Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire : l`Onu relève des "signes précurseurs d`un génocide"
Publié le vendredi 14 janvier 2011   |  Xinhua




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
ABIDJAN- L'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) relève des "signes précurseurs d'un génocide" dans le pays face aux violations des droits de l'Homme qui ont fait au moins 247 morts depuis l'élection présidentielle du 28 novembre dernier.

Dans un communiqué parvenu vendredi à l'agence Xinhua, l'ONUCI observe "ces derniers temps, dans le pays, des phénomènes qui ailleurs avaient effectivement abouti à un génocide".

Selon l'Onu, 247 personnes au total ont été tuées dans le bras de fer qui oppose Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo, tous deux proclamés vainqueur de l'élection présidentielle respectivement par la Commission électorale indépendante (CEI) et le Conseil constitutionnel.

A Abidjan, les affrontements meurtriers opposent les forces de défense et de sécurité fidèles à Laurent Gbagbo et les populations des quartiers favorables à Alassane Ouattara.

Dans l'ouest du pays, au moins 34 personnes ont été tuées début janvier à Duékoué lors de heurts violents entre autochtones Guéré partisans de Laurent Gbagbo et les Dioula pro Ouattara.

Sans avancer l'idée d'un "génocide imminent", le chef de la Division des droits de l'Homme de l'ONUCI, Simon Munzu, "tire la sonnette d'alarme".

Le communiqué réitère l'appel de l'ONUCI "au calme et à la sérénité" face aux actes de violence.

LIENS PROMOTIONNELS