Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire: Soro appelle à "la révolution" comme en Egypte et en Tunisie
Publié le jeudi 17 fevrier 2011   |  AFP


Le
© Reuters


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
DAKAR - Guillaume Soro, Premier ministre d`Alassane Ouattara, président ivoirien reconnu à l`étranger, a appelé jeudi les Ivoiriens à "s`organiser pour construire la révolution" comme en Egypte et en Tunisie pour chasser du pouvoir le président sortant Laurent Gbagbo.
"Le peuple de Côte d`Ivoire doit faire sa révolution. Il ne doit pas
attendre la Cédéao (Communauté économique des Etats de l`Afrique de l`ouest)
et l`UA (Union africaine). Il doit prendre son destin en main et chasser
Gbagbo du pouvoir", a déclaré M. Soro au cours d`une conférence de presse à
Dakar.
"Je demande aux Ivoiriens de se concerter dans les villages et les villes
et construire la révolution. L`UA et tout ça, c`est trop long. En Egypte et en
Tunisie, est-ce qu`il y avait l`UA?", s`est demandé Guillaume Soro, en
référence à la chute des régimes des présidents égyptien Hosni Moubarak et
tunisien Zine El Abidine Ben Ali.
"Ne demandez pas aux Ivoiriens de renoncer à la révolutuion qui a forcément
un coût" humain, a-t-il estimé.
Evoquant l`asphysie financière de la Côte d`Ivoire, il a dégagé la
responsabilité du camp Ouattara. "C`est Gbagbo qui occupe la BCEAO (Banque
centrale des Etats de l`Afrique de l`ouest) à Abidjan. Pourquoi on accuserait
M. Ouattara qui est reclus à l`hôtel du Golf ?" à Abidjan.
"C`est Gbagbo qui occasionne la fermeture des banques. Je ne vois pas
pourquoi on accuserait un président de la République encerclé par les chars de
Gbagbo", a dit Guillaume Soro

LIENS PROMOTIONNELS