Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces.ci    Cuisine    Nécrologie    Publicité
  CHRONOLOGIE
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
News
Chronologie
Événement

2018

mercredi
14 fevrier

Amadou Gon Coulibaly fait le bilan de l’action gouvernementale en 2017 et présente les perspectives 2018

Le Chef du Gouvernement ivoirien, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly était face à la presse ce mercredi 14 février en vue de faire le bilan de l’action gouvernementale en 2017 et présenter les perspectives 2018. D’entrée, le Premier ministre a tenu à réagir sur ce qui a fait l’actualité ces dernières semaines, notamment l’annexe fiscale, le budget de l’Etat, l’endettement, la gouvernance, le renouvellement du parc automobile et la limitation d’âge de véhicules d’occasion importés. puis la question du budget de souveraineté, dont un confrère de la presse international l’estimait à plus de 340 milliards il y’a quelques semaines. Concernant l’annexe fiscale, le Chef du Gouvernement a confirmé l’annulation des mesures contestées par les PME annoncée plus tôt dans la Journée par le Porte parole du Gouvernement lors du point de presse d’après Conseil des ministres. Amadou Gon Coulibaly a expliqué que cette décision du Gouvernement fait suite à des discussions avec le secteur privé. ‘’Le Gouvernement a toujours privilégié le dialogue face aux revendications de nos concitoyens. Ce dialogue a permis d’aboutir à des solutions consensuelles. L’annexe fiscale adoptée en Conseil des ministres entrera en vigueur dès ce 15 février 2018’’, s’est exprimé le Chef du Gouvernement. Sur le budget de l’Etat, Amadou Gon Coulibaly a qualifié ‘’d’énormité’’ les déclarations d’un confrère de la presse internationale qui affirmait que le Fonds de souveraineté du Chef de l’Etat était estimé à plus de 340 milliards de F CFA et que les salaires de fin décembres 2017 avaient été payés par la France. Le Premier ministre a dénoncé une volonté ‘’de manipuler l’opinion’’ de la part du confrère. Avant d’indiquer que les ressources internes de la Côte d’Ivoire estimées à 3.227, 8 milliards de F CFA sont en mesure de couvrir et les salaires, et les charges de fonctionnement de l’Etat ainsi que les investissements...


Comment