Accueil   Rencontres   Business   Actualité   Annonces   Shopping   Publicité
 
 
 ACTUALITES

  Abidjan.net > Actualité > Le Patriote

Marche des jeunes du RJDP du 15 mai 2010 : Le RJDP plus que déterminé à aller jusqu’au bout

 

 
 
 mercredi 5 mai 2010 - Par Le Patriote Taille des caractères

    

Presse
de Abidjan.net par Emma
Vendredi 30 avril 2010. Abidjan, Zone 4C. Siège du quotidien "Le Patriote". Karamoko Yayoro (JRDR), KKB (JPDCI) et les autres leaders des jeunesses du RHDP, face à la presse.
“Quand un homme n’est pas d’accord, il dit non ! », disait l’Almamy Samory Touré pour exprimer sa détermination à aller jusqu’au bout de son combat contre le colonialisme. C’est le même état d’esprit qui anime en ce moment les quatre leaders du RJDP. Karamoko Yayoro, Kouadio Konan Bertin, Kouadio Yao Séraphin et Diomandé Mamadou Noël ont décidé de prendre leur responsabilité devant l’Histoire. Le 15 mai prochain, malgré les pressions de tous ordres, ils ont décidé de maintenir la marche de protestation qu’ils projettent d’organiser ce jour. « A chaque génération, sa mission. A elle de l’accomplir ou de la trahir », rappelle Frantz Fanon. Les jeunes houphouëtistes, face à la situation d’impasse dans laquelle se trouve la Côte d’Ivoire, ont choisi de ne pas trahir la leur. Aujourd’hui, il s’agit de sauver la Côte d’Ivoire et les Ivoiriens des griffes d’un régime vermoulu qui a décidé d’entrainer tout le monde dans le feu de l’enfer. La détermination du RJDP ne s’inscrit pas dans une logique insurrectionnelle comme veulent le faire passer les tenants du Pouvoir en place et leurs porte-voix. Loin s’en faut. Il s’agit de résoudre une équation qui ne laisse guère le choix à tous ceux qui sont soucieux du devenir du pays de Nanan Houphouët-Boigny. « Etre ou ne pas être ». Telle est l’équation shakespearienne qui se présente aujourd’hui aux Ivoiriens. Faut-il se dérober et laisser ceux qui ont décidé de tuer à petit feu le peuple ? Assurément pas. Il faut se battre par tous les moyens légaux et démocratiques pour sauver ce qui reste encore de ce beau pays. Le RJDP a compris qu’on ne peut rien tirer du FPI par la signature de nombreux accords de paix. Il faut contraindre Laurent Gbagbo et ses camarades à aller aux élections. Sinon le pays risque de rester ainsi 100 ans sans aller au vote. Donner des élections à la Côte d’Ivoire est devenu plus qu’une nécessité. Cela est vital avec tout ce qui se passe en ce moment. Dans ce sens, qu’il faut comprendre la détermination des jeunes houphouëtistes à marcher ce 15 mai où en principe, l’on devrait avoir fini avec le scrutin présidentiel. La marche du 15 mai aura bel et bien lieu pour redonner espoir à toute la Côte d’Ivoire. N’en déplaisent aux partisans de l’immobilisme qui profitent largement de cette situation de précarité généralisée dans laquelle se trouve la Côte d’Ivoire. Car aujourd’hui, le peuple est fatigué d’attendre. Le peuple est fatigué de souffrir. Le peuple crie au changement. Le peuple veut parler. Il attend qu’on lui donne l’occasion de le faire dans les urnes. Le directoire du RJDP qui le sait, n’entend pas tergiverser sur cette question tant que les choses ne seront pas claires. Certes, il y a des événements comme les Assemblées annuelles de la BAD qui représentent beaucoup pour la Côte d’Ivoire. Mais cela ne peut être servi comme prétexte pour servir les intérêts particuliers de politiciens en panne d’idées et de vision pour sortir la Côte d’Ivoire du trou dans lequel ils l’ont plongée. En quoi est-ce que marcher pacifiquement le 15 mai 2010 peut gêner le bon déroulement des travaux des délégués qui auront lieu les 27 et 28 mai prochains ? A moins que tous ceux qui annoncent l’apocalypse ce jour-là soit informés d’un plan secret qui a justement pour objectif de semer le chaos et la chienlit. Il faut savoir raison garder. On a plusieurs fois marché ici en Côte d’Ivoire et le ciel n’est pas tombé sur la tête des Ivoiriens. Les jeunes du RHDP soutenus par tous les citoyens épris de paix, marcheront le 15 mai prochain. Et il n’y aura rien. Il faut arrêter de se faire peur. Le Directoire du RJDP est plus que déterminé à aller jusqu’au bout. Et ce n’est pas en criant à l’insurrection que le Pouvoir y changera quelque chose.

Jean-Claude Coulibaly

LIENS PROMOTIONNELS

 Lire plus d`articles de « Le Patriote »

 

 

Blocages du processus de paix 2010
La sortie de crise est régulièrement perturbée...

Comment

 

Sauvegarder  Sauvegarder l'article
Réagir  Réagir à l'article
 E-mail l'article
 SMS le titre
Imprimer  Imprimer l'article
 Revue de Presse

Recommandez la lecture de cet article?
Pas du tout   1 2 3  Tr? bon

Articles sur le même sujet
 
Léon M`Bra, membre du directoire de la CPC : “Nous allons manifester, advienne que pourra” - Le Patriote (5/5/2010)

Une marche pour sauver la Côte d’Ivoire - Le Patriote (5/5/2010)

Contentieux électorale - La réouverture déjà grippée - Le Mandat (5/5/2010)

Reprise du contentieux sur la liste électorale : Le Rhdp donne sa position ce matin - Le Nouveau Réveil (5/5/2010)


Vidéos sur le meme sujet
 

Top News de la semaine

bullet Kouadio Konan Bertin (Président de la Jpdci) après la rencontre avec le ministre de l`Intérieur : “Le 15 mai, rien ne nous freinera, rien ne nous arrêtera, même pas les menaces”- Le Nouveau Réveil (29/4/2010)

bullet Affrontement entre éléments rivaux : Soro liquide ses hommes- Demain (3/5/2010)

bullet Bouaké / Violents affrontements entre FAFN : 2 factions rivales s`entretuent. Bilan 4 morts et deux blessés graves- Le Nouveau Réveil (30/4/2010)

Copyright :  

© 1998-2008 Weblogy Corporation, Tous droits réservés. -  Conditions d'utilisation et confidentialité