Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Opération pays mort : Désobéissance civile - Korhogo adopte une stratégie particulière
Publié le jeudi 27 janvier 2011   |  Le Patriote




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Désormais, tous les jeudis seront décrétée « journée ville morte » dans la région des savanes. C'est le message rendu public par le RHDP et les Forces Nouvelles à Korhogo, dans une déclaration conjointe faite par le directeur départemental du RHDP Koné Lacina Coordo, le délégué général des Forces Nouvelles à Korhogo, Soro kanigui Mamadou, le directeur départemental chargé de la jeunesse du RHDP, Eric Ouattara Mamadou et Mme Karidja Fofana, présidente des femmes du RHDP. Aussi, à compter de ce jeudi (NDLR : aujourd'hui), tous les jeudis, soit une fois par semaine, toutes les activités,
aussi bien publiques que privées seront mise en veilleuse à Korhogo, à Boundiali, à Ouangolo, à Sinématiali, à Tengrela, etc. En somme, c'est le départ d'une opération simultanée dans toutes les villes de la région des savanes, à l'exception de Ferké où le jour retenu est le mercredi pour permettre le marché hebdomadaire qui se tient tous les jeudis dans la cité du Tchologo. Et ce, jusqu'à obtenir le départ de Gbagbo du palais présidentiel. Selon le délégué des Forces Nouvelles, même s'il est vrai que l'arrêt de travail dans cette partie du pays ne semble aucunement préoccuper le président sortant Laurent Gbagbo, cette désobéissance civile répond à la volonté de respecter la volonté du Président de la République, le Dr Alassane Ouattara. « Dans le cadre de la désobéissance civile, nous regardons les rapports de force sur le terrain. Nous étudions l'adaptation des mots d'ordre dans notre région. Gbagbo étant absent chez nous (NDLR : les forces pro-Gbagbo), nos actions sont des manifestations de soutien à l'ensemble des autres populations qui sont confrontées aux soldats de Gbagbo, de soutien aux décisions du gouvernement Soro et de soutien à la communauté internationale », a dit kanigui Mamadou. Joignant l'acte à la parole, les différents intervenants ont appelé les groupes de populations qu'ils dirigent à répondre massivement à l'appel qui est lancé. Pour le DD Coordo, ces journées mortes doivent être des moments de recueillement et de prières pour le repos de l'âme des militants RHDP froidement abattus par les milices et les mercenaires de Gbagbo. Très confiants quant à l'adhésion des populations, les organisateurs n'ont pas caché qu'il n y a aucune raison de douter du succès de cette énième opération. Mack Dakota, Correspondant

Bouaké
3000 femmes du Worodougou réitèrent leur soutien à ADO
L'union des femmes du Worodougou réunies au sein de l'UFW vivant à Bouaké, étaient hier, face au Préfet de région de Bouaké, M. Konin Aka, pour lui remettre une motion de soutien destinée au Président de la République, le docteur Alassane Dramane Ouattara. Ainsi, par la voix de leur porte-parole, Mme Diomandé Mondéni, ces femmes des régions de Séguéla, Touba, Kani, Konahiri et Mankono, ont avant tout remercié le Prefet de région pour sa loyauté aux principes démocratiques et son attachement à la vérité. «La rectification du corps préfectoral des zones CNO fut alors un soulagement indescriptible. C'est pourquoi, nous, femmes du Wrodougou, voudrons à cette occasion, réaffirmer que notre choix s'est porté sur le Président Alassane Dramane Ouattara» a rappelé Mme Diomandé Mondéni, avant de réitérer tout leur soutien indéfectible et leur engagement aux côtés du Président ivoirien et son Premier ministre. «Par votre canal, nous souhaitons à SEM. Alassane Dramane Ouattara Président de la république de Côte d'Ivoire, au Premier ministre Guillaume Soro et à son gouvernement, des vœux de santé, de longévité et de réussite dans toutes leurs œuvres» a t-elle déclaré au nom des 3000 femmes de l'UFW. Par ailleurs, Mme Diomandé Mondéni a indiqué que le peuple de Côte d'Ivoire est avec le Président Alassane Ouattara et son gouvernement et prie afin que le seigneur veille sur eux pour le progrès du pays et le bonheur de chaque citoyen.
MAIGA Idrissa à Bouaké



Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS