Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Au jour le jour - Le CNJ invite Gbagbo à arrêter de tuer les Ivoiriens
Publié le jeudi 20 janvier 2011   |  Le Patriote




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Abobo, on le sait, vit depuis plusieurs années le martyr. Il ne se passe d'évènements majeurs sans que des hommes en armes ne s'en prennent aux populations de cette commune dont le seul tord est de soutenir le nouveau Président de la République, Alassane Ouattara. Au cours d'une conférence de presse, Tiédé Robinson, président du Conseil national de la jeunesse (CNJ) s'est élevé contre les agissements des forces de l'ordre qui dans ce quartier n'hésitent pas à tuer les populations aux mains nues.

Richmond Zali, échappe à un enlèvement
Les FDS continuent de traquer les militants du RHDP. Dans la nuit d'avant-hier, Richmond Zali, président du Cercle des amis du Patriote a échappé de peu à un enlèvement. Des hommes en armes ont fait une descente musclée à son domicile sis à Koumassi Bia Sud. Ayant manqué leur cible, les hommes sont partis avec un ami de Zali du nom de Noro Alassane, tout en promettant de revenir à la charge. Richmond Zali, qui a quitté son domicile depuis lors, en appelle à la fin des violations des droits de l'homme.

Le procès contre la SGBCI et la BICICI reporté
Initialement prévu pour hier, le procès contre les Banques SGBCI et BICICI a été finalement reporté au 27 Janvier prochain à Abidjan. Ce procès a été désormais attribué à la Chambre Civile du Tribunal du Travail d'Abidjan. L'on se souvient que ce sont des travailleurs de ces deux établissements financiers qui ont porté plainte devant le tribunal de première instance d'Abidjan pour arriérés de salaires impayés.

L'Oms va vacciner plus de 8OO mille personnes contre la Fièvre jaune à Béoumi, Katiola et Mankono
Après une période d’accalmie dans le District D'Abidjan, l'épidémie de Fièvre jaune sévit dans les Districts sanitaires de Béoumi, Katiola, Séguéla et Mankono. Pour endiguer cette épidémie, une campagne de vaccination de riposte sera lancée demain par l'OMS dans ces localités endémiques. La campagne de vaccination va durer sept jours (du 21 au 29 Janvier). Plus de 800 mille personnes sont concernées par cette vaccination dite de riposte. Il faut noter qu'à Séguéla sur 14 cas, 10 décès ont été enregistrés. Béoumi a enregistré 18 cas dont 9 décès et Katiola 46 cas pour 16 décès.



Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS