Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Société

Journée de solidarité : 100 médecins et 50 infirmiers mobilisés
Publié le Dimanche 28 Novembre 2010   |  Fraternité Matin


Journée
© Partis Politiques par DR
Jeudi 25 novembre 2010. Abidjan. Parc des sports de Treichville. Les fondations "Children of Africa" et "Servir" de Mmes Dominique Ouattara et Henriette Bédié offrent une journée de consultations médicales et de soins gratuits aux abidjanais


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Le jeudi 25 novembre dernier, au parc des sports de Treichville, l’ONG ‘’Servir’’ de Mme Henriette Bédié et la Fondation ‘’Children of Africa’’ de Mme Dominique Ouattara ont offert des consultations et soins gratuits aux Abidjanais.

Le parc des sports de Treichville a été transformé, jeudi 25 novembre, en un vaste « hôpital du jour ». C’était dans le cadre de la journée de la solidarité initiée par Dominique Ouattara, épouse du candidat du RDR, présidente de la Fondation Children of Africa et Henriette Konan Bédié de l’ONG Servir. Ces deux femmes du RHDP mont mobilisés 100 médecins er 50 infirmiers qui ont consulté et donné des médicaments gratuitement aux populations du District d’Abidjan. 1500 ou 2000, on ne saurait le dire avec exactitude. Ce qui est sûr, ils étaient nombreux, les hommes, les femmes et enfants qui ont pris d’assaut l’espace sportif en quête d’un mieux être. C’est la présidente de Children of Africa, Dominique Ouattara, qui donne les raisons de cette journée de solidarité. « Ce projet d’hôpital du jour nous tenait à cœur depuis longtemps. Nous avons remarqué que bon nombre de nos compatriotes n’ont pas l’accès facile aux soins de santé. Alors qu’aucune nation ne peut se développer sans une population en bonne santé. Nous voulons vous dire, par cet acte, que la médecine gratuite est possible en côte d’Ivoire », a expliqué Mme Ouattara. Qui a invité la population abidjanaise à voter pour son époux qui, dit-elle, « a des solutions pour la santé des ivoiriens ». Et Henriette Konan Bédié de renchérir : « Un homme qui ignore sa maladie est un pilier défaillant pour le développement. Il est nécessaire et urgent de lui administrer des soins ». Notons que, d’entrée de jeu, il est revenu au maire PDCI de Treichville, François Albert Amichia, de planter le décor. « Là où les discours et où les actes sont de moins en moins posés, l’espoir est mis. Car, ajoute-t-il, Mmes Ouattara et Bédié sont là pour donner aux populations de croire en des lendemains meilleurs ». Etaient présents à cette cérémonie, le ministre Cissé Bacongo et Alla Kouadio Rémy.


Achetez l'integralite de Fraternité Matin  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS