Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Crise post-électorale / Géneviève Bro aux femmes de Niangon : «La vérité de Laurent Gbagbo a rattrapé le mensonge d’Alassane Ouattara»
Publié le mercredi 12 janvier 2011   |  Le Temps




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
La Directrice nationale de campagne adjoint chargée des femmes, Géneviève Bro Grébé, ne baisse pas les bras en cette période post-électorale. Après avoir rencontré les Ong et les Associations de femmes dans l’après-midi du dimanche 9 janvier dernier dans la cour de la mairie de Yopougon, elle a remis le couvert avant-hier lundi, à l’ « Allocadrome » de Yopougon Niangon. Répondant ainsi à l’invitation du « Mouvement femmes, foi et volonté » dirigé par Mme Loué et Mme Becho. Avec la même détermination et le même enthousiasme, Mme Bro Grébé est revenue en long en large sur les causes fondamentales de la crise post-électorale qui a droit de cité en ce moment en Eburnie. «La France avait tout préparé pour imposer Alassane Dramane Ouattara», a-t-elle relevé d’entrée de jeu au parterre de femmes qui l’écoutaient pieusement. Face à ses très nombreuses hôtes, elle a déploré le fait que «c’est la première fois que, en Côte d’Ivoire, deux Ambassadeurs accrédités, ceux de la France et des Etats-Unis notamment, vont chercher un résultat présidentiel au Qg (l’Hôtel du Golf) de l’un des candidats, Alassane». Le verbe haut et avec une assurance déconcertante, elle a démontré, éléments justificatifs à l’appui, que c’est le Président Laurent Gbagbo qui est bel et bien le grand vainqueur de l’élection présidentielle ivoirienne. «Pour mieux vous apercevoir des énormes tricheries d’Alassane Dramane Ouattara lors du deuxième tour du scrutin, je vous laisse toutes les preuves de ses fraudes. Ils ont triché partout dans le Nord. Et ils ont violenté, violé des femmes, ils ont même tué des partisans Lmp. Malgré tout, la vérité du Président Laurent Gbagbo a rattrapé le mensonge grossier d’Alassane». C’est à la lumière de toutes ces exactions qu’elle s’explique difficilement l’attitude de la communauté internationale qui continue de soutenir bec et ongles le sanguinaire voltaïque Alassane Ouattara. Géneviève Bro Grébé a toutefois rassuré les femmes de Niangon de ne pas s’inquiéter outre mesure : «Tranquillisez-vous, Laurent Gbagbo est à la barre ; la Côte d’Ivoire est gouvernée. Car ce n’est pas la communauté internationale qui choisit le Président des Ivoirien. Et si on nous attaque pour cela, on ne restera pas les bras croisés».

E. D


Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS