Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Résolution de la crise postélectorale / Alexandre Loh Guida : ‘’Il faut aider Guillaume Soro à sortir la Côte d’Ivoire de la crise’’
Publié le lundi 14 fevrier 2011   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Le combat de libération de la Côte d’Ivoire que mène le Premier ministre Guillaume Soro nécessite un soutien de toute part. C’est dans ce cadre que le Réseau de Soutien à la Démocratie et au Développement (Resoudde), parti politique regroupant une centaine d’ONG et de formations politiques, a lors de sa deuxième sortie, le samedi 12 février 2011, réitéré le soutien de ses membres aux actions de celui-ci. Pour Alexandre Loh Guida, président dudit réseau, ‘’il faut que les Ivoiriens se mobilisent pour soutenir Guillaume Soro dans ses efforts de sortir la Côte d’Ivoire de la turbulence’’. A l’entendre, c’est un modèle de combattant pour la démocratie. «Depuis 2005, aucune élection n’a pu être organisée. Nous sommes allés de report en report. Mais voilà que Soro a fait ce sacrifice et que la Côte d’Ivoire est en train d’être libérée. Grâce à son génie politique et surtout, à son humilité, tous les Ivoiriens ont pu obtenir les Cartes Nationales d’Identité. Avec le concours de la communauté Internationale, le Premier Ministre a pu organiser des élections démocratiques et transparentes, atteignant un record de participation de plus de 80% jamais égalé en Afrique », a expliqué Alexandre Loh Guida, président du Resoudde. Avant de traduire tout le soutien de son organisation à Guillaume Soro pour le combat qu’il mène pour une nouvelle Côte d’Ivoire démocratique. Dans un discours apaisant, il a invité tous les démocrates et les Ivoiriens épris de paix, à soutenir le chef du gouvernement légitime. « La vérité a toujours triomphé du mensonge : le mois dernier, le premier Ministre a eu un calendrier très chargé : juste après la réunion de l’UEMOA à Bamako, il a été reçu par plusieurs chancelleries de la sous-région Ouest Africaine et de l’Afrique Centrale. C’est dire que le combat démocratique porte ses fruits, contrairement au régime déchu qui ne peut être reçu à l’extérieur de la Côte d’Ivoire », a-t-il ajouté en substance.

Honoré K.


Achetez l'integralite de L'intelligent d'Abidjan  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS