Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Les députés, les maires et les présidents de conseils généraux à ADO : «Votre victoire est claire, vous gouvernerez ! Nous sommes à vos côtés»
Publié le mercredi 8 décembre 2010   |  Nord-Sud


Samedi
© Reuters


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
“Nous mettons sans compter à votre disposition tout ce que nous possédons, tout ce que nous sommes. Nous sommes vos soldats du développement, commandez, nous agirons !», promettent les élus des districts et conseils généraux par la voix de Yéboué Kouassi Pascal. «Dans la difficile épreuve que nous imposent les mauvais perdants, nous vous encourageons à tenir bon. Vous avez notre soutien ferme pour faire échec à ceux qui tentent de fouler au pied la volonté du peuple souverain en essayant de confisquer le pouvoir d'Etat», s'engagent les députés par la voix de l'honorable Jean-Michel Moulod. Et le porte-parole des maires, Noël Akossi Benjo d'insister : «vous avez défendu les intérêts actifs de la Côte d'Ivoire. Nous vous adressons les chaleureuses félicitations du pays profond». Hier, dans la salle de conférence du Golf hôtel, les élus du Rhdp comme le démontrent ces morceaux choisis de leurs propos ont promis se faire le ciment du pouvoir du président démocratiquement élu, Alassane Ouattara. C'était en présence du Premier ministre Guillaume Soro. «Votre victoire est claire (…) Vous gouvernerez (…) Nous sommes à vos côtés», ont-ils signifié en substance. Les maires Rhdp espèrent qu'ADO viendra mettre fin à «l'arbitraire» qui les frappe dans l'octroi de leurs fonds et la limitation de leurs pouvoirs. Les élus des conseils généraux, eux, veulent que le chef de l'Etat mette fin à la «fausse crise» que Laurent Gbagbo essaye d'installer. Tandis que les députés espèrent voir «abréger» cette période de «caporalisation» des médias d'Etat. «Ne prolongez pas la souffrance des Ivoiriens», a lancé le ministre Hamed Bakayoko à l' «ancien chef de l'Etat». Lui rappelant que «refuser la voix du peuple, c'est se mettre hors-la-loi». Faisant le point du conseil de gouvernement d'hier, le ministre Patrick Achi a annoncé que le remplacement des anciens ambassadeurs ivoiriens rappelés par le président ADO se poursuit. Et que des mesures conservatoires allant jusqu'au refus du visa et au gel des avoirs ont été prises contre certaines personnalités ivoiriennes pour les empêcher de fuir le pays. L'anniversaire du décès du premier président de la Côte d'Ivoire a plané sur toutes les rencontres du président Alassane Ouattara et sur celui du conseil du gouvernement de Guillaume Soro dont tous les membres ont observé une minute de silence avant l'ouverture du conseil.

Djama Stanislas


Achetez l'integralite de Nord-Sud  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS