Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Crise post-électorale en Côte d`Ivoire/ Journée marathon pour les présidents Yayi Boni, Pedro Pires et Baï Koroma, hier
Publié le mercredi 29 décembre 2010   |  Le Nouveau Réveil




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Les présidents de la République du Bénin, Yayi Boni ; du Cap Vert Pedro Pires et de Sierra Léone Baï Koroma, émissaires de la Cédéao, ont séjourné hier à Abidjan. Ces trois chefs d'Etat, porteurs d'un message de leurs pairs de l'Afrique de l'Ouest, sont arrivés dans la capitale économique de la Côte d'Ivoire, pour tenter d'obtenir un départ négocié de l’ex-chef de l’Etat, Laurent Gbagbo du pouvoir.
Le Président Yayi Boni du Bénin, a été le premier à arriver. Il a été accueilli à sa descente d'avion par le Pr Aké N'gbo qui avait à ses côtés Laurent Dona Fologo, président du Conseil économique et social. Le Président du Bénin a été rejoint quelques instants plus tard par son homologue de Sierra Léone Baï Koroma. Les deux chefs d'Etat se sont par la suite rendus à l'hôtel Pullman au Plateau. Le troisième émissaire de la Cedeao qui avait accusé un retard, a pu les rejoindre en ce lieu autour de midi. Aussitôt réunis, les trois présidents de la République, reconnus tous comme des amis de l'ex-chef de l'Etat ivoirien Laurent Gbagbo, se sont mis à l'ouvrage. La première personnalité à être reçue a été le représentant spécial du Secrétaire général de l'Onu. Y.J Choi, assisté de quelques-uns de ses proches collaborateurs, s'est entretenu longuement avec les trois chefs d'Etat en exercice. Le diplomate onusien a refusé toute déclaration à sa sortie d'audience. "C'est le règlement de la crise post-électorale", s'est contenté de lancer Y.J Choi avant de s'engouffrer dans son véhicule. Les présidents Yayi Boni, Baï Koroma et Pedro Pires, sont alors sortis de l'hôtel pour prendre la direction du palais présidentiel. Il était 13h50mn. Ils y ont été accueillis à leur descente de voiture par Laurent Gbagbo avant d'être invités à rejoindre la salle de réunion où des faucons du régime Fpi tels Affi N'guessan, Bohoun Bouabré, avaient déjà pris place. La rencontre des émissaires de la Cedeao avec l'ex-chef d'Etat ivoirien qui se maintient au pouvoir par la force des armes, va durer 2h 30mn. A 16h48mn, le cortège des trois présidents de la République pointe devant l'hôtel Pullman. Après une brève escale, sans même qu'ils ne descendent de leurs voitures, les émissaires de la Cedeao ont mis le cap sur le Golf hôtel pour une rencontre avec le Président élu de Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara.
Au constat de la sobriété du cortège des trois chefs d'Etat en exercice dans leur pays respectif, ainsi que de l'absence des militaires à l'aéroport pour leur rendre des honneurs, on comprend aisément que la mission des trois émissaires de la Cedeao en Côte d'Ivoire, hier, était toute spéciale.
Paul Koffi



Achetez l'integralite de Le Nouveau Réveil  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS