Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Marine Le Pen à Abidjan : La plus raciste des Français chez Gbagbo
Publié le samedi 12 fevrier 2011   |  Le Mandat




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Après le rendez-vous manqué avec les députés de l’UMP, la semaine dernière, le Président sortant Laurent Gbagbo devrait accueillir, sauf changement de calendrier, ce week-end, la toute nouvelle Présidente du Front National (parti de l’extrême droite), Marine Le PEN. Cette visite aux bords de la Lagune Ebrié ne manque pas de susciter des interrogations sur sa réelle motivation.

Parce que, cela signifierait que le Président Gbagbo n’aurait pas rompu avec les pratiques de la Françafrique qu’il condamne à travers ces discours nationalistes et anti-impérialismes d’une part et d’autre part, cette visite de Marine Le Pen laisserait penser que le Machiavel de la Lagune Ebrié financerait un parti aux forts relents racistes, dont les premiers à en souffrir, sont les Africains de France. En tout état de cause, Laurent Gbagbo qui est fortement isolé sur le plan international ne ménagerait pas d’efforts pour s’encoquiner avec un parti dont l’idéologie tranche avec celle du socialisme dont il se réclame. Aujourd’hui, le Président sortant en quête de soutien international dans son aventure suicidaire de confisquer le pouvoir d’Etat, veut pêcher dans la classe politique française. Et il semble avoir trouvé une oreille attentive, au sein du FN, le parti du tristement célèbre Jean Marie Le Pen. On le sait, la Présidente du FN a fustigé le Président français Nicolas Sarkozy pour avoir pris position en reconnaissant la victoire du Président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle, à l’instar de la quasi-totalité de la communauté internationale. Ce rapprochement Le Pen-Gbagbo, va contre la morale politique. Mais pour Laurent Gbagbo, il n’y pas « d’alliance contre nature en politique ». Surtout en cette période d’isolement. Si l’ex-Président Gbagbo voudrait démontrer qu’il est fréquentable en invitant Marine Le Pen à Abidjan, la Présidente du FN quant à elle a beaucoup à y gagner. Car cette visite inopportune lui permettrait de se positionner sur le champ de la politique internationale, pour sortir de l’ornière franco-française dans laquelle est maintenu le FN à cause de son idéologie xénophobe. Une alliance avec le Président Gbagbo lui donnerait des arguments contre les accusations de racisme dont le FN est l’objet. Mais pour nombre d’observateurs, cette visite de Marine Le Pen est une autre tournée de villégiature à l’image de celle entreprise par les Avocats Roland Dumas et Jacques Verges à Abidjan au mois de janvier dernier. Elle n’aura aucun effet sur le processus de sortie de crise enclenché. Mieux cette accointance entre le FN et le Fpi pourrait sonner le glas des frontistes qui sont déjà en ballotage dans cette crise post-électorale. La position de la classe politique française n’a pas varié sur la crise ivoirienne. Et ce n’est pas ce coup d’épée dans l’eau que constitue la présence de Marine Le Pen à Abidjan qui va changer la donne.

JN


Achetez l'integralite de Le Mandat  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS