Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

L`ex-chef de l`Etat avait reconnu la victoire d`Alassane Ouattara à huis clos/ Les aveux de Ggagbo qui ont fait bouger les lignes à Addis-Abeba
Publié le samedi 29 janvier 2011   |  Le Nouveau Réveil


Politique
© Reuters par DR
Ivory Coast incumbent President Laurent Gbagbo is seen at the presidential palace in Abidjan January 25, 2011. Major cocoa exporting companies said they had stopped registering beans for export in compliance with a call by presidential claimant Alassane Ouattara for a one-month ban on deliveries, the latest attempt to force Gbagbo from office by blocking his access to funds.


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
La bataille d`Addis-Abeba a commencé. Et le moins que l`on puisse dire c`est que les nouvelles en provenance de la capitale éthiopienne où se joue en partie l`avenir de la Côte d`Ivoire sont plutôt optimistes, pour ne pas dire très favorables.
En effet, le point sur lequel tout le monde semble d`accord au 16e sommet de l`Ua est sans conteste la victoire du président Alassane Ouattara à l`élection du 28 novembre 2010. Une position qui n`est d`ailleurs pas surprenante dans la mesure où, au lendemain du scrutin, l`Union africaine avait très clairement reconnu la victoire du président Ouattara. C`est en s`inscrivant dans cette logique de victoire de M. Ouattara que le Premier ministre kenyan, Raïla Odinga, a plaidé hier depuis Addis-Abeba en faveur d`un "face-à-face" entre Ouattara et Gbagbo. "Le sommet de l`Ua doit envoyer un message fort et sans équivoque (qui est) que les deux parties doivent négocier face-à-face", a soutenu le récent médiateur de l`Ua en Côte d`Ivoire.
En outre, le sommet va décider de l`envoi en Côte d`Ivoire d`un comité de haut niveau de 4 chefs d`Eat en Côte d`Ivoire afin de convaincre Gbagbo de céder le pouvoir. Il s`agira d`examiner les conditions et les modalités du retrait de l`ancien chef d`Etat. Quelles garanties le président élu peut-il lui offrir pour une sortie honorable de la scène. Selon des sources bien informées et proches du sommet, l`ardeur de certains défenseurs de Gbagbo s`est refroidie ces derniers jours parce que le Premier ministre kényan qui a récemment séjourné à Abidjan, aurait réussi à récueillir des aveux de la taille d`un éléphant à Gbagbo. Selon nos sources, l`ancien chef de l`Etat aurait reconnu avoir perdu les élections du 28 novembre. Et ces aveux recueillis sur un support sonore ont été portés à la connaissance de certains chefs d`état très dévoués à la cause de Gbagbo comme le voisin John Atta-Mills du Ghana. Lorsque la mission de haut niveau de l`Ua arrivera à Abidjan, il ne sera donc pas question de recomptage de voix ou de discussion sur qui a gagné ou perdu les élections. Mais il sera question de parler du départ de Gbagbo. Ce qui risque de compliquer ces discussions, ce sont les actes de braquage perpétrés à la Bceao. Le président Ouattara a-t-il le pouvoir d`absoudre Gbagbo d`un crime qui porte sur un instrument communautaire comme la Bceao ?
Akwab Saint Clair



Achetez l'integralite de Le Nouveau Réveil  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS