Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Election présidentielle : l’ONUCI et ses partenaires font le bilan du respect des droits de l’homme au premier tour
Publié le dimanche 21 novembre 2010   |  ONUCI


1er
© ONUCI par DR
Jeudi 18 novembre 2010. Abidjan, QG de l`Onuci à Sébroko. Les acteurs nationaux des droits de l’homme et la Division des Droits de l’Homme (DDH) de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) échangent sur la situation des droits de l`homme en Côte d`Ivoire


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Abidjan - Les acteurs nationaux des droits de l’homme et la Division des Droits de l’Homme (DDH) de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) se sont rencontrés, le 18 novembre à Sébroko, pour faire le point et partager des informations sur le respect des droits de l’homme au cours du premier tour de l’élection présidentielle tenu le 31 octobre 2010.

La rencontre s’inscrit dans le cadre du forum instauré par les organisations de la société civile et la DDH en vue de partager des informations et stratégies sur la situation des droits de l’homme tout au long du processus électoral. A cette deuxième rencontre du genre (la première s’était tenue avant le premier tour, le 22 octobre 2010), les acteurs nationaux, regroupant des représentants des ministères et des organisations de la société civile ont partagé avec l’ONUCI, la conclusion de leurs observations de la situation des droits de l’homme sur l’ensemble du territoire, pendant le premier tour de l’élection présidentielle.

Les participants ont salué le calme dans lequel s’est déroulé le scrutin, tout en relevant certains dysfonctionnements. Ils ont également fait part de plusieurs cas de violations des droits de l’homme qui ont éclaté après la proclamation des résultats. Des cas qui se présentent sous forme d’intimidations et de menaces suivis de destruction méchantes de biens privés et de déplacements de populations, notamment dans les régions du Haut Sassandra, du Bas Sassandra, de la Marahoué et du Fromager. Les participants ont aussi dénoncé des arrestations arbitraires fréquentes ainsi que des actes d’incitations à la haine propagés via des SMS, des affiches et des projections de montage vidéo de propagande.

Au regard, entre autre, de l’observation du nombre élevé de bulletin nuls lors du premier tour ainsi que de la diffusion de messages de plus en violents, en prélude au deuxième tour, l’ONUCI et ses partenaires ont convenu d’axer les actions futures sur la sensibilisation à la non-violence, la tolérance et l’éducation au vote. A cet effet, l’ONUCI a présenté divers outils de sensibilisation dont une production audio, sous forme de sketches, qui met en évidence les situations pratiques de mauvais et de bons exemples en ce qui concerne le respect des droits de l’homme en période électorale.

Les Nations Unies ont appuyé l’observation par les acteurs nationaux du premier tour de l’élection présidentielle, y compris l’observation du respect des droits de l’homme. Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a octroyé un appui financier et l’ONUCI, à travers sa Division des Droits de l’Homme, a élaboré et distribué un guide d’observation et organisé diverses formations au profit des acteurs nationaux.

************************************************************************

Pour toutes informations complémentaires
Simon Munzu, Chef de la Division des Droits de l’homme : +225 20 23 32 81/ munzu@un.org
Parfait Kouassi, Chargé de la communication : +225 20 23 56 40 / kouacou@un.org
Fax : +225 20 23 33 69

LIENS PROMOTIONNELS