Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Déclaration : Marche contre la dictature de Gbagbo / Le RHDP salue « la mobilisation exemplaire » des Ivoiriens
Publié le samedi 18 décembre 2010   |  Le Patriote


2è
© Abidjan.net par Prisca
Mercredi 10 novembre 2010. Abidjan. Photo: le Secrétaire général du PDCI, Alphonse Djédjé Mady


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Le Directoire du RHDP a tenu ce jour vendredi 17 décembre 2010 une importante réunion à laquelle ont activement contribué les Forces Nouvelles et l’UPCI, en vue de faire le point de l’exécution de son appel du mardi 14 décembre au peuple de Côte d’Ivoire. Au terme de ses analyses, il décide de publier la présente déclaration.

1. Le RHDP a noté avec satisfaction la mobilisation exemplaire des populations qui se sont ainsi levées contre l’arbitraire et la tentative de confiscation du pouvoir d’Etat par Monsieur Laurent GBAGBO, en manifestant partout à l’intérieur du pays et à Abidjan, pour défendre la victoire de SEM Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire ;

2. Tout en saluant le courage et le patriotisme dont ont fait preuve les manifestants, le RHDP déplore malheureusement un lourd bilan humain : 45 morts, ce qui porte le bilan à ce jour à 123 morts, plus de 300 blessés, de nombreux disparus et des exactions intolérables sur d’innocentes populations qui ont manifesté les mains nues ;

3. Le RHDP condamne spécialement, l’attaque de la mosquée d’Abobo « PK 18 » et la place de prière de Bassam, tuant des personnes dont la seule faute était de se rassembler ce vendredi, dans un lieu de culte pour prier ;

4. Le RHDP note avec inquiétude, la réapparition des escadrons de la mort depuis qu’il a lancé son appel au peuple de Côte d’Ivoire, lesquels se rendent dans les domiciles, de jour comme de nuit, pour agresser et éliminer d’honnêtes citoyens ;

5. Le RHDP présente ses condoléances attristées aux familles des victimes tombées sous les balles assassines des milices de Laurent GBAGBO et exprime sa profonde compassion aux blessés, auxquels il souhaite un prompt et complet rétablissement ;

6. Le RHDP informe la population qu’il a diligenté des actions en vue de libérer tous les manifestants emprisonnés, notamment à la préfecture de police, à l’école de police et dans les commissariats du district d’Abidjan en vue de retrouver les nombreux disparus, tant à Abidjan, qu’à l’intérieur du pays ;

7. Le RHDP condamne avec force les auteurs de ces tueries et de ces barbaries, que sont Laurent GBAGBO, des éléments zélés de la Garde Républicaine, auxquels s’ajoutent des miliciens libériens et angolais, recrutés par messieurs Emile GUIRIEOULOU, Hubert OULAI, VOHO Sahi, lieutenant OULAI Delafosse et conduits par le Général Dogbo Blé Bruno ;

8. Face à ces violations graves, répétées et intolérables des Droits de l’homme, le RHDP décide de saisir le procureur de la Cour Pénale Internationale afin que des enquêtes soient diligentés, pour que les auteurs de ces barbaries soient jugés et répondent de leurs actes ;

9. Le RDHP condamne également l’atteinte à la liberté de la presse écrite ivoirienne et des médias internationaux qui sont interdits de parution ;

10. Le RHDP rappelle au Peuple de Côte d’Ivoire que l’objectif de son combat pacifique demeure le même, à savoir faire respecter la volonté du peuple souverain et installer le Président Alassane OUATTARA au Palais de la Présidence de la République ;

11. Face à la gravité de la crise actuelle et aux menaces sur les populations civiles, le RHDP demande à la communauté internationale d’adapter le mandat des forces des nations unies en Côte d’Ivoire à la situation qui y prévaut ;

12. Le RHDP demande au Peuple de Côte d’Ivoire de rester mobilisé jusqu’au départ de Laurent GBAGBO.

Fait à Abidjan le 17 décembre 2010

Pour le Directoire du RHDP

Le Président

Pr. ALPHONSE DJEDJE MADY

LIENS PROMOTIONNELS