Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Société

Yamoussoukro : Le Maoulid célébré, mardi avec ferveur
Publié le jeudi 17 fevrier 2011   |  Nord-Sud




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
En respect au communiqué du Cosim (Conseil supérieur des imams), l’édition 2011 du Mawlid a été célébrée à Yamoussoukro dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 février. Si la fête commémorative de la naissance du prophète Mohammed a eu lieu dans plusieurs mosquées et rues de la ville, c’est la Grande Mosquée de la Paix qui, comme chaque année, a reçu le plus gros contingent de fidèles musulmans pour le 1441ème anniversaire du fils d’Abdallah et d’Amina, issu de la vénérable tribu Quraïch de la Mecque. Qui ont écouté avec ferveur les exégètes détailler la vie de l’envoyé d’Allah né à La Mecque en 570, le 12 du mois de Rabî`a al Awal, et mort à Médine en 632. De sa jeunesse vertueuse à l’apparition en 610 de l’archange Jibril (Gabriel) qui lui a dicté les versets qui seront retranscrits dans le Coran tout a été dit dans la piété. En insistant sur son exil à Médine (Yathrib), les célèbres batailles (Badr et Ohoud) et le retour triomphal à la Mecque.

L’humilité du sceau des prophètes de la révélation monothéique abrahamique, son sens de la justice, du travail et du partage, sa quête perpétuelle de paix et de la recherche du savoir ont été mis en exergue par les différents commentateurs qui se sont succédé. Par ailleurs, certaines de ses actions et de ses paroles qui forment la ‘’sunna ‘’, la seconde source à la base du droit musulman ont été mises en relief. Il en va de même à un appel aux croyants à suivre le chemin de vertu tracé par celui dont ils se réclament. Après les prêches des Ustaz Yacoub Sangaé (la vie pré-islamique), Abdoulaye Diakité (l’après révélation), Al Hassan Danté (le pardon et la patience) et Chouaïb Sangaré (les épreuves que l’être humain subies dans sa vie socioéconomique et culturelle) peu avant la prière du Fajr, el hadj Saïd Sylla, imam de la Grande Mosquée de la paix a invité les croyants à observer la conduite du Prophète Mohammed (PSL) et surtout la patience. Il a clos par ses bénédictions pour le pays et pour la communauté musulmane. « En vérité, Allah est avec les patients », a conclu le guide religieux. Tout au long de cette nuit, plusieurs fidèles ont, après 2 rakats, invoqué Allah au profit du Prophète Mohammed.

Dans l’après-midi du mercredi, l’imam el hadj Saïd Sylla a, comme il le fait chaque année, reçu les cadres musulmans, les autorités administratives, politiques et coutumières de la cité pour un copieux repas.

Ousmane DIALLO à Yamoussoukro


Achetez l'integralite de Nord-Sud  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS