Etats-Unis en corrigeant les opportunités manquées et en accompagnant les entreprises dans une meilleure appropriation des avantages offertes par l’AGOA. «Le Gouvernement s’engage à assurer le succès et la pérennité de cette stratégie en mettant tout en œuvre afin que les actions puissent être accomplies avec efficience et rigueur », a promis le chef du Gouvernement ivoirien. Il a précisé que dans les échanges commerciaux, les Etats-Unis représentent le deuxième client et le cinquième fournisseur de la Côte d’ Ivoire. Le volume global des échanges a-t-il ajouté, est passé de 577 milliards F CFA en 2012 à 762 milliards F en 2016 soit une hausse de 32,1%. «Nos deux Gouvernements sont disposés à accompagner cette dynamique à travers la mise en place d’instruments nouveaux de prospection en Côte d’Ivoire », a rassuré Amadou Gon Coulibaly.
27 octobre

Le PM Amadou Gon Coulibaly lance les travaux de réhabilitation et d’élargissement du Bd de Marseille

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a procédé, vendredi, au lancement des travaux de réhabilitation et d’élargissement du Boulevard de Marseille, à Marcory, (Sud d’Abidjan) d’un coût global de 50,612 milliards F CFA dont un prêt de 32 milliards F CFA de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et 18,612 milliards de l’Etat ivoirien. Les travaux portent sur l’aménagement du Boulevard de Marseille sur une longueur totale de 13,4km par l’élargissement et le renforcement en 2X2 voies du tronçon Pont Houphouët-Boigny au carrefour nouvelle Pergola et des rues Thomas Edison et Pierre et Marie Curie (7,5km), le renforcement de la voie existante 2X1voie reliant le carrefour nouvelle Pergola au Boulevard Valéry Giscard d’Estaing (2,7km) et la construction d’une route neuve en bordure de la lagune Ebrié reliant le carrefour nouvelle Pergola au Boulevard VGE (3,20 km). Le chef du Gouvernement ivoirien a précisé que ces travaux sur le Boulevard de Marseille vont désengorger le Boulevard VGE en lui créant une alternative permettant d’améliorer les conditions de circulation des usagers dans la partie sud-est de la ville d’Abidjan et particulièrement dans les communes de Marcory et de Treichville.
22 octobre

Guillaume Soro à Abidjan après plus de deux mois passés à l`étranger

Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro a lancé dimanche soir un appel au "dialogue" et à "l’apaisement" politique en Côte d’Ivoire, lors de son retour dans le pays après plus de deux mois d’absence. "Je suis revenu pour prendre toute ma place dans le jeu politique, pour contribuer du mieux que je peux à l’apaisement, contribuer à travailler à la réconciliation et à la paix civile", a déclaré M. Soro devant la presse à son arrivée à l’aéroport Felix-Houphouët-Boigny d’Abidjan. "Je lance un appel au dialogue et à la paix", a insisté le président de l’Assemblée nationale, qui a été accueilli par une centaine de proches et de partisans dans le pavillon d’honneur de l’aéroport, aux cris de "prési, prési" (pour président). La presse ivoirienne et de nombreux observateurs spéculent depuis des mois sur des tensions croissantes entre Guillaume Soro et le président de la République Alassane Ouattara, prêtant à M. Soro l’ambition d’accéder à la tête de l’Etat lors de la prochaine élection présidentielle en 2020. Spéculations renforcées par la longue absence de M. Soro. Le gouvernement réfute qu’il y ait des tensions entre les deux hommes, tout comme M. Soro. Ils affichent même mutuellement leur confiance en public.
19 Octobre 2017

Le Prix Mondial de l`Alimentation décerné à Akinwumi Adesina

Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement (BAD) depuis le 28 mai 2015, anciennement ministre de l’Agriculture et du Développement rural au Nigeria a été honoré à juste titre ce jeudi 19 octobre 2017 aux Etats Unis. Il a reçu le Prix Mondial de l’Alimentation 2017 au Capitole de l’État de l’Iowa à Des Moines.
17 octobre

Les premières dames d’Afrique de l’Ouest appelées au secours d’une démographie galopante

La Cédéao (15 pays) a demandé aux premières dames d’Afrique de l’Ouest réunies mardi à Abidjan de lutter contre une démographie galopante qui, mal maîtrisée, génère la pauvreté dans cette région qui compte 330 millions d’habitants. "Nous avons une croissance démographique très dynamique, une des plus élevées au monde", a rappelé le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza. "Notre région a un taux de fécondité général de 5,6 enfants par femme (7 au Niger, pays très pauvre, NDLR), le plus élevé au monde", a-t-il ajouté. Selon lui, "tant que nous n’arrivons pas à arrimer la croissance démographique avec la croissance économique, la lutte contre la pauvreté est vaine. Au contraire, chaque fois, la pauvreté s’accroit". M. de Souza s’exprimait à l’ouverture de la conférence des premières dames d’Afrique de l’Ouest et du Sahel, consacrée à la lutte contre les violences, la traite, l’exploitation et le travail des enfants. La rencontre qui a réuni les premières dames venues de Gambie, du Ghana, du Mali, du Sénégal, du Niger, de Mauritanie et de Sierra Leone, a également débattu de l’"autonomisation des femmes". De son côté, Mme Dominique Ouattara, première dame de Côte d’Ivoire, engagée dans la lutte contre le travail des enfants dans les plantations de cacao, a évoqué "des milliers d’enfants qui restent menacés par la persistance de pratiques néfastes qui les privent de leurs droits". "Ces menaces pour l’épanouissement de nos enfants requièrent de notre part des actions urgentes et concertées pour leur protection. Car lorsqu’une Première Dame d’un pays choisit de défendre une cause au niveau national, toutes ses soeurs lui emboîtent le pas et ce sujet fait des progrès remarquables", a assuré Mme Ouattara.
14 octobre

Crash au large d’Abidjan : un avion amerrit dans l’océan Atlantique, bilan 4 morts et 6 blessés (Sources sécuritaires)

4 morts et 6 blessés. C’est le bilan d’un crash d’avion qui a amerri ce samedi 14 octobre 2017 dans l’océan Atlantique au large de Port-Bouet, à Adjouffou, non loin de l’aéroport Félix-Houphouët Boigny d’Abidjan. L’engin est un avion cargo français de type Anthonov en provenance du Burkina Faso qui avait dix (10) personnes à son bord. De sources sécuritaires l’avion avait à son bord 10 passagers dont 4 ont perdu la vie et 6 autres blessés. Les 4 victimes décédées sont de nationalité moldave. Parmi les blessés, on dénombre 3 militaires et un civil français, ainsi que 2 Moldaves. Les autorités ivoiriennes notamment le ministre de la Sécurité, Sidiki Diakité et le DG de la Police nationale, Youssouf Kouyaté se sont rendus immédiatement sur les lieux de l’accident.
9 octobre

Souleymane Kamaraté Koné, dit dit "Soul To Soul" interpellé puis écroué à la MACA

Le chef du protocole du président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro a été inculpé de "complot" et écroué lundi après son audition dans une affaire sensible de découverte d’une cache d’armes pendant une mutinerie, a annoncé le procureur d’Abidjan. Souleymane Kamaraté Koné, dit "Soul To Soul", "a été interpellé ce lundi. Une information judiciaire avec mandat de dépôt a été ouverte contre lui (...) pour complot contre l’autorité de l’Etat", a déclaré le procureur Richard-Christophe Adou. Tout le quartier était quadrillé par la police et la circulation déviée. Des mutineries d’anciens rebelles intégrés à l’armée ont secoué la Côte d’Ivoire et ébranlé le pouvoir en janvier et en mai 2017. Une cache d’armes avait été découverte en mai lors de la mutinerie à Bouaké, deuxième ville du pays et fief de l’ancienne rébellion des années 2000, qui contrôlait la moitié nord de la Côte d’Ivoire et qui était alors dirigée par Guillaume Soro. "Dans la nuit du 11 au 12 mai, des armes de guerre neuves dissimulées ont été découvertes dans une villa de Bouaké (...). Les enquêtes ont permis d’établir que la villa est la propriété de M. Koné", a indiqué le procureur. La cache contenait plus de "six tonnes de diverses armes de guerre et de munitions (lance-roquettes RPG7, mitrailleuses lourdes, fusils d’assaut AK47 - kalachnikovs -, bombes, mortiers...", selon le procureur. "Les enquêtes ont également révélé que des personnes avaient été informées de l’existence de ces armes dans la villa de M. Koné et invitées à se servir (...) Leurs mises à disposition visaient la déstabilisation de l’Etat", a souligné le procureur.
4 octobre

Football: Kolo Touré nommé adjoint de Marc Wilmots, annonce la FIF

La Fédération ivoirienne de football (FIF) a annoncé, mercredi, la nomination de l’ex-international Kolo Touré au poste de deuxième adjoint à l’entraîneur des Eléphants, Marc Wilomots. « Dans le but de permettre au footballeur professionnel Kolo Touré, ex-international des Eléphants de Côte d’Ivoire de parfaire sa reconversion au métier d’entraîneur, il étend le champ de sa formation pratique à la sélection nationale A en plus de sa fonction d’assistant de l’équipe locale », rapporte un communiqué de la Fédération ivoirienne de football ( FIF). Kolo Touré, précise le communiqué, « prendra fonction auprès du sélectionneur Marc Wilmots en qualité de 2è adjoint à compter du match Mali-Côte d’Ivoire du 06 octobre prochain comptant pour les éliminatoires du mondial Russie 2018». L’ex-défenseur des Eléphants de Côte d’Ivoire, avait été également nommé à la mi-septembre par le club Écossais de Celtic FC en qualité d’assistant technique de l’entraîneur Brendan Rodgers dans le cadre de sa reconversion au métier d’entraîneur.
2 octobre

Réunion interministérielle pour lutter contre le phénomène des enfants en conflit avec la loi

La lutte contre le phénomène des enfants en conflit avec la loi ou communément appelés «microbes » ne sera plus le seul fait du ministère de l’Intérieur et de la sécurité. Les autres ministères, l’Education nationale, celui en charge de la Famille, de l’Urbanisation, la Culture…tous ont décidé d’œuvrer de façon collégiale afin d’éradiquer le fléau. Une réunion interministérielle visant à trouver une solution durable à la question des enfants en conflit avec la loi s’est tenue ce lundi 2 octobre 2017 au ministère de l’Intérieur et de la sécurité, sous la houlette de Toh Bi Vincent, Directeur de cabinet, représentant le ministre Sidiki Diakité, en vue de faire un adressage complet et réfléchir une synergie d’actions pour réduire la montée en puissance du phénomène des enfants délinquants et par ricochet assurer la quiétude aux populations ivoiriennes.
2 octobre

Pour sa première sur le continent Africain, les Rencontres Africa s’ouvrent à Abidjan en présence de Jean-Yves Le Drian

Les ‘’Rencontres Africa’’, plateforme économique à l’intention des décideurs et chefs d’entreprises Français et d’Afrique se sont ouvertes ce lundi 2 octobre 2017 à Abidjan. Cette rencontre qui se tient pour la première fois en Afrique, a enregistré à la cérémonie d’ouverture les présences du Vice président ivoirien Daniel Kablan Duncan et du Ministre français de l’Europe et des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian.
29 septembre

Le ministre Hamed Bakayoko sollicite l’expertise des généraux retraités pour la reconstruction de l`armée

Un Général n’est jamais à la retraite. C’est fort de cette idée que le ministre d’Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko a sollicité ce vendredi à Abidjan l’expertise des anciens généraux en vue de la construction d’une nouvelle armée. « Je leur ai clairement exprimé le besoin que j’avais de leur contribution par rapport à leur expérience et leur expertise à nous aider à tisser les sillons de la nouvelle armée en reconstruction», a indiqué le ministre de la Défense. Convaincu que « ce sont eux qui connaissent bien l’armée, ils l’ont façonnée, ils connaissent tous les détails. Et dans tous les pays, les généraux ne vont jamais à la retraite ; ils sont toujours à la disposition du pays en cas de besoin ». Hamed Bakayoko s’est dit heureux de l’accueil réservé à sa requête. Il a, par la même occasion, annoncé la création d’un cadre formel de rencontre de sorte que leurs échanges soient dynamiques. Il s’est également engagé à ce que le gouvernement veille à la prise en charge des anciens généraux à la retraite afin qu’ils ne restent pas à l’abandon. Le Général Soumaïla Diabagaté, porte-parole de tous les généraux présents à cette rencontre a félicité Hamed Bakayoko pour sa nomination en tant que ministre de la Défense. Il a assuré de l’engagement de ses pairs et lui à aider le nouveau ministre de la Défense à restructurer l’armée. « Cette invitation peut sembler anodine tant elle apparaît comme une évidence mais elle nous touche de façon singulière par sa spontanéité et par la célérité avec laquelle vous avez émis le souhait de nous rencontrer. C’est pourquoi les officiers de la deuxième section sensibles à cette marque de considération voudraient par ma voix vous exprimer leur reconnaissance dévouée et vous prient de compter sur eux pour être des soutiens de tous les instants», a tranquillisé le Général Soumaïla Diabagaté.
Du 28 au 29 septembre 2017

L’Ivoirien Aly Touré désigné nouveau président de l’organisation du Conseil International du Café

A l’issue de la 120e session du conseil international qui s’est tenue du 28 au 29 septembre 2017 à Yamoussoukro, l`Ivoirien Aly Touré a été désigné nouveau Président du Conseil International du Café. Après l’Américaine Tanya Menchi , M. Touré prend les rênes du Conseil pour la période 2017-2018 avec un objectif clair: assurer la durabilité de l’économie caféière. "J’exprime ma reconnaissance aux membres du conseil et au gouvernement ivoirien pour la confiance placée en ma personne. Je dédiecette présidence à mon pays et à ses producteurs de café " a-t-il déclaré. Il a également précisé vouloir travailler avec tous les membres du conseil afin de mettre en oeuvre ensemble, une économie caféière de manière durable.
29 septembre

Décès Hortense Aka Anghui, maire de la commune de Port-Bouët

Hortense Aka ANGHUI, ancienne ministre, député et maire de la commune de Port-Bouët, terrassée par la maladie depuis un bon moment, a tiré sa révérence dans un hôpital d`Abidjan, dans la nuit du vendredi 29 septembre 2017 après plus d’un demi-siècle au service de son pays.
21 septembre

La Banque africaine de développement (BAD) a rendu hommage à son ancien président, feu Babacar Ndiaye. Organisée sous la houlette du président Akinwumi Adesina, la cérémonie a été rehaussée par la présence d’un important nombre de personnalités, dont d’anciens chefs d’État, d’anciens présidents de la BAD, des ambassadeurs. Babacar Ndiaye, 5e président de la BAD de 1985 à 1995, est connu pour avoir permis à l’institution d’obtenir la notation « triple A » qu’elle conserve à ce jour. Il a soutenu la création de nombreuses institutions africaines telles que la Banque africaine d’export-import, Shelter Afrique, la Table ronde des hommes d’affaires africains. Il a également été l’artisan de l’ouverture de la BAD au secteur privé. La cérémonie vise à célébrer la vie et les réalisations de l’ancien président de la BAD décédé le 13 juillet 2017.
21 septembre

Lutte contre la criminalité : lancement de l’opération Epervier III à Yopougon

Les bandits et autres malfrats n’ont qu’à bien se tenir. Les Forces de sécurité sont décidées en découdre avec eux. La police nationale est de plain-pied dans l’opération de lutte contre la criminalité baptisée Epervier III, en collaboration avec les Forces armées de Côte d`Ivoire (FACI), la gendarmerie et le Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO). Le Commissaire divisionnaire Kouyaté Youssouf, Directeur général de la police nationale a procédé au lancement officiel d’Epervier III ce jeudi 21 septembre 2017 à Yopougon-Ficgayo. L’objectif principal est d’accompagner la rentrée des classes, l’année universitaire et scolaire en vue de traiter les questions de criminalités qui leur sont liées.
19 septembre

Le gouvernement s’engage à réhabiliter le marché d’Abobo parti en fumée

En visite sur le site du marché principal de la commune d’Abobo, parti en fumée dans la nuit du 17 au 18 septembre 2017, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a exprimé aux sinistrés la compassion du gouvernement et annoncé la réhabilitation dudit marché et la réinstallation gratuite des victimes. « Le Gouvernement, sous l’égide du Président Alassane Ouattara, s’engage à réhabiliter le marché et à réinstaller gratuitement les commerçants sinistrés », a-t-il dit. Selon Amadou Gon Coulibaly, les travaux se feront à partir du budget de 174 milliards de FCFA prévu pour le Programme d’urgence d’Abobo. Un programme qui prévoit la construction de marchés satellites afin de décongestionner le marché principal, prévu initialement pour 1500 places, mais qui accueillait, jusqu’à l’incendie du 17 septembre plus de 6000 commerçants. L’intervention du gouvernement pour les infrastructures de marché se décompose comme suit : · La réhabilitation du marché principal pour un coût de 700 millions de FCFA · La construction de six (6) marchés de quartier pour un total de 1.850 milliard de F CFA et · La réhabilitation de deux (2) marchés de quartier pour un coût de 90 millions de F CFA
19 septembre

Incendie à Yopougon-Selmer: Trois maisons partent en fumée, de nombreux dégâts matériels

es effets irrécupérables. Des propriétaires inconsolables. Le pire a été évité de justesse. Un court-circuit a provoqué un incendie ce mardi 19 septembre 2017 à Yopougon-Selmer plus précisément au quartier SICOGI Canal 1, non loin de la mairie centrale aux environs de 9 heures du matin. Les maisons étant en bande, le feu s’est propagé à une vitesse record. Trois maisons ont cramé sur le champ dans le bâtiment de huit portes. Les riverains sont intervenus avant l’arrivée des sapeurs-pompiers pour circonscrire les flammes sur un pan du bâtiment à l’aide d’un mélange d’eau et de poudre à laver. Un geste salvateur qui a permis d’épargner des appartements. Les sapeurs-pompiers appelés en renfort ont mis deux heures de temps pour circonscrire totalement l’incendie. Les agents de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) ont coupé courant électrique dans tout le secteur pour éviter que le feu ne se propage. Cinq maisons mitoyennes ont été touchées par les flammes mais trois d’entre elles ont totalement cramé. Fort heureusement, on ne déplore aucune perte en vie humaine.
18 septembre

Nouveaux affrontements entre policiers et étudiants à Abidjan

Des nouveaux affrontements ont éclaté lundi entre policiers et étudiants qui protestaient à Abidjan contre une "hausse abusive des frais d’inscription" pour la rentrée. La police a lancé des gaz lacrymogènes et utilisé des jets d’eau pour disperser les étudiants, qui ont mis en place des barrages, jeté des pierres et autres projectiles ou tiré avec des lance-pierres. Ces incidents se sont déroulés dans le quartier chic de Cocody qui abrite l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan et les campus universitaires. "Nous projetions une marche vers les bureaux du ministère de l’Education pour dénoncer des cotisations qui s’élèvent à 20.000 fcfa (30,5 euros) en plus des 6.000 FCFA (9,15 euros) normalement perçus pour les droits d’inscriptions", a affirmé Sylvère Kennedy, responsable à la Communication de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci).
18 septembre

Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec le Secrétaire Général des Nations Unie à New York

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, est arrivé à New York, ce dimanche 17 septembre 2017, en compagnie de son épouse, pour prendre part à la 72ème Session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies qui a pour thème : ‘’ PRIORITE A L’ETRE HUMAIN : PAIX ET VIE DECENTE POUR TOUS SUR UNE PLANETE PRESERVEE’’. Le Chef de L’Etat s’est ensuite rendu au Siège des Nations Unies où il a eu un entretien avec le Secrétaire Général de cette Institution, S.E.M. Antonio GUTERRES. Au terme de l’entretien, le Chef de l’Etat a indiqué avoir exprimé au Secrétaire Général des Nations Unies, la « fierté » des Ivoiriens suite à l’entrée de la Côte d’Ivoire au Conseil de Sécurité des Nations Unies en qualité de membre nonpermanent. Dans ce cadre, a-t-il souligné, la Côte d’Ivoire apportera à cette Institution, son expérience de pays ayant réussi sa sortie de crise et à maintenir la paix ; notamment après le départ des troupes de l’ONU. Le Président Alassane OUATTARA a, par ailleurs, indiqué qu’il a « félicité son ami », Antonio GUTERRES, après sa désignation à la tête de l’Organisation mondiale. Tout en rappelant le soutien que celui-ci avait apporté à la Côte d’Ivoire lorsqu’il était Haut Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés. Enfin, cette rencontre, selon le Chef de l’Etat, a été l’occasion de faire avec le Secrétaire Général des Nations Unies, un tour d’horizon de la situation nationale et régionale et d’apporter le soutien de la Côte d’Ivoire au projet de réformes qu’il a entrepris. Le Secrétaire Général des Nations Unies a, pour sa part, félicité la Côte d’Ivoire pour son élection en tant que membre non-permanent du Conseil de Sécurité pour la période 2018-2019. Il a aussi salué les progrès réalisés par la Côte d’Ivoire dans les domaines économiques et politiques ainsi que la contribution de notre pays en matière de paix et de stabilité dans la région.
17 septembre

Célébration de l’an An 3 de l’appel de Daoukro

Les militants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) et les membres du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) ont célébré ce dimanche 17 septembre 2017, le troisième anniversaire de l’appel de Daoukro. La cérémonie présidée par Henri konan Bédié, président du PDCI, était placée sous le parrainage du ministre d`Etat Hamed Bakayoko.
17 septembre

Le grand marché d’Abobo en feu

Un grave incendie s’est déclaré au grand marché d’Abobo ce dimanche 17 septembre 2017, aux environs 20 heures 30. Les pompiers appelés à la rescousse essaient de circonscrire les flammes, indique un témoin sur place joint par Abidjan.net. Selon notre informateur, les origines du feu restent encore inconnues. Toutefois, il précise que l’incendie s’est déclenché au niveau des deux grands premiers pavillons du marché de niveau R+1.
15 septembre

Le président de l’Internationale libérale reçu en audience par le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly à Londres

En marge de sa participation au Forum sur le Commerce et les Investissements en Cote d’Ivoire qui s’est tenu les 14 et 15 Septembre 2017 à Londres(Royaume-Uni), le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly accompagné de Monsieur Aly TOURE a reçu en audience le bureau Exécutif de l’internationale libérale (LI) le Vendredi 15 Septembre 2017 en début d’après midi. La délégation de l’IL était conduite par son Président, le Dr Juli Minoves et composée du Président d’honneur Lord Alderdice et du Secrétaire Général Emil Kirjas. D’entrée de jeu, le Président de l’Organisation Internationale a félicité le Président Alassane Ouattara pour le travail abattu depuis son accession à la magistrature suprême de la Cote d’Ivoire Il a ensuite réitéré le soutien des Libéraux du monde à la vision du Président Ouattara et à son Gouvernement. Enfin, il a informé le Premier Ministre Amadou Gon que l’Internationale Libérale a en son sein des compétences dans le domaine de la sécurité, de la prévention des conflits, de l’Energie, et du Changement climatique. En réponse aux propos de ses hôtes, le Premier Ministre Ivoirien a salué le soutien constant de la grande famille libérale au Président Ouattara ainsi qu’au peuple de Cote d’Ivoire et souhaité le renforcement de la collaboration entre l’Internationale libérale et la Cote d’Ivoire. Fait à Londres le 16 septembre 2017 Une correspondance particulière de St James Commentaires Dans le dossier Activités du Premier Ministre 2017 Sondage La rentrée scolaire est marquée par des manifestations d’étudiants contre une hausse des frais d’inscription. Votre avis? D’accord Pas d’accord Sans avis Votez Voir résultats Voir Archives Nous suivre Nos réseaux sociaux Autres articles Incendie du marché d’Abobo : Le gouvernement s’engage à réhabiliter le marché d’Abobo et à réinstaller gratuitement les commerçants sinistrés Primature - 20/9/2017 Forum économique de Londres : Le leadership politique, la dynamique de croissance et les potentialités économiques rendent la Côte d’Ivoire attractive, estime le Premier Ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly Primature - 15/9/2017 Le Premier Ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly annonce des investissements de 174 milliards pour Abobo Primature - 4/9/2017 8ème jeux de la Francophonie: le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly communie avec les athlètes Primature - 29/7/2017 Rapport de la Banque mondiale sur la parité du genre - Le Premier Ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly engage le gouvernement à renforcer les politiques et les actions en faveur des femmes Primature - 25/7/2017 Tous les articles d`actualités Comment
13 septembre

Échauffourées entre étudiants et forces de l’ordre à Abidjan

Des échauffourées ont eu lieu mercredi entre forces de l’ordre et étudiants, mécontents de la hausse des droits d’inscription, dans le quartier de Cocody à Abidjan. Des étudiants ont installé des pneus et des obstacles sur des voies de circulation et lancé des projectiles sur les forces de l’ordre, déployées en nombre, qui ont riposté en faisant usage de gaz lacrymogène. "Nous voulions faire une marche pour protester sur les problèmes autour des droits d’inscription pour la rentrée, mais les policiers nous ont dispersés", a affirmé Fulgence Assi, secrétaire général de la puissante Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), qui a fait état de "plusieurs blessés". Selon lui, les droits d’inscription ont augmenté artificiellement, chaque établissement faisant payer des "frais" supplémentaires, au-delà du coût d’inscription qui revient à l’Etat. "Il y a des étudiants qui sont affectés dans le privé et là les droits d’inscription peuvent atteindre parfois 100.000 francs CFA (152 euros, un mois de salaire moyen environ en Côte d’Ivoire)", a-t-il assuré.
12 septembre

Installation du Conseil de surveillance de l’Agence Foncière Rurale

Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi sur le Foncier, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly a procédé ce mardi 12 septembre 2019 à l’installation du Conseil de surveillance de l’Agence Foncière Rurale (AFOR). L’AFOR a pour missions entre autres d’exécuter les actions de sécurisation du foncier rural, notamment par la conclusion de conventions – mobiliser les ressources pour la mise en œuvre des actions de sécurisation du domaine foncier rural – Conseiller les pouvoirs publics sur toutes les questions liées à la gestion du domaine foncier rural- Prendre ou proposer toute mesure tendant à faciliter la mise en œuvre de la loi sur le foncier – Recenser et sécuriser le patrimoine foncier rural de l’Etat. Le Conseil de surveillance quant à lui a à charge d’assurer la supervision des activités de l’AFOR, en application des orientations et de la politique de l’Etat, telles que définies dans son domaine d’activités.
12 septembre

Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec le Président Marcelo Rebelo De SOUSA, au Palais de Belém

ans le cadre de la Visite d’Etat qu’il effectue à Lisbonne, le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a eu un entretien, ce mardi 12 septembre 2017, avec son homologue portugais S.E.M. Marcelo Rebelo De Sousa, au Palais de Belèm. A son arrivée sur l’esplanade du Monastère des Jéronimos, le Chef de l’Etat a été accueilli par son homologue portugais, avant de recevoir les honneurs militaires dus à son rang. Le Président Alassane OUATTARA, a par la suite rendu un hommage à Luis De Camoes (grand poète et icône portugaise), en déposant une gerbe de fleurs sur sa tombe à l’intérieur du monastère. Le cortège présidentiel a ensuite été escorté par 115 cavaliers de la Garde d’honneur depuis l’esplanade du monastère jusqu’au Palais de Belèm, où il a eu un entretenu avec le Président portugais, S.E.M. Marcelo Rebelo De Sousa. Au terme de la rencontre, les deux Chefs d’Etat ont animé une conférence de presse, au cours de laquelle ils ont passé en revue les performances réalisées au cours de ces dernières années par la Côte d’Ivoire, notamment en matière économique, sécuritaire et démocratique.
10 septembre

Henriette Diabaté nouvelle présidente du RDR

Le 3e congrès du Rassemblement des Républicains s’est achevé à Abidjan, ce dimanche 10 septembre en présence du Président de la République Alassane Ouattara et des milliers de militants du parti. De nombreuses décisions ont été adoptées au cours de ce 3e congrès qui intervient à un peu plus de deux ans de l`élection présidentielle de 2020. La direction du parti a décidé entre autres de réaménager les instances dirigeantes avec la création de postes de Vice-présidents et secrétaires généraux délégués. Le parti a salué le Président pour sa vision pour une Côte d’Ivoire démocratique, de paix et de progrès durable. Le RDR a également jugé positif le bilan de la gestion de l’Etat du Président de la République. Ainsi le parti a décidé du retour du Président Alassane Ouattara à la tête du parti, un cumul de fonction rendu possible avec la nouvelle constitution voté en 2016. Mais contre toute attente, Alassane Ouattara a décliné l’offre pour proposer à son tour Henriette Diabaté comme présidente du parti. Alassane Ouattara a également proposé comme 1er Vice Président du parti le Premier Ministre Amadou Gon. Kandia Camara occupe désormais le poste de Secrétaire Générale en remplacement de Amadou Soumahoro. Les ministres Bandama Maurice et Anne Ouloto sont quant à eux nommés respectivement 1er et 2ème Secrétaire général délégué.
10 septembre

Ouattara annonce l’émission de mandats d’arrêt internationaux à l’encontre des commanditaires des attaques de postes de Police et de gendarmerie

Des mandats d’arrêt seront émis à l’encontre des commanditaires des attaques perpétrées contre des postes de police et de gendarmerie depuis le début de l’année. L’annonce a été faite ce dimanche 10 septembre 2010 par le président Alassane Ouattara, au cours de son discours de clôture du 3eme Congrès du Rassemblement des Républicains (RDR). ‘’Nous avons des preuves concrètes et elles seront transmises dans les pays où résident les commanditaires et des mandats d’arrêt seront émis à leur encontre’’ a dit le président Ouattara. Poursuivant il a mis en garde tous ceux qui s’aviseront à troubler la ‘’tranquillité’’ et ‘’la sérénité’’ des Ivoiriens. ‘’Nous n’accepterons pas que la tranquillité et la sérénité des Ivoiriens soient à nouveau troublées’’, a martelé le chef de l’Etat ivoirien. Pour le Chef de l’Etat, c’est désormais ‘’terminé’’ avec ‘’ceux qui ne reconnaissent pas avoir envoyé des gens au charbon’’, alors qu’ils sont bel et bien les instigateurs. Alassane Ouattara a étendu sa mise en garde au-delà des frontières ivoiriennes. ‘’Si y’a un coup d’Etat quelque part, nous n’hésiterons pas à intervenir avec les Etats amis’’, a prévenu le président ivoirien. Pour rappel, le ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité avait révélé jeudi à l’issue d’une réunion du Conseil national de sécurité (CNS), que Stéphane Kipré, président de l’Union des nouvelles générations (UNG) et Damana Pickas, cadre du Front populaire ivoirien (FPI), tous deux en exil, figurent au nombre des ‘’instigateurs’’ des attaques perpétrées, récemment, contre les postes de police et les brigades de gendarmerie, avec pour seul but de ‘’déstabiliser’’ la Côte d’Ivoire.
10 septembre

Décès de Don Mike le Gourou, figure du coupé-décalé

Don Mike le Gourou, promoteur du rythme musical ivoirien coupé-décalé, est décédé dimanche à Abidjan, après une longue maladie, a-t-on appris lundi auprès de ses proches. Le monde de la musique ivoirienne est en deuil. Philippe Michel Siéhi Iro, alias Don Mike le Gourou, 51 ans, est décédé dimanche 10 septembre dans une clinique d’Abidjan. « Il souffrait d’un cancer des poumons », a l’un de ses proches. « Manager de boîte de nuit et promoteur de spectacle, il a beaucoup contribué à rendre populaire le coupé-décalé », a expliqué le journaliste-écrivain ivoirien Usher Aliman, auteur de Douk Saga, l’histoire interdite du coupé-décalé. « Maître des nuits abidjanaises », il a aussi créé à travers le coupé-décalé, la « prodada ».
Du 9 au 10 septembre 2017

3ème Congrès ordinaire du RDR

23 ans après sa création, le Rassemblement des Républicains (RDR) a ouvert ce samedi 9 septembre 2019, son 3ème Congrès qui enregistrera le renouvellement de la direction, mais également servira de cadre pour le parti cher à Alassane Ouattara de faire son bilan après 6 ans de gestion du pouvoir d’Etat. Placé sous le thème, ‘’Un RDR nouveau pour une Côte d’Ivoire rassemblée’’, ce congrès enregistrera le renouvellement de la composition de la direction du parti, a-t-on appris auprès de certains responsables et cadres du parti. Il sera également le lieu de faire un plébiscite au président Alassane Ouattara en vue de son ‘’retour’’ à la tête du parti, conformément aux vœux exprimés par les militants lors des pré-congrès éclatés qui ont eu lieu en 2016. Selon le président du Comité d’organisation du 3ème congrès du RDR, Adama Bictogo, par ailleurs Secrétaire général adjoint du RDR en charge de la mobilisation, ‘’ce congrès permettra de consolider les acquis et renforcer le pacte de confiance entre la direction du parti et les militants’’. En attendant certainement de faire le bilan des actions menées au compte du parti depuis le 2ème Congrès et depuis sa nomination en qualité de Secrétaire général par intérim, Amadou Soumahoro a salué les actions du président depuis son accession au pouvoir. Actions qui ont valu à la Côte d’Ivoire d’être de nouveau présente sur l’échiquier international. Sur l’alliance du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la Paix (RHDP), Amadou Soumahoro a appelé les partis concernés à ‘’poursuivre la construction’’ de ladite alliance dans ‘’l’humilité et la solidarité’’. L’ouverture de ce 3ème Congrès du RDR a enregistré la présence de responsables de partis politiques issus de pays ‘’amis et frères’’ de la Côte d’Ivoire. Que ce soit Soumaïla Cissé de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) du Mali, Cellou Dalein Diallo de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, Zephirin Diabré du Burkina Faso, et tous les représentants de partis amis venus du Mali, du Burkina, du Gabon, du Cap-Vert, de la Guinée Bissau, du Cameroun tous ont unanimement salué le leadership d’Alassane Ouattara, grâce auquel des solutions ont pu être trouvées à la grave crise au Mali, et surtout grâce auquel la Côte d’Ivoire a non seulement retrouvé sa place de leader dans la sous région mais enregistre des progrès économiques et sociaux importants.
8 septembre

Le FER et la BGFI capital ont signé une convention de levée de fonds de 80 milliards FCFA pour l’entretien routier en Côte d’Ivoire

Le Fonds d’entretien routier (FER) et la BGFI capital ont signé, vendredi, une convention de levée de fonds d’un montant de 80 milliards FCFA. Le remboursement de cette levée de fonds sera adossé uniquement sur les ressources libres du FER dégagée, après la prise en compte des remboursements de la facilité 2014 et celle de la Banque ouest africaine de développement (BOAD).
8 septembre

Le gouvernement « fier » de Ta Lou, lui offre 40 millions FCFA en récompense

Le gouvernement « fier » de l’athlète Marie-Josée Ta Lou Gonézié pour avoir hissé haut le drapeau de la Côte d’Ivoire lors des derniers mondiaux d’athlétisme de Londres, où elle a glané deux médailles d’argent, sur 100 et sur 200 m, lui a offert la somme de 40 millions F CFA (à raison de 20 millions par médaille) pour récompenser sa performance. La double vice-championne du monde a été reçue à Abidjan, dans la matinée de vendredi, par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, au palais de la présidence du Plateau, dans le cadre d’une cérémonie de récompense. Il s’agissait de l’honorer pour tout le bonheur qu’elle a procuré à l’ensemble de ses concitoyens. «C’est la nation toute entière qui vous célèbre aujourd’hui. Vous avez donné beaucoup de bonheur à nos concitoyens, à toutes les populations vivant en Côte d’Ivoire », a déclaré, lors de la cérémonie, le président Ouattara avant de traduire toute sa « fierté » à sa championne de « fille ». « Nous sommes fiers, très fiers de vous Marie-Josée. Toute notre gratitude. Merci au nom de la nation ivoirienne pour ce bonheur que vous nous procurez, merci ma fille, encore merci », a-t-il traduit en outre. Le chef de l’Etat a aussi témoigné la reconnaissance de la Nation à l’ensemble des personnes qui ont concouru à l’atteinte de ce résultat notamment l’entraîneur de l’athlète, Anthony Koffi qui a, lui, reçu la somme de 20 millions F CFA, à raison de 10 millions par médaille. La sprinteuse et son coach ont été, tous deux, également faits commandeur dans l’ordre du mérite sportif ivoirien.
7 septembre

Attaques répétées des postes de sécurité : Damana Pickas et Stéphane Kipré au nombre des responsables politiques impliqués (Gouvernement)

Les attaques répétées contre des postes de sécurité observées en Côte d’Ivoire depuis le début de l’année s’inscrivent dans un projet de déstabilisation impliquant des responsables politiques, aussi bien à l’intérieur de la Côte d’Ivoire qu’à l’extérieur, au nombre desquels Damana Pickas, du Front populaire ivoirien (FPI) en exil, Stéphane Kipré de l’Union des nouvelles Générations (UNG), Lobognon Henri, recherché et le lieutenant Péhé Emmanuel également recherché. L’information a été donnée ce jeudi par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, au cours d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion du Conseil national de Sécurité (CNS) présidée par le président de la République, Alassane Ouattara. Selon le ministre Sidiki Diakité, c’est à ce jour, 35 personnes qui ont été arrêtées dans le cadre des enquêtes qui ont fait suite à ces attaques. ‘’Et des relations ont été nettement établies entre les mis en cause et les personnes arrêtées’’, a expliqué le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité. De l’émission de mandats d’arrêt contre ces responsables politiques, Sidiki Diakite a répondu que ‘’le Gouvernement avisera’’. Les mis en cause, dira le ministre, ‘’instrumentalisent et arment certains démobilisés et militaires déloyaux’’. Il a par ailleurs indiqué que les Forces de Défense et de Sécurité ont reçu des instructions du CNS pour agir avec la plus grande fermeté dans la traque des auteurs et des instigateurs de ces attaques afin de les traduire devant la justice. ‘’La plupart des personnes arrêtées avaient déjà été impliquées dans des attaques similaires au cours de la période 2012-2014. Arrêtées et incarcérées, elles avaient été libérées dans le cadre du dialogue politique et du processus de réconciliation nationale’’, a dit Sidiki Diakité.
7 septembre

Ellen Johnson Sirleaf élevée dans la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre national

En visite officielle de 48H, la présidente du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf, a été élevée dans la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre national de Côte d’Ivoire par la Grande Chancelière Henriette Dagri-Diabaté, jeudi, à l’occasion d’un dîner officiel que l’Etat de Côte d’Ivoire a organisé à son honneur. Le président de la République, Alassane Ouattara, a remercié la présidente libérienne, sa "sœur et grande amie", pour sa disponibilité à œuvrer pour le renforcement de la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Libéria ces dernières années. Il a dit toute son admiration et son respect à Mme Johnson Sirleaf en qualité de première femme élue démocratiquement président de la République en Afrique et également de Prix Nobel de la paix, au terme de son séjour au bord de la lagune Ebrié.
6 septembre

Manifestations contre l’insécurité dans le nord du pays

Plusieurs centaines de jeunes et de femmes ont manifesté jeudi contre la recrudescence de l`insécurité dans la région de Katiola (centre-nord). Munis de sifflets et de pancartes, des groupes de jeunes et de femmes se sont mobilisés pour crier leur indignation face aux agressions récurrentes perpétrées sur les axes routiers de la région par des bandes armées communément appelées "coupeurs de routes". Outre les habitants de Katiola, les populations de Tafiré et de Niakaramandougou (nord) ont elles aussi manifesté pour les mêmes causes. Les manifestants de ces différentes localités ont bloqué à plusieurs niveaux la voie reliant ces villes, paralysant ainsi la circulation.
3 septembre

98 détenus évadés de la prison de Katiola

98 détenus se sont évadés dimanche de la prison de Katiola, ville située à 45 km au nord de Bouaké. Parallèlement, plusieurs dizaines de détenus en fuite ont été rattrapés. Selon les informations recueillies, il était environ 05h30 du matin dimanche 3 septembre, lorsque l’opération a débuté. Une certaine confusion régnait alors, l’heure étant celle à laquelle les « corvéables » – des détenus chargés de réaliser le ménage ou les courses pour la prison – quittent leurs cellules pour réaliser les tâches qui leur sont assignées. En quelques minutes, trois à quatre prisonniers sont parvenus à quitter leurs cellules par un trou qu’ils avaient réalisé dans la toiture. Une fois à l’extérieur, ces hommes se sont emparés d’armes qu’ils avaient auparavant dissimulées. Profitant de l’effet de surprise, ils ont alors mis en joue certains des gardes pénitentiaires, et les ont contraints à ouvrir les cellules d’autres détenus. Au total, 98 prisonniers sur les 189 que comptaient cette petite prison se sont échappés. Selon le directeur de l’administration pénitentiaire, Joachim Kongoué Koffi, les responsables du centre pénitentiaire ont été limogés et « trente-six » détenus en fuite ont été rattrapés par les forces de l’ordre. Les recherches se poursuivent pour retrouver d’autres évadés.
2 septembre

La double vice-championne du monde d`athlétisme, Marie Josée Ta Lou, accueillie en grande pompe

C’est dans une liesse populaire que la vice-championne du monde des 100 et 200 m des derniers mondiaux d’athlétisme de Londres, Marie Josée Ta Lou a été accueillie à son arrivée ce samedi 2 septembre 2017 à l’aéroport international Felix Houphouet Boigny d’Abidjan. Etaient au nombre des personnes venues accueillir Marie Josée Ta Lou, le Ministre des Sports et des Loisirs, Albert François Amichia, les responsables de l’athlétisme ivoirien, la famille biologique de l’Athlète ainsi que son fan club et de nombreux Ivoiriens anonymes. Au nom du président de la République Alassane Ouattra et du Gouvernement, le ministre Albert François Amichia a dit ses félicitations à la double vice championne du monde. Il a informé l’athlète que des instructions ont été données par le Chef de l’Etat pour que dans les jours à venir, elle soit reçue par le président de la République en vue de lui témoigner la reconnaissance de la nation pour avoir hissé haut dans le ciel londonien le drapeau ivoirien. Emue aux larmes devant cet accueil, Marie Josée Ta Lou a dit ses remerciements au président de la République pour son appui constant, au Gouvernement à travers le ministre Albert François Amichia, sa famille biologique et l’ensemble des Ivoiriens qui n’ont de cesse arrêter de lui apporter leur soutien et leur encouragement. Elle s’est engagée à faire en sorte de toujours mériter l’admiration de la Côte d’Ivoire entière. Le Ministre Albert François Amichia a saisi l’occasion de cette cérémonie d’accueil de Marie Josée Ta Lou pour lever un coin de voile sur la politique mise en place par le Gouvernement pour le développement du sport en Côte d’Ivoire à travers le Plan national de développement du Sport 2017 2020. Selon le ministre ce Plan national de développement du Sport 2017 2020 vise à permettre de former des athlètes de niveau mondial, capables de rapporter à la Côte d’Ivoire des lauriers.
1 septembre

Une délégation du Congrès américain en visite de travail en Côte d’Ivoire

Des sénateurs et représentants du Congrès américain sont en Côte d’Ivoire dans le cadre du renforcement des relations entre les deux pays. La délégation, conduite par le Sénateur Christopher Coons et accompagnée par Katherine Brucker, nouvelle Attachée d’Affaires de l’ambassade des Etats-Unis, a visité ce vendredi 1er septembre 2017 des projets financés par le gouvernement américain dans les domaines de la santé et la lutte contre le travail des enfants. Elle s’est rendue précisément à Offa, dans le département d’Agboville pour s’imprégner des réalités de la production culturale du cacao au campement David et au centre de protection maternelle et infantile (PMI) dans le cadre du projet PEPFAR (Plan présidentiel d’urgence contre le SIDA initié par le gouvernement américain).
31 aout

Autonomisation des femmes: Dominique Ouattara reçue à l’Elysée par Brigitte Macron

Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire a été reçue dans le cadre d’un déjeuner de travail à l’Elysée en France par Madame Brigitte Macron, l’épouse du Président Français Emmanuel Macron le jeudi 31 août 2017. Il s’est agi lors de ce déjeuner pour l’épouse du Président Français et Madame Dominique Ouattara d’échanger sur la mise en place d’un fonds vert pour les femmes. L’objectif de ce fonds sera de permettre d’une part l’autonomisation des femmes et d’autre part, de leur donner les moyens de conduire sur le terrain des initiatives écologiques, de développement responsable et solidaire. Cette rencontre entre ces deux premières Dames a permis de poser les jalons du sommet Afrique-Europe qui se tiendra au mois de novembre prochain sur les bords de la lagune Ebrié à Abidjan. Lors de ce sommet, le fonds vert mis en place par le célèbre acteur et ancien gouverneur de la Californie, à travers son association R 20, M. Arnold Schwarzenegger sera officiellement lancé. Et l’honneur va revenir à la Côte d’Ivoire au travers de sa Première Dame, Dominique Ouattara de porter ce fonds en Afrique. Rappelons que Madame Dominique Ouattara a déjà rencontré à plusieurs reprises à Abidjan, Madame Michèle Sabban, Présidente du R 20.
29 aout

L’ex-ministre de la Défense, Léon Konan Koffi n’est plus

Il a été l’un des plus proches collaborateurs du président Félix Houphouët Boigny. Léon Konan Koffi est décédé, ce mardi 29 août 2017, à Abidjan. Né le 16 novembre 1928 à Grand-Lahou, il a intégré très tôt l’administration. Préfet, il sera appelé dans plusieurs gouvernements du père fondateur de la Côte d’Ivoire. Il a particulièrement marqué son passage à la tête du ministère de l’Intérieur. Portefeuille qu’il a occupé de 1980 à 1990. Avant de devenir ministre de la Défense à partir 1990. Veuf et père de 9 enfants, Léon Konan Koffi, diplômé de l’ l’Institut des hautes études d’outre-mer (Iheom) de Paris a été aussi un haut cadre du Pdci.
29 aout

Kémi Séba relaxé par la justice sénégalaise

L`activiste franco-béninois Kémi Séba, qui avait brûlé publiquement un billet de 5 000 F FCA, puis avait été arrêté vendredi dernier, a été relaxé par le tribunal de Dakar. Le Tribunal des flagrants délits de Dakar a relaxé ce soir l’activiste franco-béninois Kémi Séba, qui avait été arrêté le 25 août à Dakar, suite à une plainte de la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et placé sous mandat de dépôt à la prison de Rebeuss, à Dakar.
28 aout

Kouamé Kouadio Jeannot élu président de la Fédération ivoirienne d’Athlétisme

Ce lundi a eu lieu l’Assemblée Générale Extraordinaire de la Fédération ivoirienne d’Athlétisme, au cours de laquelle Kouamé Kouadio Jeannot a été élu président de ladite fédération. Ils étaient 4 en course pour la présidence de la FIA : Serikpa Dago, Serge Doh, Hervé Porquet et Kouamé Kouadio Jeannot.
27 aout

Les arnaqueurs des candidats au Hadj mis aux arrets

Contrairement aux 4200 pèlerins du contingent étatique, 295 pèlerins ivoiriens - sur 1620 - du contingent privé n’ont pu effectuer le voyage en terre sainte de l’Islam, du fait d’opérateurs privés défaillants. Le directeur général des cultes Bamba Messemba a fait cette précision le dimanche 27 août 2017. Signalant que ces candidats au Hadj ont été grugés par deux opérateurs privés. A savoir ’Méridien Hadj et Oumra’’ et ‘’EIMPC’’. Avant de souligner que 263 des 295 candidats étaient illégalement inscrits. Poursuivant, le directeur général des cultes a rassuré les candidats malheureux au Hadj que des dispositions sont prises pour procéder aux remboursements des frais qu’ils ont engagés. Et puis Bamba Messemba a ajouté que ces infortunés seront inscrits prioritairement sur la liste du contingent étatique pour l’édition 2018, s’ils le souhaitent. Aussi, les responsables desdites agences privées ont-ils été interpelés et répondront de leurs actes. Notons que les vols pour le Hadj 2017 en Côte d’Ivoire ont démarré le samedi 5 août et ont pris fin le samedi 26 août 2017. Le quota des pèlerins ivoiriens cette année était de 5820.
26 aout

Décès de l’ex-ministre Dagobert Banzio

Il faut rappeler que Dagobert Banzio a tiré sa révérence en Espagne. Le PDCI a réagi ce dimanche 27 août 2017, suite au décès de l’ex-ministre Dagobert Banzio, dans la nuit du samedi 26 août 2017. « C’est une perte énorme pour notre parti, mais nous ne pouvons pas faire autrement. C’est la volonté de Dieu », a déclaré le porte-parole de la formation politique, le ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, depuis son séjour en Allemagne. Rendant hommage à l’ancien ministre décédé, le porte-parole a souligné que Dagobert Banzio était « un des grands militants sur qui le PDCI compte ». Il était par ailleurs, poursuit-il, « une figure de proue » au niveau de la grande région du Cavally. Dagobert Banzio, président du conseil régional du Cavally et député a occupé plusieurs fonctions ministérielles, entre autres, les portefeuilles du Sports et Loisirs; des Infrastructures économiques; du Commerce; de la Salubrité urbaine. Ingénieur des travaux publics (ponts et chaussée) et économiste, Dagobert Banzio est né le 21 juin 1957 à Tinhou, dans le département de Bloléquin. Marié, il est père de sept enfants.
25 aout

Kémi Séba arrêté pour avoir brûlé en public un billet de banque

L’activiste Franco-Béninois « afro-centriste » Kémi Séba a été arrêté à son domicile dakarois le vendredi 25 août au matin. Après avoir été interrogé par la police, il a été présenté au procureur du tribunal de la capitale sénégalaise. Cette arrestation fait suite au dépôt d’une plainte de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Samedi dernier 19 août, Kemi Séba avait été filmé brûlant un billet de 5 000 francs CFA lors d’un rassemblement à Dakar contre cette monnaie.
24 aout

La fête de Tabaski sera célébrée le 1er septembre (COSIM et CODIS)

La fête de l’Aïd-el-Kébir ou Tabaski sera célébrée le vendredi 1er septembre en Côte d’Ivoire, selon les responsables de la communauté musulmane. Par la voix de l’imam Cissé Djiguiba, le Conseil supérieur des imams (COSIM) et le Conseil des imams sunnites (CODIS) en ont fait l’annonce jeudi soir, sur les antennes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI, publique). La fête de Tabaski se tient deux mois et 10 jours après l’Aïd-el-Fitr, marquant la fin du mois de jeûne ou Ramadan. L’Aïd-el-Kébir est marquée par l’immolation d’un bélier en commémoration du sacrifice d’Ibrahim pour le Dieu unique.
19 aout

F CFA: Kémi Séba, l`activiste franco-béninois brûle en public un billet de banque

Le Franco-Béninois Kémi Séba a organisé avec son organisation Urgences panafricanistes une manifestation contre la Françafrique, rassemblement lors duquel l`activiste a brulé un billet de 5 000 francs CFA. Acte qu`il avait ensuite qualifié de « purement symbolique ».
10 aout

Un an de prison pour les casseurs des bus de la SOTRA en juillet dernier

Fofana Tiekoury, Sanogo Ali, Kouakou Ahmed et Bamba Abou accusés d’avoir vandalisé 17 autobus, blessés 3 clients et 2 machinistes ont été reconnu coupables des faits qui leur étaient reproches par le Tribunal correctionnel d’Abidjan Plateau au cours de son audience publique du 10 aout 2017 dernier. Ils ont été ainsi condamnés a un mois d’emprisonnement ferme et a 20 000 francs d’amende chacun. Par ailleurs les prévenus ont été condamnés a payer à titre de dommage et intérêt, la somme de 140 millions de F CFA à la SOTRA. La SOTRA a décidé de faire appel de cette décision parce que les peines et amendes infligées aux auteurs des casses lui paraissent légères. ‘’ Il faut des sanctions exemplaires pour dissuader de tels comportements’’ a-t-on répondu du coté des responsables de la Communication, qui ont révélé que la Direction générale de la SOTRA a demandé à son conseil, de faire appel. Le 30 juillet dernier, jour de clôture des jeux de la francophonie, la SOTRA avait subi la furie des casseurs, qui mecontents de n’avoir pu accéder au stade au Houphouët Boigny, s’en étaient pris à 17 autobus.
9 aout

Kolo Toure nommé sélectionneur adjoint des équipes nationales locale et olympique

Le footballeur international ivoirien, Kolo Touré, 36 ans, a été nommé mercredi au poste de sélectionneur adjoint des équipes nationales locale et olympique, rapporte un communiqué de la Fédération ivoirienne de football (FIF). « Il assistera le sélectionneur Kamara Ibrahim en qualité d`adjoint lors des éliminatoires du CHAN 2018 tout en se préparant à la licence UEFA A», explique le communiqué précisant que cette nomination de l`ex-capitaine des Eléphants rentre dans le cadre de sa formation au métier d`entraîneur en vue d`une reconversion dès la fin de sa carrière professionnelle. Kolo Touré qui démarre un stage pratique au sein des sélections nationales locale et olympique avec cette nomination, poursuit le document « est déjà titulaire d`une licence UEFA B». «Kolo Touré saura ainsi apprendre davantage aux nouvelles générations, sa longue et riche expérience », conclut le communiqué. Ancien capitaine de la sélection ivoirienne de football avec laquelle il a remporté la Coupe d`Afrique des nations (CAN) en 2015, KoloTouré a évolué au sein de cette équipe nationale ivoirienne de 2002 à 2015.
8 aout

Palais de Justice d’Abidjan Plateau: évasion de 20 personnes, dont 10 détenues et 10 déférées (Procureur)

L’intégralité du communiqué ci-dessous. Ce mardi 08 août 2017, aux environs de 11 heures, des détenus, extraits de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan, qui venaient de recevoir des notifications en cabinets d’instruction, ont agressé des agents de police, en mission de déferrement au Palais de Justice d’Abidjan Plateau, occasionnant ainsi l’évasion de vingt (20) personnes, dont dix (10) détenues et dix (10) déférées. Le parquet tient à préciser qu’il s’agit bel et bien d’une évasion et non d’une attaque dont le Palais de Justice aurait fait l’objet. Les recherches ont été immédiatement engagées en vue de retrouver les personnes évadées. Par ailleurs, une enquête est en cours pour situer les responsabilités. Fait à Abidjan, le 08 août 2017 Le Procureur de la République ADOU Richard Christophe
6 aout

Médaillée d’argent aux mondiaux d’athlétisme Londres 2017, Ta Lou remercie la Côte d’Ivoire

Ce dimanche, elle a été recompensée avec le titre de vice championne du monde, de justesse derrière l’américaine Tori Bowie en 10.86". "Il s’agit d’un rêve qui devient une réalité. A Rio j’ai raté la médaille de justesse et cette année, ce n’était pas évident d’être au meilleur de ma forme. Je remercie Dieu et mon entraineur" se réjouit-elle. Avec le temps elle a appris à ne pas sous-estimer ses adversaires et cela lui a été bénéfique, selon ses dires. Malgré la joie intense qui l’anime, Ta Lou n’oublie pas l’immense soutien que lui a apporté son confrère Méïté Ben Youssef : "Il m’a dit que j’ai le potentiel d’aller sur le podium et m’a demandé de ne pas stresser, de juste faire la course et le reste viendra. J’étais donc focalisé sur la course et le résultats a suivi".
5 aout

Hadj 2017 : début du départ des pèlerins ivoiriens en Terre Sainte de l’Islam

e premier vol charter devant transporter les candidats ivoiriens au Hadj, le pèlerinage musulman en Arabie Saoudite, va quitter l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan ce samedi nuit. Le départ des 450 pèlerins du vol inaugural est prévu pour 23 H (local et GMT). Les passagers iront directement à Médine avant de se rendre quelques jours plus tard à La Mecque, pour le rituel du Hadj qui se déroule dans la période de la Tabaski (Aïd-el-Kébir). Cinquième pilier de l’Islam, le pèlerinage constitue une obligation pour tout musulman adulte qui en a les moyens physiques, mentaux et financiers, au moins une fois dans sa vie. Le Hadj est le plus grand rassemblement d’humains au monde, avec plus de deux millions de fidèles venant des quatre coins de la planète. Comme l’année dernière, la Côte d’Ivoire a un quota de 5600 pèlerins dont 4200 pour le contingent étatique. Neuf vols charter sont prévus, affrétés par la compagnie nationale aérienne Air Côte d’Ivoire, à compter de ce samedi jusqu’aux huit prochains jours.
5 aout

Les jeunes du RDR rendent hommage au président Ouattara

Avec Alassane Ouattara la jeunesse ivoirienne a retrouvé ses repères et a espoir en l’avenir. Pour témoigner leur reconnaissance au président de la République pour l’organisation des 8ème jeux de la Francophonie dont la réussite a été saluée par tous et pour ses nombreux efforts pour la promotion de la jeunesse et le développement du pays, les jeunes de Côte d’Ivoire, dans toute leur diversité, ont organisé ce samedi 5 août 2017, un grand meeting. C’est à la faveur d’un meeting géant au Palais des sports de Treichville qui a rassemblée des milliers de participants venus de toute la Côte d’Ivoire. Pour ce meeting, les jeunes ont joint l’agréable à l’utile avec la prestation des artistes les plus en vogue du moment. Tout à tour, Josée, Debordo Leekunfa, Shado Chris, L’Unic, TNT, L’ambassadeur Agalawal et DJ Léo ont littéralement mis le feu dans le dôme du Palais des sports en présence de plusieurs membres du Gouvernement dont : Les ministres Albert François Amichia, Jean Claude Kouassi, Kandia Camara, Sidi Touré, Fofana Siandou, Amadou Koné, Mamadou Touré et Souleymane Diarrassouba. Ponctué de témoignages de jeunes qui ont pu se réaliser grâce aux actions initiées par le Gouvernement, les jeunes, après l’organisation des jeux de la francophonie ont envoyé ce message fort à la veille de la commémoration de la fête de l’indépendance pour exprimer leur envie de vivre dans un pays de paix.
5 aout

Festivités de leurs 20 ans de carrière : Magic System met le feu pour son premier concert à Abidjan

Premier d’une série de trois à Abidjan, le concert donné ce samedi par le mythique groupe ivoirien Magic System a été plus qu’une réussite. Ils avaient promis de faire danser, ils l’ont fait. Et ce ne sont pas les personnalités présentes dont la Première Dame, Dominique Ouattara où le premier ministre Gon Coulibaly qui diront le contraire. Durant deux heures de show, le quatuor d’Anoumabo a fait danser toute la salle du palais des congrès de l’hotel ivoire. Tous leurs titres phares tels "tapé-dos", "premier gaou", yafoye", "zouzoua" et bien d’autres y sont passés. Au début timide, le public, trié sur le volet a fini par céder aux mélodies envoutantes des magiciens qui n’en demandaient pas plus. Ce dimanche encore, le groupe sera toujours dans les murs du palais des congrès pour le second concert avant d’attaquer le palais de la culture ce lundi 7 août, jour d’indépendance.
4 aout

la SIB, filiale du Groupe Attijariwafa bank enlève le Prix du meilleur établissement financier

La Société ivoirienne de Banque (SIB), filiale du groupe marocain Attijariwafa Bank, a enlevé le Prix du meilleur établissement du secteur financier, lors de la Journée Nationale d’Excellence, célébrée, vendredi, au Palais présidentiel, en présence du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a constaté APA, sur place. Quatre critères ont milité en faveur du choix de la SIB qui, selon le Comité National de la Journée d’Excellence présidé par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, s’est particulièrement, distinguée dans le secteur financier sur les trois dernières années. Il s’agit de l’évolution du nombre des salariés qui est passé respectivement de 665 en 2014 à 767 employés en 2016, représentant un taux de croissance annuel moyen de 7,39%. Les performances de la banque ont, également, contribué à la distinction de la SIB avec une évolution du résultat net de 42% en moyenne par an et un portefeuille de titres publics en croissance annuel moyen de 85%. Soit 40,754 milliards FCFA en 2014 et 139,711 milliards FCFA en 2016. Des résultats qui ont permis à la SIB de contribuer au financement de l’économie nationale à hauteur de 343, 351 milliards FCFA en 2014, 458, 381 milliards FCFA en 2015 et 527,474 milliards FCFA en 2016, soit 24% de croissance annuelle, a relevé le Comité National de la Journée d’Excellence.
4 aout

Célébration de la Journée d’Excellence 2017 : 74 personnes et structures primées

Ce sont 11 femmes, 26 hommes, 2 couples, 18 entreprises et 17 autres structures qui ont reçu la reconnaissance de la Nation pour leur ‘’abnégation’’ et leur ‘’dévouement’’ au travail. Entre autres lauréats, l’actuel Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, précédemment Préfet de la ville d’Abidjan, Sidiki Diakité a reçu le prix de la Meilleure autorité préfectorale. Le président du Conseil Régional du Sud Comoé, Aka Aouélé s’est vu décerné le prix du meilleur élu local. La Société Ivoirienne des Banques (SIB) a été désignée meilleur établissement du secteur financier. La médaillée d’or des derniers mondiaux de Taekwondo en Corée et médaillée de Bronze des Jeux Olympiques de Rio 2016, Ruth Gbagbi a été élue meilleur athlète Ivoirien 2017. Quand la Société CIPREL s’est vue attribuée le prix de la Meilleure Structure du secteur de l’Energie. L’artiste Musicien Frédéric Ehui Meiway a remporté le prix d’excellence pour les Arts vivants. La Palme de la commune la plus propre est revenue à la commune de Treichville. L’Ecole nationale de la Statistique et de l’Economie appliquée (ENSEA) s’est adjugé le prix de l’Administration publique la plus moderne. Aboubakar Sidiki Fofana, Directeur Général de MATA HOLDING (IDT-CITYDIA) a raflé la palme du Meilleur chef d’entreprise catégorie Champion. Le prix du meilleur établissement sanitaire est revenu à l’Institut de Cardiologie d’Abidjan. N’Guessan Kouadio Théophile a été désigné Meilleur Agent des impôts. Le Prix d’Excellence des Ecoles militaires est revenu à Amoikon Grâce Emmanuelle, enfant de troupe à l’Ecole Militaire Préparatoire Technique (EMPT). Le meilleur élève au CEPE 2017 est Kouassi Chris-Emmanuel Gouzes, qui a obtenu 166,22 points sur 170.Kouadio N’Gouan Joël est le meilleur élèves au BEPC avec une moyenne de 17,32/20. La meilleure élève au Baccalauréat se nomme Koffi Lynda N’Da-Gnamké Marie Emmanuelle avec une moyenne de 17,45/20. Et le meilleur bachelier technique est Amani N’Dri Kan Yves qui a obtenu une moyenne de 15,33/20 au baccalauréat 2017.
3 aout

Le commissariat de police de la ville d’Adzopé attaqué

Le commissariat de police de la ville d’Adzopé, à une centaine de km de la capitale ivoirienne Abidjan, a été attaquée par des hommes armés dans la nuit de jeudi à vendredi. "Des hommes armés ont attaqué le commissariat, séquestré les policiers, pris les armes et ont libéré les prisonniers entre 3h00 et 4h00", a rapporté un habitant joint au téléphone depuis Abidjan. "Ils étaient environ une trentaine. Ils portaient des tenues militaires et des cagoules", a précisé une source policière sous couvert d’anonymat. Les assaillants ont "aussi attaqué des stations services", a indiqué un autre habitant. "Actuellement, on voit des véhicules de l’armée faire des patrouilles", a affirmé la même source.
2 aout

Arrivée à Abidjan de l`ancien Premier ministre Guinéen Lansana Kouyaté

Les membres du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PE.D.N) vivant en Côte d’Ivoire ont accueilli ce mercredi 2 août 2017 à Abidjan leur leader, l’ancien Premier ministre de Guinée Lassana Kouyaté, en provenance de Paris en France A son arrivée, l’inspecteur des fédérations PE.D.N, Kéita N’pha a exprimé la joie particulière qui anime les partisans et les sympathisants du parti : Je voudrais au nom de toutes les fédérations PE.D.N de l’Afrique de l’ouest et plus précisement celle de la Côte d’Ivoire qu’il me soit d’abord permis d’exprimer la joie particulière qui nous anime en recevant notre président aujourd’hui en Côte d’Ivoire. Soyez les bienvenus. Nous vous disons Akwaba" Il a ensuite dévoilé certaines activités menées à Abidjan depuis sa nomination en décembre dernier :" Nous avons parcouru plusieurs communes d’Abidjan et quelques villes de l’intérieur de la Côte d’Ivoire. Notre démarche est axée sur le social à l’endroit de la communauté guinéenne vivant sur le territoire ivoirien. Poursuivant, il a indiqué que ces tournées ont permis de faire un travail de fond avec abnégation pour le PEDN en prélude des élections présidentielles de 2020 en Guinée. Comme projet, Keita N’pha et son équipe envisagent se rendre en fin d’année dans d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest pour rencontrer et échanger avec les structures PEDN de ces pays.
2 aout

Le président Ouattara procède à plusieurs nominations dans l`administration

Le mercredi 02 août 2017, un Conseil des Ministres s’est tenu de 11h à 13h30, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat...
30 juillet

Alassane Ouattara en Sierra Leone une visite d’amitié et de travail

A l’invitation du Président de la République de Sierra Leone, S.E.M. Ernest Bai KOROMA, le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, est arrivé, ce dimanche 30 juillet 2017, à Freetown pour une visite d’amitié et de travail. Dans la déclaration faite à la presse, à l’aéroport international de Lungi, le Chef de l’Etat a exprimé sa gratitude aux Autorités sierra-léonaises pour la qualité de l’accueil et s’est réjoui d’être à Freetown, une belle ville qu’il connaît bien de par ses fonctions antérieures. Il s’est félicité de cette visite qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de coopération entre la Sierra Leone et la Côte d’Ivoire. Pour terminer, le Président Alassane OUATTARA a salué le Président Bai Koroma, le Gouvernement et le peuple sierra-léonais et a exalté les relations exemplaires qui existent entre la Sierra Leone et la Côte d’Ivoire, deux pays membres de la CEDEAO et de l’Union du Fleuve Mano. Notons que dans la soirée, le Chef de l’Etat prendra part à un dîner d’Etat organisé en son honneur par son homologue sierra-léonais.
30 juillet

fin des 8e jeux de la Francophonie à Abidjan

Les huitièmes jeux de la Francophonie se sont achevés dimanche à Abidjan, la capitale économique ivoirienne au cours d`une cérémonie qui a réuni plusieurs milliers de personnes dans l`enceinte du "village" des athlètes et artistes. "Le président de la République et le gouvernement ivoirien sont heureux et fiers d`avoir relevé (...) cet important défi", a déclaré le vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan sur les installations de l`Institut de la Jeunesse et des Sports ( INJS), baptisé "Village Akwaba" dans la commune de Marcory, se félicitant de "ce grand et beau succès". La cérémonie a duré deux heures et s`est achevée par le lancer des feux d`artifices. Après le passage de quelques artistes ivoiriens, les organisateurs ont offert une fresque géante réunissant plusieurs centaines d`artistes dirigés par le chorégraphe ivoirien Georges Momboye. La cérémonie a été aussi marquée par le défilé des délégations des 53 pays participants. Ouverts vendredi dernier, les huitièmes jeux de la Francophonie ont réuni près de 4.000 athlètes et artistes francophones dans la capitale économique ivoirienne. Les jeux de la Francophonie, qui ont lieu tous les quatre ans, combinent des épreuves sportives et des concours culturels, ouverts aux 18-35 ans. Ils visent à promouvoir les talents de la jeunesse francophone. Les 9e jeux de la Francophonie doivent se tenir dans la province canadienne du Nouveau-Brunswick en 2021.
30 juillet

De retour de Paris, le président du PDCI prône le renforcement du RHDP

Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, prône le renforcement du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), coalition politique au pouvoir en Côte d’Ivoire, de retour de Paris, en France. « Nous travaillons tous dans le cadre du RHDP en ce moment. Nous voulons renforcer le RHDP », a déclaré le président Konan Bédié à son arrivée, dimanche, à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Port-Bouët après un séjour de quelques mois en France. Le président du PDCI a affirmé que l’alternance de 2020 n’était pas négociable. « Pendant mon séjour, j’ai reçu beaucoup de personnalités comme je le fais d’ailleurs quand je suis ici ou à Daoukro et là, nous avons abordé tous les sujets d’actualité qui nécessitent une communication de la part du président du PDCI-RDA. Sur ces différents problèmes, j’ai donné mon point de vue grâce aux interviews à Jeune Afrique et à TV5.Vous connaissez ma position sur les différents problèmes. Point n’est besoin de revenir là-dessus pour cet accueil », a déclaré Henri Konan Bédié pour qui, 2020 n’est pas négociable pour la bonne raison que cette échéance est inscrite dans la Constitution. « C’est l’année de l’élection présidentielle, par conséquent, c’est une date obligatoire. Le philosophe dirait, c’est nécessaire donc vous le savez et c’est pour cela que se trouvent actuellement sur le terrain les militants de nos instances qui font un travail pour lequel je les félicite. Un travail qui sera terminé en septembre lorsqu’ils nous en verront le bilan », a-t-il ajouté.
28 juillet

Après l’école de police et Azaguié : La gendarmerie de Fresco attaquée dans la nuit du vendredi

Des individus lourdement armés ont attaqué la gendarmerie de Fresco, à 178 kilomètres d’Abidjan, dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 juillet 2017. Des individus sont-ils opposés au retour de la paix et de la quiétude en Côte d’ivoire ? Après les attaques de l’école de police et de la gendarmerie d’Azaguié, c’est au tour de la brigade de la gendarmerie de Fresco de recevoir la visite de personnes sans foi ni loi. Selon les premiers témoignages recueillis sur place et confirmés par la mairie de Fresco, l’attaque aurait démarré vers 21h. « Des hommes armés sont dans notre belle cité depuis 21h28. Après une attaque de la brigade de gendarmerie d`où ils sont partis avec des gendarmes pris en otage, ils ont mis le cap vers la sous-préfecture.
27 juillet

L`Alliance du 3 avril appelle les Ivoiriens ``à l’humilité et à la repentance`` (Déclaration)

L’Alliance du 3 Avril est aujourd’hui devant vous, Mesdames et Messieurs, pour appeler toute la Nation à l’humilité et à la repentance pour que ensemble, les Ivoiriens parviennent à se pardonner...(Déclaration)
26 juillet

Lambert Feh Kessé nommé Président du Comité d’organisation de la CAN 2021

L’ex- Directeur général des impôts, Lambert Feh Késsé a été nommé, mercredi, Président du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football que la Côte d’Ivoire organisera en 2021. L’information a été donnée par le porte-parole du gouvernement Bruno Nabagné Koné, à l’issue d’un Conseil de ministres présidé par le Président Alassane Ouattara. "Au titre du ministère des sports et loisirs, le Président de la République a pris un décret nommant Monsieur Feh Kessé Lambert comme Président du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2021)", a déclaré M. Koné, également ministre de la communication, de l’économie numérique et de la Poste. Membre de la Fédération ivoirienne de football (FIF), M. Feh Kessé a été en 2014 le président du Comité national de pilotage de la candidature ivoirienne à l’organisation de la CAN en 2019 ou 2021.
26 juillet

Jacqueline Lohoues-Oble nommée conseiller au Conseil constitutionnel

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, a procédé, ce mercredi 26 juillet 2017, à la signature d’un décret portant nomination de Conseillers au Conseil Constitutionnel. Ainsi, sont nommés Conseillers au Conseil Constitutionnel, pour une durée de six (06) ans « Madame Jacqueline Lohoues-Oble, Professeur titulaire de Droit, Monsieur Ali Touré, magistrat Hors Hiérarchie et Monsieur Vincent Koua DiehiI, magistrat Hors Hiérarchie. »
26 juillet

le Président de la République nomme trois nouveaux conseillers

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, a procédé, ce mercredi 26 juillet 2017, à la signature d’un décret portant nomination de Conseillers au Conseil Constitutionnel. Ainsi, sont nommés Conseillers au Conseil Constitutionnel, pour une durée de six (06) ans : - Madame Jacqueline LOHOUES-OBLE, Professeur Titulaire de Droit ; - Monsieur Ali TOURE, Magistrat Hors Hiérarchie ; - Monsieur Vincent KOUA DIEHI, Magistrat Hors Hiérarchie. Fait à Abidjan, le 26 juillet 2017
25 juillet

Cinq arrestations pour l attaque de l Ecole de police

L’enquête diligentée suite à l’attaque de l’Ecole de police le 19 juillet 2017 a permis d’interpeller 5 personnes dont des éléments des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI), a annoncé ce mardi le Directeur général de la Police, Yousouf Kouyaté lors d’un point de presse au ministère de la Défense. Seri Doua Alain, Kouakou Kouassi Ismaël dit virus, Bohoussou Houassa et Pékoula Mathias font partie des 5 personnes interpellées dans le cadre de l’enquête, a dit le DG de la Police. Il a indiqué que la quasi-totalité des armes et munitions emportées a été retrouvée. Selon le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, l’enquête se poursuit afin d’appréhender tous les auteurs impliqués dans l’attaque de l’Ecole de Police. ‘’Les investigations se poursuivent pour mettre la main sur tous les auteurs’’, a dit Sidiki Diakité. Sur les motifs de l’attaque, le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a répondu que ‘’malheureusement malgré les efforts d’appel à la réconciliation du chef de l’Etat, il y’a des gens qui n’ont rien compris et restent nostalgiques aux soubresauts’’. Les populations peuvent être rassurées que tout est fait pour assurer leur sécurité, a dit le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité. ‘’Nos hommes sont suffisamment outillés’’, a-t-il ajouté. Concernant la sécurisation des jeux de la Francophonie en cours dans le pays, Sidiki Diakité a indiqué que ‘’tous les sites de la francophonie sont sécurisés’’. C’est des milliers d’agents de force de sécurité qui ont été mobilisés dans ce cadre, a révélé le Ministre.
25 juillet

Mamadou Koné officiellement président du Conseil constitutionnel après avoir assuré l’intérim de Francis Wodié

Mamadou Koné est officiellement président du Conseil constitutionnel depuis ce 25 juillet 2017, après avoir assuré l’intérim de Françis Wodié. Il sera à la tête de l’institution pour six ans non renouvelables. Toutefois, Mamadou Koné a tenu à éclairer l’opinion sur les circonstances de son maintien à la tête de cette haute juridiction pour lever toutes équivoques lors de la cérémonie organisée, ce mardi au siège de la structure, en honneur de trois de ses conseillers dont le mandat a pris fin. « Je voudrais saisir l’occasion pour dire que certains ont été surpris que j’ai été reconduit surtout que les textes disent que le président est nommé pour six ans non renouvelables. Il est bon que les uns et autres sachent que la loi organique sur le Conseil constitutionnel dit que lorsque le président ou un conseiller démissionne, le président de la République nomme une personnalité qui conduit et termine le mandat du démissionnaire. C’est ce qui s’est passé avec moi », a-t-il indiqué. « Comme vous le savez, mon prédécesseur a démissionné. Je suis arrivé ici pour terminer son mandat. Et le mandat de M. Wodié arrive à expiration aujourd’hui 25 juillet. Moi aussi ma mission d’assurer la continuité du mandat de M. Wodié jusqu’à son terme se termine aujourd’hui. Donc il appartenait au chef de l’Etat de désigner quelqu’un pour un mandat de six années non renouvelables. Il avait le choix soit de me confirmer, soit de choisir une autre personnalité. Le président de la République m’a fait l’honneur de me confirmer. Donc, c’est mon mandat qui commence maintenant», a-t-il précisé.
25 juillet

La secrétaire générale de la Francophonie sur la tombe d’Houphouët-Boigny à Yamoussoukro

En marge des VIIIèmes jeux de la Francophonie qui se déroulent à Abidjan, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) Michaëlle Jean, s’est rendue mardi à Yamoussoukro (à 230 km au nord d’Abidjan), pour saluer la mémoire du président Félix Houphouët-Boigny. "Je me sens honorée d’être avec vous pour rendre ce témoignage historique au président Félix Houphouët-Boigny", a déclaré la SG de l’OIF à sa sortie du caveau de premier président ivoirien à Yamoussoukro. Michaëlle Jean a déclaré que sa visite dans la capitale politique vise à s’inspirer de la vision de l’union et de la fraternité du président Félix Houphouët-Boigny qui doivent l’emporter sur tout le reste. "Et c’est cette volonté que la Francophonie veut saluer. Si elle compte pour la Côte d’Ivoire et les Ivoiriens, elle compte aussi pour l’ensemble de la Francophonie", a déclaré la SG de l’OIF. Elle a fait savoir que "cet espace étendu aujourd’hui aux cinq continents, sur lequel le soleil ne se couche jamais", doit se construire dans l’esprit de solidarité, de coopération que Félix Houphouët-Boigny a su engager et doit être cultivé dans l’esprit de l’humanisme. La SG de L’OIF qu’accompagnait le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, a pu visiter, avec les autorités administratives locales, plusieurs réalisations de la capitale politique dont la basilique Notre Dame de la paix de Yamoussoukro.
25 juillet

Les organes statutaires de la commission nationale REDD+ installés

Le ministre des Transports, Amadou Koné, représentant le premier ministre, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, a procédé, mardi à Abidjan, à l’installation officielle des organes statutaires de la commission nationale REDD+, à savoir le comité national, le comité technique interministériel et le secrétariat exécutif permanent. Amadou Koné a expliqué qu’en s’engageant dans le mécanisme de réduction des émissions de gaz à effet de serre issues de la déforestation et de la dégradation des forêts (REDD+), la Côte d’Ivoire a fait le choix de contribuer à la lutte mondiale contre le changement climatique et la restauration de la couverture forestière sur son territoire. Il a rassuré du soutien sans faille du gouvernement dans la conduite des actions de cette commission, soulignant "l’engagement de la Côte d’Ivoire à demeurer un pays forestier". Pour le représentant du premier ministre ivoirien, "le succès de la réduction des émissions nationales de gaz à effet de serre exige de chacun des acteurs que nous sommes, un changement de comportement".
22 juillet

Attaque armée contre la brigade de gendarmerie d’Azaguié, au Nord-Est d’Abidjan

La brigade de la gendarmerie d’Azaguié (41 km au Nord-Est d’Abidjan) a été la cible d’une attaque armée perpétrée, tôt samedi, par des individus armés non identifiés, ‘’sans faire de blessé’’ et de ‘’perte en vie humaine’’. ‘’L’attaque de la brigade de la gendarmerie a commencé aux alentours de 3 heures du matin’’, explique à APA cette source, précisant que l’attaque menée par des ‘’individus non identifiés qui ont pénétré au sein de la gendarmerie n’a fait aucun dégât en vie humaine, ni des blessés’’. Deux chars de la gendarmerie nationale ainsi qu’une équipe de l’unité d’intervention et une équipe de la brigade de sécurité de la gendarmerie ont été dépêchés sur place dans la ville d’Azaguié où ils sont arrivés vers 6h00, heure locale et Gmt. ‘’Les tirs ont cessé à l’arrivée de ces renforts’’, poursuit la même source, ajoutant que les locaux de la brigade de la gendarmerie ont été ‘’saccagés’’.
21 juillet

Jeux de la Francophonie 2017/ Football: La Côte d’Ivoire s’incline face à la Guinée (2-3)

La sélection nationale de d’Ivoire s’est inclinée vendredi, en football, sur la marque de (2-3), au stade Robert Champroux de Marcory, en match d’ouverture des Jeux de la Francophonie qui se dérouleront à Abidjan, du 21 au 30 juillet. Les poulains du coach Haïdara Souhalio ont été les premiers à ouvrir la marque par Aké Loba Arnaud à la 13e mn avant d’être rejoints au score par les jeunes du Sily à la 23e mn par Touré Djibril. Ils encaisseront un second à la 33e mn, œuvre de Cissé Seydouba. La pause est intervenue sur ce score de (2-1) au passif de la Côte d’Ivoire. A la reprise, la Guinée corse l’addition avec un troisième but signé de Touré Djibril, qui réalise ainsi son doublé de la rencontre. Dans un sursaut d’orgueil, la Côte d’Ivoire réduit la marque en inscrivant son second grâce à Méléké Ulrich. La partie se termine sur cette victoire de la Guinée sur le score final de (3-2).
21 juillet

Ouverture officielle des VIIIes jeux de la francophonie à Abidjan

La 8e édition des Jeux de la Francophonie, qui se déroule à Abidjan en Cote d’Ivoire, a officiellement été ouverte par le président de la République, Allasane Ouattara , en présence des chefs d’Etat, Nana Akufo-Addo(Ghana) et Ibrahim Boubacar Keita(Mali), Faure Essozimna Gnassingbé ( Togo) et de Michael Jean secrétaire général de la Francophonie. Le stade Félix Houphouët-Boigny a abrité ce vendredi 21 juillet la cérémonie officielle des 8e jeux de la Francophonie. un podium bleue dressé sur la pelouse, des délégations qui défilent devant chefs d’Etat et spectateurs. La cérémonie d’ouverture des 8e Jeux de la Francophonie avait l’allure des grandes cérémonies olympiques. Médaillée de bronze olympique à Rio en 2016, l’ivoirienne Ruth Gbagbi a ouvert le défilé. Elle était suivi par les représentants d’une cinquantaine de pays, 4000 athlètes en tout.
20 juillet

Le Chef de l’Etat a accueilli les Présidents de Madagascar et du Mali ainsi que la Secrétaire Générale de l’OIF, venus pour les 8èmes Jeux de la Francophonie

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a accueilli, ce jeudi 20 juillet 2017, en début de soirée, à l’aéroport international Félix HOUPHOUËTBOIGNY, ses homologues de Madagascar et du Mali, Leurs Excellences Hery RAJOANARIMAMPIANINA et Ibrahim Boubacar KEITA, ainsi que la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Mme Michaëlle JEAN, venus à Abidjan pour les 8èmes Jeux de la Francophonie qui s’ouvrent, demain, vendredi 21 juillet 2017. Dans la déclaration faite au pavillon présidentiel, la Secrétaire Générale de l’OIF a d’abord tenu à saluer les ivoiriennes et les Ivoiriens, avec leur tête, le Président Alassane OUATTARA, qui se sont « beaucoup investis pour ce grand moment que nous allons vivre ensemble’’.
20 juillet

Soro, ex-chef rebelle, "demande pardon" à Gbagbo pour une réconciliation

Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne et ex-chef de la rébellion Guillaume Soro a demandé jeudi, en vue d’une réconciliation nationale, "pardon aux Ivoiriens" et à son principal adversaire du passé, l’ex-président Laurent Gbagbo, écroué depuis 2011 à La Haye où il est jugé par la CPI. "Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire a plus que besoin de pardon et de réconciliation. Je veux demander pardon aux Ivoiriens pour tout ce que j’ai pu faire (...) à ce peuple qui a tant souffert. Je demande pardon à mes aînés (...) et même au président Laurent Gbagbo", a déclaré à l’AFP M. Soro, à qui l’on prête des ambitions présidentielles. "La division fait du tort à nous tous. Ne nous divisons pas la Côte d’Ivoire! Travaillons à la paix! Dans les jours suivants, je serai plus engagé pour le pardon et la réconciliation. Même Gbagbo mérite que j’aille lui demander pardon. Je demanderai pardon à tout le monde", a-t-il ajouté, citant aussi l’ancien président Henri Konan Bédié, un des principaux acteurs de la crise, et l’actuel président Alassane Ouattara. "Parce depuis 2002, jusqu’à ce jour, j’ai été un acteur important", a expliqué M. Soro. "Ce dont la Côte d’ivoire a besoin, c’est de beaucoup plus de tolérance, de pardon, de réconciliation, de paix", a-t-il dit.
20 juillet

Le gouvernement du Québec ouvre ses portes en Côte d’Ivoire

La ministre des relations internationales et de la Francophonie du Québec, Christine St Pierre, a annoncé que le gouvernement du Québec allait ouvrir un bureau à Abidjan. Le Québec mise sur la Côte d’Ivoire, ouvrant un bureau du gouvernement dans le pays. La ministre des Relations internationales du Québec, Christine St-Pierre et le ministre des Affaires étrangères de la Côte d’Ivoire, Marcel Amon-Tanoh, ont signé un accord à Abidjan jeudi, veille du lancement des jeux de la Francophonie. Selon Madame St-Pierre, ce nouveau bureau québécois permettra une relation politique plus profonde avec la Côte d’Ivoire, ainsi que des possibilités de partenariats économiques, sociaux et culturels. Le bureau aura également pour mandat de renforcer la représentation du Québec dans les principales organisations internationales, comme la Banque africaine de développement, qui siège dans la capitale de la Côte d’Ivoire.
19 juillet

La base du CCDO de l’école de police attaquée, des armes et du matériel emportés

La base du Centre de coordination des décisions opérationnelles de Côte d`Ivoire (CCDO) de l’école de police a été attaquée dans la nuit de mercredi à jeudi par des individus armés non identifiés. Il y a des blessés. Cette attaque intervient peu de temps après le remaniement ministériel effectué ce jour. Ces hommes se sont rendus à la poudrière où ils ont saisis des armes, avant de quitter les lieux. D’autres témoignages parlent d’hommes cagoulés qui, au même endroit, auraient racketté des chauffeurs et volé plusieurs véhicules passant devant le site. En effet, Hamed Bakayoko anciennement ministre de l’Intérieur et de la sécurité donc en charge de la police a été muté à la Défense. Il est remplacé à ce poste par le préfet d’Abidjan Sidiki Diakité. Le nouveau Ministre de la Défense Hamed Bakayoko, un proche du président de la République Alassane Ouattara, a décliné mercredi au sortir du Conseil des ministres, ses priorités dans la conduite de ce portefeuille ministériel. Le Ministre Hamed Bakayoko envisage travailler à la reconstruction d’une armée au service de la nation. ‘’La reconstruction de cette armée est un défi majeur et une attente de tous les Ivoiriens. Je vais m’y engager avec détermination, sérieux, courage, fermeté et intelligence. Et j’ai confiance en ce que nous serons capables d’avoir des résultats qui rassurent les Ivoiriens’’, a dit le ministre de la Défense.
19 juillet

Inauguration du village des VIIIes Jeux de la francophonie

Les logements des athlètes des VIIIes Jeux de la francophonie sont fins prêts. Le village ‘’Akwaba’’, sis à l’Institut de la Jeunesse et des Sports (INJS) de Marcory (Abidjan), a été livré ce mercredi 19 juillet 2017, en présence du vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan. C’est le 5 septembre 2016 qu’avait eu lieu la pose de la première du site. Adama Ouané, administrateur de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) a dit sa satisfaction pour le travail abattu. « C’est une véritable prouesse », s’est-il réjoui. Le vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan espère, quant à lui, que ces jeux seront un facteur de cohésion sociale et de dynamisation de la jeunesse. Une mobilisation record est attendue avec près de 4000 jeunes talents sportifs et artistes issus des 84 États et gouvernements de la Francophonie invités. Programmés du 21 au 30 juillet, les VIIIes Jeux de la francophonie à Abidjan, combineront compétitions sportives et concours culturels.
18 juillet

Le nouvel Airbus A320 de Air Cote d Ivoire est a Abidjan

Le nouvel Airbus A320 de la compagnie nationale, Air Côte d’Ivoire a foulé, le 18 juillet, le sol ivoirien après une escale à Ouagadougou, la capitale burkinabé. Parti de Toulouse (France) à la mi-journée (heure locale), l’A320 a fait une escale à Ouagadougou pour embarquer les membres du gouvernement ivoirien qui venaient d’y achever une conférence du 6e sommet du Traité d’Amitié et de Coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso (TAC VI). Le numéro ivoirien, Alassane Ouattara également présent à l’aéroport a effectué, en compagnie de son homologue burkinabé Roch Kaboré une brève visite de l’appareil, félicitant au passage le président du Conseil d’Administration de Air Côte d’Ivoire, le général Abdoulaye Coulibaly et toute la direction générale pour l’acquisition de ce 1er Airbus neuf. Avant Ouagadougou, les passagers de ce vol de convoyage de l’A320 ont bénéficié d’un mini-spectacle du groupe ivoirien Magic System, afin de continuer la célébration de cet événement, a indiqué le Directeur général de Air Côte d’Ivoire, M. René Decurey. La veille Airbus représenté par son Directeur de ventes Sub-Sahara Afrique, Hadi Hakoum a officiellement remis l’appareil aux autorités ivoiriennes lors d’une cérémonie à Toulouse. Cette acquisition est la première d’une série de cinq (5) avions A320 dont la compagnie va se doter dans le cadre du renouvellement du renouvellement de sa flotte.
17 juillet

Air Côte d’Ivoire réceptionne son 1er Airbus A320 à Toulouse en France

La compagnie aérienne Air Côte d’Ivoire a reçu son tout premier Airbus A320 le lundi 17 juillet lors d’une cérémonie officielle à Toulouse. Cette acquisition est la première d’une série d’avions de la même marque que la compagnie en tant se doter dans le cadre du renouvellement du renouvellement de sa flotte. Pour le représentant du gouvernement ivoirien, M. Benjamin Soro, directeur de Cabinet du ministère des transports, il s’agit d’un pas très important que franchit la Côte d’ivoire à travers la compagnie aérienne. Selon lui, avec Air Côte d’Ivoire, Abidjan est devenue un hub sous-régional de référence dont la conséquence immédiate est l’impact favorable sur l’économie locale et régionale. C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, le Président de la République de Côte d’Ivoire soutient sans cesse les actions de la compagnie nationale.
16 juillet

Trois militaires radiés après les tirs a Korhogo et Abobo en fin de semaine

Des militaires impliqués dans le mouvement d’humeur survenu dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 juillet 2017, à Abidjan dans la commune d’Abobo et à Korhogo, ont été radiés. Dans un communiqué de l’Etat-major général des armées diffusé au Journal télévisé de 13 heures, à la Radiodiffusion télévision ivoirienne, 1ère chaîne, le porte-parole de l’Etat-major, le Colonel Boubacar Sakho a rappelé que « plusieurs militaires ont été interpellés et mis aux arrêts. » Ces militaires, dira-t-il, ont voulu exprimer des récriminations en tirant en l’air. Ils ont , par ailleurs, perpétré des actes de violences sur des agents des Forces de défenses et de sécurité en service et utilisé des armes pour des récriminations.
Du 15 au 16 juillet 2017

Mabri et l’udpci en ordre de bataille pour la présidentielle de 2020

L’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (Udpci) peaufine sa stratégie pour la conquête du pouvoir d’Etat en 2020. À l’initiative de la direction dudit parti un séminaire a été organisé les samedi 15 et dimanche 16 juillet 2017 à l’Hôtel Belle Côte sur le thème « Quelles stratégies de l’UDPCI face aux défis de 2020 ? ». L’objectif général de ce séminaire, selon le président du parti arc-en-ciel, Albert Toikeuse Mabri, était de mettre les structures et les militants du parti en ordre de bataille pour préparer les échéances électorales à venir, et plus particulièrement l’élection présidentielle de 2020. À l’issue de ces deux jours de réflexion, l’Udpci entend entre autres adopter une stratégie d’implantation et de remobilisation à travers une politique de proximité avec toutes les composantes de la société, en associant étroitement les cadres des régions.
15 juillet

Situation socio-politique : une délégation du PDCI-RDA fait le point à son leader à Paris

Une délégation du secrétariat Exécutif conduite par le ministre Maurice KAKOU GUIKAHUE, Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA a été reçue par le président Henri Konan BEDIE, président du PDCI –RDA le samedi 15 juillet 2017 à sa résidence de Paris. Une séance de travail a eu lieu entre le Président du parti, le Secrétaire Exécutif du Parti, le ministre Maurice KAKOU GUIKAHUÉ et le maire Noel AKOSSY BENDJO, secrétaire exécutif chargé de la mobilisation et de l’organisation qui assure l’intérim du secrétaire Exécutif, le ministre GUIKAHUE absent du pays. Monsieur Noel AKOSSI BENDJO a fait l’exposé de : • l’analyse de l’actualité socio politique du pays ; • compte rendu de la session extraordinaire du secrétariat exécutif du14 juillet 2017 • activités du secrétariat exécutif depuis le 19 juin 2017 • point des passations des charges des délégués départementaux et communaux • calendrier de tournée de la JPDCI.
14 au 15 juillet 2017

Des tirs entendus dans la nuit de vendredi à samedi à N’dotré

Des tirs ont été entendus dans la nuit de vendredi à samedi à N’dotré, un quartier de la commune d’Abobo, au Nord d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Selon plusieurs riverains, ces tirs ont été perpétrés par des individus armés de kalachnikovs qui s’en prenaient aux personnes notamment aux policiers, arrachant des véhicules et des téléphones portables de certains agents de la police. Un véhicule 4x4 du Commissariat de police du 32è arrondissement ainsi qu’un véhicule ‘’Canter’’ de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) ont été arrachés par ces individus armés et habillés en treillis militaires. D’autres sources sécuritaires expliquent qu’il s’agit des ‘’2600 soldats et démobilisés qui ont participé aux combats pendant la crise postélectorale de 2011 à Abidjan’’. Ils réclameraient des primes à l’instar des ‘’8400’’ soldats qui ont manifesté en janvier, puis en mai dernier. Des tirs ont été également entendus dans la nuit dernière à un corridor de Korhogo, à l’extrême Nord du pays.
14 juillet

Installation des organes du Conseil national de lutte contre la vie chère (Cnlvc),

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a procédé vendredi à l’installation des organes du Conseil national de lutte contre la vie chère (Cnlvc), une structure née de la volonté du Gouvernement de définir une stratégie globale de lutte contre la cherté de la vie. Présidé par le Premier ministre, le Cnlcv est constitué de plusieurs ministres, de structures du secteur publique, des organisations patronales, des représentants des commerçants, des centrales syndicales, des associations de consommateur, des acteurs du vivrier et des représentant des organisations professionnelles. Amadou Gon Coulibaly a demandé à tous les membres d’intervenir sur toutes questions sensibles liées à la cherté de la vie pour faire des propositions concrètes au gouvernement.
14 juillet

Ahoua N’Doli et N’Golo Coulibaly nommés respectivement Inspecteur général d’Etat et président de la Haute Autorité Pour la Bonne Gouvernance

Ahoua N’Doli Théophile, actuel Directeur de Cabinet du Vice président, Daniel Kablan Duncan a été nommé ce vendredi 14 juillet 2017, Inspecteur Général d’Etat, en remplacement de Niamien N’Goran limogé en milieu de semaine. Selon la déclaration lue par le Secrétaire général de la Présidence de la République, sont également nommés Président du Conseil Constitutionnel, Mamadou Koné et Président de la Haute Autorité de la Bonne Gouvernance, N’Golo Fatogoma Coulibaly, qui jusqu’à ce jour occupait les fonctions de Grand Médiateur de la République. ces nominations interviennent au lendemain du limogeage du Secrétaire Général aux Renforcement des capacités, Méité Sindou et du Directeur général de la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (Lonaci), Fofana Issiaka.
Du 12 au 13 juillet 2017

Le financement pour le métro d`Abidjan est prêt

La France a décidé d’accorder un appui financier de 2,125 milliards d’euros (environ 1394 milliards FCFA) à la Côte d’Ivoire, sur la période 2017-2020. L’annonce a été faite par le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly (photo), au terme d’une mission française qui s’est déroulée à Abidjan, les 12 et 13 juillet 2017. Cet important engagement financier de la France envers la Côte d’Ivoire, permettra essentiellement de financer des projets dans « certains secteurs prioritaires inscrits au Plan National de Développement (PND) 2016-2020 » a déclaré le Premier ministre ivoirien. Ainsi, 725 millions d’euros (environ 475,5 milliards FCFA) seront affectés au financement de projets dans les secteurs de l’énergie, des routes, de la santé, de la sécurité, de l’éducation et de la formation. Tandis que 1,4 milliard d’euros (environ 918,34 milliards FCFA) permettra de « boucler le financement de la ligne 1 du métro d’Abidjan ». Ce qui permet, à présent, d’envisager le démarrage des travaux de cette ligne de métro maintes fois reporté, en raison de points d’achoppements entre le gouvernement ivoirien et les entreprises attributaires du projet.
11 juillet

Le président de la Banque islamique de Développement s’imprègne de l’état d’avancement des projets financés par le groupe en Côte d’Ivoire

En visite en terre ivoirienne depuis dimanche dernier, le président du Groupe de la Banque islamique de Développement (BID), Dr Bandar Al Hajjar a visité mardi différents projets financés par le groupe en Côte d’Ivoire. La visite a démarré avec l’usine de traitement d’eau potable de Niangon 2 dans la commune de Yopougon, qui s’inscrit dans le cadre du projet de renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville d’Abidjan. Cette infrastructure d’un coût de réalisation de 14 milliards de F CFA a été financée par la BID à hauteur de 7 milliards de F CFA. Après l’étape de Yopougon, c’est le Terminal Fret de l’Aéroport d’Abidjan en réhabilitation, qui a accueilli la délégation du président Dr Bandar Al Hajjar, accompagné des ministres Kaba Nialé du Plan et du Développement et Amadou Koné des Transports. La contribution de la BID à la réhabilitation du terminal Fret de l’Aéroport d’Abidjan est estimée à 37 millions de dollars, ont expliqué les services du président de la BID. Au terme de ces visites, le Dr Bandar Al Hajjar s’est félicité de l’état d’exécution des projets financés par la Banque en Côte d’Ivoire. ‘’Nos projets visent à améliorer les conditions de vie des populations’’, a dit le président de la BID. Le projet de réhabilitation du Terminal fret de l’aéroport a pour but de rehausser le niveau logistique de l’Aéroport Felix Houphouet Boigny.
10 juillet

La Côte d’Ivoire ratifie la Charte de l’Organisation de la Coopération islamique

La Côte d ‘Ivoire a ratifié ce lundi 10 juillet 2017 la Charte de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI). L’annonce a été faite par le chef de l’Etat ivoirien qui présidait la cérémonie d’ouverture de la 44ème session du Conseil des Ministres des Affaires étrangères de l’Organisation, à Abidjan. Le président ivoirien a dit sa gratitude à l’ensemble des pays membres de l’OCI pour avoir, à l’unanimité, porté leur choix sur la Côte d’Ivoire lors de la 43ème session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l’Organisation à Tachkent en Ouzbékistan, en octobre 2016. Et qui avait pour thème : ‘’une voie vers la paix et la créativité ’’.
9 juillet

Arrivée à Abidjan du président du Groupe de la Banque Islamique

Le nouveau Président du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), Dr Bandar Al Hajjar est arrivé ce dimanche en Côte d’Ivoire. Sa visite s’inscrit dans le cadre de la 44e réunion des ministres des Affaires Etrangères des pays membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) qui aura lieu ce lundi dans la capitale économique ivoiriene. Il a été accueilli à son arrivée par les ministres Nialé Kaba (Plan et développement) et Marcel Amon Tanoh (Affaires étrangères) ainsi que le SG de la présidence ivoirienne Patrick Achi. Durant son séjour, le DR. Bandar rencontrera autorités ivoiriennes notamment le Chef de l’Etat et visitera des sites de projets financés par la BID. Au nombre de ces sites, le projet renforcement de l’Alimentation en Eau Potable de la Ville d’Abidjan à Yopougon et le Projet de réhabilitation et d’Extension du Terminal Fret de l’Aéroport d’Abidjan à Port-Bouët.
9 juillet

D’anciens rebelles démobilisés bloquent une entrée de Bouaké

D`anciens rebelles démobilisés ont bloqué dimanche matin l`entrée nord de Bouaké, la deuxième ville de Côte d`Ivoire située dans le centre, avant d`être dispersés par la police à coup de grenades lacrymogènes. Ils réclamaient des primes, à l`instar d`autres anciens rebelles devenus soldats dans l`armée, qui s`étaient mutinés mi-mai et avaient obtenu de l`argent de l`Etat. "Il faut qu`on nous donne nos 18 millions (de francs CFA), c`est pour ça que nous avons bloqué le corridor nord (entrée nord de la ville) ce matin", a expliqué un représentant des ex-rebelles démobilisés, Aboudou Diakité, vice-président de la "cellule 39". "Nous allons continuer si on ne nous donne pas notre argent" a-t-il averti.
8 juillet

Un mouvement politique Pro-Guillaume Soro voit le jour

18.000. C’est le nombre de membres que revendique l’ «Union Des Soroistes (USD)", un mouvement politique à l’honneur du président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafory Soro, lancé ce samedi 8 juillet 2017 à Abidjan. Selon son président Marc Ouattara, ce mouvement existe depuis 2 ans et est « un système de pensée et une doctrine qui dépasse l’homme Guillaume Soro pour s’étendre aux vertus qu’il incarne et à sa pensée philosophique". Il a tenu à insister sur le fait que l’USD "n’appartient à aucun parti mais se reconnaît en Guillaume Soro, et en Alassane Ouattara et soutient le Rassemblement des Républicains (RDR)". Marc Ouattara a aussi indiqué qu’il entend faire passer les membres de l’USD à 100.000 d’ici fin 2017.
6 juillet

L’État dégage 232 milliards de F cfa pour payer la dette intérieure

232 milliards de Fcfa. C`est l`enveloppe dégagée par l’État de Côte d`Ivoire pour l`apurement d`une partie de la dette due aux fournisseurs. C`est le chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, qui a donné l`information le jeudi 6 juillet, au cours d`une rencontre avec le secteur privé, dans le cadre de la première édition de ``Le Ti` Déj` du patronat`` (ivoirien). C`était à la Maison de l`Entreprise, à Abidjan-Plateau. Pour le Premier ministre ivoirien, cette somme va servir à soulager un tant soit peu le secteur privé qui a un rôle important à jouer dans la mise en œuvre de la politique gouvernementale devant conduire le pays à l`émergence à l`horizon 2020. Ces 232 milliards de Fcfa vont, dans un premier temps, servir à payer les fournisseurs les plus anciens et, ensuite, en fonction de la disponibilité des moyens, les autres créanciers seront adressés au fur et à mesure. La rencontre, faut-il le noter, avait pour thème «La place du secteur privé dans la politique économique du gouvernement».
5 juillet

Inauguration d’une stèle en mémoire de l’esclavage

Une stèle en mémoire de l`esclavage a été inauguré en présence de nombreuses personnalités dont l`ancien président béninois Nicéphore Soglo, le champion du monde de football français Lilian Thuram et l`historien congolais Elikia M`Bokolo. La stèle a été dressée dans le petit village de Kanga-Gnianzé, haut-lieu du commerce des esclaves, situé à 120 kilomètres au nord d`Abidjan.
4 juillet

Le parc national de la Comoé n’est plus en péril, selon l’Unesco

L`Unesco a retiré le parc national de la Comoé de sa liste du patrimoine en péril, ce mardi 4 juillet. Les espèces emblématiques de ce site, inscrit au patrimoine mondial de l`humanité en 1983, « se régénèrent », estime l`organisme onusien. Le parc de la Comoé, situé dans le nord-est du pays, ne figure plus sur la liste du patrimoine en péril, a annoncé l’Unesco mardi 4 juillet, saluant « les efforts déployés par la Côte d’Ivoire pour lutter contre le braconnage des animaux sauvages.
4 juillet

Le gouvernement met en garde les instigateurs de placements illégaux d’argent

Le gouvernement ivoirien à travers le ministère de l`économie et des finances a mis en garde, mardi, les instigateurs des activités de placements illégaux d`argent, invitant les populations à les dénoncer.
3 juillet

Perquisition au domicile abidjanais de Soul to Soul

Dans le cadre de l`enquête ouverte à la suite de la découverte d`une cache d`armes à Bouaké, le parquet a pris une réquisition en date du 07 juin 2017, aux fins de perquisitions sur l`ensemble du territoire de la République. Les perquisitions ont effectivement commencé et se poursuivront en tous lieux du territoire. Ainsi, une perquisition a été effectuée, ce jour, au domicile abidjanais de Monsieur KAMARATE Souleymane alias Soul to Soul, sis à Cocody les Deux-Plateaux. Le Procureur de la République tient à préciser que le code de procédure pénale ivoirien n’exige pas de mandat pour effectuer une perquisition domiciliaire. Le parquet réitère son appel à toutes les personnes qui détiennent encore des armes, de les déposer au risque de s’exposer à des poursuites pénales et aux peines sévères réprimant les actes de détention et d`entreposage des armes de la première catégorie. Fait à Abidjan, le 03 juillet 2017 Le Procureur de la République ADOU Richard Christophe
3 juillet

La CONARIV cède tous les dossiers des victimes au ministère de la Solidarité

"Les victimes disposent d’une grille d’indemnisation consensuelle sur laquelle peut s’appuyer le ministère de la Femme, de l’enfant et de la solidarité" a déclaré Karbo Yaba, Directrice de cabinet à la CONARIV (Commission Nationale pour la Réconciliation et l’Indemnisation des Victimes) à l’occasion de la cérémonie de passation de charge entre la Commission et le ministère de la Femme, de l’enfant et de la solidarité ce lundi 3 juillet. La liste consolidée produite par la CONARIV comprend 316 954 victimes à indemniser en Côte d’Ivoire. Karbo Yaba est revenue sur quelques unes des actions menées par la structure depuis sa création en mars 2015. Il s’agit notamment de la conférence de haut niveau organisée en mai 2015 à l’intention des victimes, des tournées de sensibilisation à la réconciliation nationale et enfin du colloque international qui visait à valider la politique de réparation et la grille d’indemnisation des victimes. A cela il faut ajouter comme action majeure, l’archivage du fonds documentaire de l’ex-CDVR et de la CONARIV. Elle a fait savoir que cette dernière opération a pour objectif de compiler toutes les données issues des crises passées afin de permettre aux contemporains et aux générations futures de mieux comprendre cette partie de l’histoire de la Côte d’Ivoire. Pour sa part, Bosso Yvonne, directrice de cabinet au ministère de la Femme, de l’enfant et de la solidarité a salué ’’l’immense’’ travail réalisé par le président de la CONARIV et son équipe. "Les documents que vous avez produits constituent un atout inestimable pour la suite du processus" a déclaré la directrice de cabinet. Elle a indiqué qu’après l’achèvement de la phase pilote d’indemnisation des victimes en mars 2017, la base de données de la CONARIV va permettre une indemnisation plus large ainsi que la réparation des préjudices subis par les victimes.
2 juillet

Guillaume Soro rencontre l’ex-président ivoirien Henri Konan Bédié à Paris

Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro a rencontré ce week-end, à Paris, Henri Konan Bédié, le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), un grand allié au pouvoir, a-t-on appris dimanche de sources concordantes. Sur son compte Facebook, M. Soro partage s’être « réveillé ce matin (dimanche) à l`atterrissage de l`Airbus A380 en provenance d`Abidjan pour Paris », sans autres précisions. L’échange entre les deux personnalités politiques ivoiriennes a eu lieu dimanche dans la capitale française, précise à APA une source proche du chef du parlement ivoirien. L’actualité politique majeure en Côte d’Ivoire, aujourd’hui, tourne autour de l’alternance au pouvoir au sein du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), la coalition au pouvoir. Selon des sources proches de MM. Soro et Bédié les deux hommes ont ostensiblement discuté de la situation politique du pays. Sur sa page Facebook, le président du Parlement ivoirien a avant cette entrevue exprimé des pensées politiques. A la sortie de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle (France) il "me vint innocemment à l`esprit cette citation d`Alexandre Dumas, qui résonne encore (...) comme une leçon de vie: Il peut exister, dans la vie, des services tellement grands, qu`à ceux-là à qui ils ont été rendus, s`ils ne sont vraiment pétris de valeurs morales cardinales, il ne leur reste plus, et en guise de reconnaissance que la trahison.", a-t-il écrit.
1 juillet

Entrée en vigueur de la taxe à l’importation au profit de l’Union Africaine

La taxe à l’importation au profit de l’Union Africaine est entrée en vigueur en Côte d’Ivoire depuis samedi, alors que s’ouvre ce lundi à Addis-Abeba le 29è sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de cette Union avec au menu des travaux le financement de cette organisation continentale. Une ordonnance adoptée en Conseil de ministres du mercredi 28 juin dernier, ‘’institue en Côte d’Ivoire, à compter du 1er juillet 2017, une taxe à l’importation au profit de l’Union Africaine’’, dite ‘’Taxe à l’importation de l’UA’’, rapporte un communiqué du gouvernement qui précise que cette mesure a été prise conformément à la décision adoptée par la 27è session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union. Le taux de la ‘’Taxe à l’importation de l’UA’’ est fixé à 0,2% de la valeur CAF (Coût, Assurance et Fret) des marchandises importées des Etats non membres de l’Union Africaine et destinées à la consommation. Cette taxe a pour objectif, notamment, de fournir à l’UA des ressources stables, suffisantes et prévisibles pour la mise en œuvre de ses programmes de développement et d’intégration ainsi que pour le financement de ses opérations de maintien de la paix et de la sécurité.
30 juin

Ruth Gbagbi championne du monde de taekwondo chez les -62 kg

L’Ivoirienne Ruth Marie Christelle Gbagbi a été sacrée championne du monde de taekwondo dans la catégorie des -62 kg, au terme d’une finale historique qu’elle a menée, vendredi, à Muju en Corée du Sud face à l’Iranienne Kimia Alizadeh Zenoorin. La médaillée de bronze olympique a gagné sa finale 19 à 9 face à l’iranienne Zenoodin. Avec cette victoire l’ivoirienne de 23 ans offre à la Côte d’Ivoire, son unique médaille de cette 23è édition des championnats du monde de taekwondo qui refermera ses portes après une cérémonie de clôture prévue dans l’après-midi, ce vendredi. Tout au long de cette journée marathon, Ruth Gbagbi a remporté ses deux premiers combats (23-5) et (15-6) face à la Jordanienne Shahd Tarman et à la Britannique Rachelle Booth avant de s’imposer en quart de finales (13-8) face à Elin Johansson de la Suède. L’ivoirienne a ensuite remporté sa demi-finale (5-0) après un désistement de son adversaire So-Hee Kim de la République de Corée. Avant de battre en finale (19 à 9), soit avec près de 10 points d’écart son adversaire Kimia Alizadeh Zeno