Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire : Alassane Ouattara déplore une "lenteur excessive" de l`application des décisions de l`UEMOA
Publié le samedi 15 janvier 2011   |  Xinhua


Pré-campagne
© Partis Politiques par Aristides
Samedi 13 novembre 2010. Abidjan. Maison du RHDP, à Cocody. Dr Alassane Ouattara rencontre les cadres du Moyen-Comoé dans le cadre des préparatifs de la campagne électorale du 2è tour de la présidentielle


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
ABIDJAN - Alassane Ouattara, président élu selon la Commission électorale indépendante (CEI) de la Côte d`Ivoire, dénonce une "lenteur excessive" dans la mise en œuvre des décisions de l`Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) visant à empêcher des décaissements par son rival Laurent Gbagbo auprès de la Banque centrale des Etats de l`Afrique de l`ouest (BCEAO).

Selon un communiqué de M. Ouattara publié samedi, "les instructions de l`UEMOA se mettaient en place avec une lenteur excessive" en raison "d`obstructions diverses" du gouverneur de la BCEAO, l`Ivoirien Philippe Dacoury-Tabley ainsi que du directeur de la BCEAO pour la Côte d`Ivoire, Denis N`gbé.

Lors de sa session extraordinaire, tenue le 23 décembre dernier à Bissau, le conseil des ministres de l`UEMOA avait instruit la BCEAO de ne reconnaître "que la signature du gouvernement de M. Ouattara" pour tout décaissement sur les comptes du Trésor ivoirien logés à la banque ouest africaine.

"Des représentants non habilités ont opéré des décaissements pour plus de 70 milliards FCFA sur les comptes du Trésor à la BCEAO" depuis le 23 décembre dernier, dénonce le texte.

Une réunion des chefs d`Etat de l`UEMOA devrait se tenir le 22 janvier à Bamako (Mali) sur les instructions de la session extraordinaire du conseil des ministres.

LIENS PROMOTIONNELS