Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces.ci    Cuisine    Nécrologie    Publicité
  CHRONOLOGIE
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
News
Chronologie
Événement

2019

samedi
23 novembre

5e édition du Salon de l`Agriculture et des Ressources Animales (SARA)

La 5ème édition du Salon de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA) s’est ouverte ce vendredi 22 novembre en présence du vice-président, Daniel Kablan à l’espace SARA sur la route de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan autour du thème "l’Agriculture intelligente et innovations technologiques : quelles perspectives pour l’agriculture africaine ? ». Daniel Kaban Duncan a salué cette 5eme édition du Salon international de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA) qui, selon lui, est en passe de devenir le rendez-vous incontournable des professionnels de l’Agriculture en Afrique. Pour le Vice-président ivoirien, face à la forte croissance démographique de l’Afrique, «il nous faut repenser notre agriculture. Il nous faut la réinventer. Cela est aujourd’hui possible grâce aux opportunités offertes par les innovations technologiques », a-t-il expliqué. Bien avant, le ministre en charge de l’Agriculture et du Développement rural, Adjoumani Kobenan, a indiqué que le chef de l’Etat tient au monde agricole. La preuve, « sa ferme volonté à améliorer les revenus de nos braves producteurs, l’a amené à décider qu’au moins 60% du prix CAF de nos produits d’exportation, soient payés aux producteurs », a-t-il confié. Il en veut également pour preuve les prix du kilogramme de cacao et du coton qui ont été fixés successivement à 825 francs F CFA et 265 FCFA. Pour le ministre Adjoumani, le SARA n’est donc pas une simple foire agricole. C’est un salon où l’on vient nouer des partenariats et établir des relations d’affaires. C’est également un salon où l’on vient partager les expériences les plus réussies, pour un meilleur ciblage des politiques agricoles. À en croire le ministre, cette édition vise à offrir à l’ensemble des acteurs du monde agricole et au grand public une plateforme de rencontres et d’échanges en vue de l’accroissement de l’investissement pour soutenir la croissance agricole. Conscient du fait que les exploitants agricoles sont un important maillon dans la chaîne de production et de valorisation, l’État a distingué les meilleurs d’entre eux. À coté d’eux, deux autres personnalités ont été élevées dans l’ordre du mérite agricole ivoirien. Il s’agit notamment de Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation de France et Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche Maritime du Maroc qui ont été faits tout deux, commandeur dans l’ordre du mérite agricole ivoirien. Pour cette édition du SARA, la France est le pays à l’honneur. Des délégations venues des pays de la Sous-région ouest-Africaine, de l’Afrique du Nord prennent part également à ce Salon. Ouvert ce vendredi, les lampions s’éteindront sur le SARA 2019 le 1er décembre. Cyprien K.


Comment