Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Face aux menaces de déstabilisation : Le comité pour la défense des Institutions met Ouattara en garde
Publié le mercredi 12 janvier 2011   |  Le Temps




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ

Depuis sa réélection à la magistrature suprême, Laurent Gbagbo tient ferme la barre. En dépit de la tempête diplomatique. Voyant la situation lui échapper, son rival, Ouattara Alassane se laisse aller à des actes de vandalisme à relent insurrectionnel. Cela ne va pas sans dommages matériels et même sans pertes en vies humaines. Cette situation préoccupante ne laisse personne indifférent. En premier lieu, le Comité national pour la défense des Institution de la République (Conadir). Son porte-parole nous l’a confié hier, dans nos locaux. Non sans être on ne peut plus clair : « Ouattara et ses rebelles, a regretté Guillaume Zozo, menacent de plus en plus la quiétude des Ivoiriens. Ils se comportent en hors-la-loi. Ce qui ne va pas sans conséquence pour les Institutions de la République. Face à cette situation, nous tenons à les mettre sévèrement en garde. Leur initiative sera sans issue. Parce que nous sommes déterminés à défendre la République ». Pour joindre l’acte à la parole, il a informé de la tournée que le comité a entrepris dans le District d’Abidjan aux fins d’installer ses bases en vue des batailles à venir. « Nous serons impitoyables envers les fauteurs de troubles » a-t-il menacé. Il, a par ailleurs, invité les Ivoiriens à rester sereins et à vaquer à leurs occupations. Non sans féliciter le gouvernement du professeur Aké N’Gbo qui, selon lui, est à la tâche pour le bien-être des citoyens.
TBT.


Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS