Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Après les affrontements du Golf hôtel Wattao et Morou ont-ils été tués ?
Publié le lundi 20 décembre 2010   |  L'Inter




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Wattao et Morou ont-ils été tués après les affrontements du jeudi dernier au Golf Hôtel d'Abidjan ? L'information fait en ce moment grand bruit à Abidjan, la capitale économique du pays. Elle a même dépassé les frontières ivoiriennes, car certains ressortissants de la Côte d'Ivoire à l'étranger, notamment au Canada, ne cessent d'appeler pour avoir la réponse à cette seule question: Issiaka Ouattara alias Wattao et Morou Ouattara, les deux chefs de guerre de l'ex-rébellion, ont-il été tués pendant l'affrontement, à l'arme lourde, qui a opposé les éléments des Forces nouvelles à ceux des Forces de défense et de sécurité (Fds) le jeudi 16 décembre dernier au Golf hôtel ?

Une interrogation qui a déchaîné supputations et rumeurs. Les unes donnant le commandant de la zone Forces nouvelles de Bouna, Morou Ouattara, mort, les autres disant que le chef d'état-major adjoint des Fafn, Wattao est tombé sous le feu de l'adversaire. D'autres, plus catégoriques, notent que les deux chefs de guerre n'ont pas survécu à la suite des affrontements du Golf. Voulant en savoir davantage, nous nous sommes résolu à appeler, non pas leurs proches, mais les deux hommes concernés, vu que le blocus des Fds ne permet actuellement aucune visite à l'hôtel du Golf, où ils sont établis.

«Tu m'entends bien et tu connais bien ma voix. Si je parle, c'est que je suis bel et bien vivant, nous sommes bien vivants. Que les gens arrêtent de raconter des choses méchantes sur nous. Ils veulent nous voir mourir, mais ce n'est pas eux qui décident. Les combats dont les gens parlent, j'étais moi-même en première ligne, avec mes éléments, et c'est l'un d'entre eux qui a été touché. Nous avons fait des combats plus durs que cela. Je suis vivant et je me porte bien, Wattao est vivant, alors que les gens se tranquillisent », a martelé hier dimanche 19 décembre, le chef de guerre Morou Ouattara, avec qui nous avons eu un échange téléphonique. Nos tentatives de joindre le chef d'état-major des Fafn sont restées vaines. Des informations persistantes font cependant état du décès de Wattao. Une photo d'un soldat mourant, qui a des traits de ressemblance avec le com-zone de Seguéla, circule sur internet et semble corroborer la rumeur de décès du Cem adjoint des Fafn.

Toutefois, pour démentir cette rumeur le donnant pour mort, un proche de Wattao s'est voulu clair sur la question. « Ce que les gens doivent savoir, c'est que Wattao et Morou sont des commandants. Ils ne vont pas au front », a-t-il dit tout simplement, sans mettre fin cependant à la rumeur qui continue d'enfler. Faut-il le rappeler, dans la soirée de l'affrontement du Golf hôtel, le Premier ministre et ministre de la défense d'Alassane Ouattara, Guillaume Soro et chef des Fafn, a reconnu que deux de ses gardes du corps avaient été tués. Qui sont ces gardes du corps ? En tout cas, pour Morou Ouattara, il ne s'agit ni de lui, ni de Wattao.

Hamadou ZIAO


Achetez l'integralite de L'Inter  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS