Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Laurent Gbagbo toujours devant après 3 millions de bulletins comptabilisés
Publié le mercredi 1 dcembre 2010   |  Notre Voie


Présidentielle
© Reuters par DR
Pour le dernier meeting de la campagne présidentielle , le candidat du LMP et ses militants se sont retrouvés le vendredi 26 novembre à la place de la république au plateau.


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
L’opposition ivoirienne a décidé de tromper, encore une nouvelle fois, ses partisans. Sa méthode est toujours la même : les messages électroniques (internet, SMS) relayés par des organes de presse visiblement sous informés, pour ne pas dire manipulés. Ainsi, hier mardi, avant les rumeurs alarmantes distillées par SMS pour créer la panique au sein de la population, les journaux de l’opposition s’en sont donné à cœur joie : “Bédié fait gagner ADO”, annonçait Le Nouveau Réveil, journal du PDCI-RDA d’Henri Konan Bédié, candidat vaincu au premier tour de la présidentielle. “ADO 59,97%”, triomphait faussement Le Patriote, escroquant ainsi les militants du RDR avec le résultat partiel du vote des Ivoiriens de l’étranger, ce qui ne représente même pas 1% des 5,72 millions d’Ivoiriens appelés aux urnes. Mais qu’à cela ne tienne, “ADO écrase Gbagbo”, dérapait le quotidien alassaniste Le Jour Plus, quand, “ADO le grand champion”, clamait l’ultra-alassaniste L’Expression. Plus réaliste, dans le même camp, le quotidien Nord Sud, habituellement plus engagé, a affiché, sobre : “Le rêve brisé !”. A la lecture, ces différentes manchettes des organes de l’opposition ne faisaient que traduire une angoisse mal vécue dans l’opposition au président Laurent Gbagbo. Pour une implacable et irrésistible raison : jusqu’à la mi-journée, hier, avec près de 3 millions de procès, verbaux réguliers ou acceptables comptabilisés (70% des résultats reçus par le camp de La Majorité présidentielle, LMP), le président sortant, candidat à sa propre succession, arrive en tête avec une avance confortable. Comme au premier tour, Laurent Gbagbo mène le bal, en toute sérénité et sans tricherie. “Laissez-les crier, Gbagbo est devant”, nous a dit, sourire aux lèvres, l’informaticien de LMP qui nous tendait le tableau des résultats électoraux dressés par les collaborateurs du président ivoirien. Nous venions ainsi d’avoir accès à tous les chiffres, mais, pour respecter les consignes convenues (seule la CEI est habilitée à donner les résultats), nous nous abstenons de les publier. Toutefois, il est important de retenir que le président Gbagbo est en position favorable, ce qui, du reste, a été déjà affirmé par le président Pascal Affi N’Guessan, porte-parole du candidat de LMP : “Gbagbo est en très bonne position”, disait-il lundi face à la presse (Notre Voie du mardi 30 novembre). Bien sûr, l’attente de la proclamation, par la Commission électorale indépendante (CEI), du résultat provisoire du 2nd tour de la présidentielle du 28 novembre 2010 est le moment choisi par l’opposition ivoirienne et sa presse pour s’adonner à leur jeu favori, la divulgation de rumeurs. Elles avaient déjà expérimenté cette opération à leur propre perte à l’issue du premier tour. Elles avaient annoncé la victoire de la nébuleuse RHDP avant d’être rattrapées par la dure réalité de cette élection qui a vu Laurent Gbagbo dominer avec 38,4% des suffrages. Malheureusement, cette opposition n’a rien retenu de la leçon. Elle répand, encore une nouvelle fois, l’illusion d’une hypothétique victoire d’Alassane Ouattara. Elle crée du faux espoir chez ses partisans. En faisant du faux. Attention au retour du bâton !

César Etou
cesartou2002@yahoo.fr


Achetez l'integralite de Notre Voie  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS