Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Denguélé / opération “pays mort`` : Les administrations vides
Publié le samedi 22 janvier 2011   |  Nord-Sud




Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
A la mairie, seul le service d`état-civil est ouvert. « Nous avons ouvert le service d`état-civil pour enregistrer les éventuelles naissances », explique M. Sanogo, agent d`état-civil à la mairie d`Odienné. A la préfecture et à la sous-préfecture, le taux de fréquentation des usagers a drastiquement chuté. « Tant que Gbagbo ne quitte pas le pouvoir, je n`irai plus au travail », soutient l`un des travailleurs de la sous-préfecture. Au trésor public, dans les établissements scolaires, c`est un calme plat qu`on observe. A Kaniasso, les populations se disent solidaires de la direction du Rhdp. « Nous sommes en grève depuis une semaine et nous allons continuer cette grève jusqu`à ce que Gbagbo comprenne que le pouvoir ne se résume pas à sa personne », soutient M. Fanny Yacouba, maire-résident de la commune de Kaniasso qui explique que tous les services administratifs et même les commerces de sa circonscription se sont astreints à ce sacrifice.

Comparativement au premier mot d`ordre de pays mort lancé par le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), le lundi 26 décembre 2010 qui avait vu les rues, les commerces et autres lieux publique de la cité du Kabadougou se vider, la présente opération, lancée depuis le lundi 17 janvier dernier, est faiblement suivie dans la capitale du Denguélé. « Nous sommes solidaires des mots d`ordre lancés par la direction du Rhdp, mais je suis obligé de venir ouvrir pendant un certain temps mon magasin parce que nous n`avons plus d`argent. C`est dur », soutient un couturier travaillant au quartier central d`Odienné. Plusieurs opérateurs économiques, interrogés, ont justifié la réouverture de leurs activités par la pression des charges domestiques. « Pour marquer notre solidarité, soutiennent-ils, nous ne travaillons plus à temps plein, on ferme plus tôt ». Si dans ces commerces, les populations vaquent tant bien que mal à leurs activités, force est de constater que tout tourne au ralenti dans les services administratifs.

Tenin Bè Ousmane à Odienné


Achetez l'integralite de Nord-Sud  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS