Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces.ci    Cuisine    Nécrologie    Publicité
  CHRONOLOGIE
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
News
Chronologie
Événement

2018

samedi
17 mars

Meeting de la plateforme d’opposition Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS)

L’opposition ivoirienne a appelé samedi ses militants à une "marche démocratique" le 22 mars, en vue des prochaines élections en Côte d’Ivoire, a rapporté un journaliste de l’AFP. Le président de la plateforme d’opposition Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), Armand Ouegnin, a appelé lors d’un meeting à "une marche pacifique, une action démocratique" pour "exprimer notre mécontentement" sur la question de la Commission électorale indépendante (CEI), accusée par l’opposition d’être déséquilibrée en faveur du pouvoir. Des élections sénatoriales doivent se tenir le 24 mars, puis des élections municipales et régionales dans le courant de l’année, à une date indéterminée. Mais le scrutin qui focalise l’attention est surtout l’élection présidentielle de 2020. Entre mille et deux mille personnes ont assisté au meeting organisé dans le quartier populaire de Yopougon à l’appel d’EDS, coalition qui regroupe des partis politiques, des associations de la société civile et le Front populaire ivoirien (FPI), le parti de l’ex-président Laurent Gbagbo. L’objectif de ce meeting et de la marche est "d’inviter le pouvoir à s’asseoir et à discuter, pour des élections justes et transparentes", a déclaré Abdoudramane Sangaré, leader de la frange légitimiste du FPI. "Nous demandons que la CEI soit reformatée".


Comment