Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Le visage inhumain de l’UE
Publié le jeudi 3 mars 2011   |  Le Temps




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Le mépris des Occidentaux pour les pays faibles est sans limite, quand il est question de leurs intérêts. L’Union européenne vient d’en faire la démonstration dans le cas de la crise post-électorale ivoirienne. En décidant de décréter un embargo sur les produits pharmaceutiques en provenance de l’espace européen destinés à la Côte d’Ivoire, la France et ses alliés européens nous montrent leur vrai visage. Un visage dépourvu de tout humanisme. Me Boga Sako, sous le choc, n’a certainement pas trouvé de termes plus forts que “crime contre l’humanité’’ pour désigner l’acte ignoble des charognards de l’Ue. Car, la raison aurait voulu qu’en cette situation difficile que traverse la Côte d’Ivoire, le reflexe de la communauté dite internationale fût un élan humanitaire en direction des populations sinistrées qui ont été victimes des exactions des rebelles, des forces onusiennes et de la Licorne. Sans parler des victimes des tueries dans l’Ouest et ceux qui souffrent de divers maux dans les hôpitaux. Ailleurs, on a vu les mêmes Occidentaux se mobiliser dans des «actions humanitaires» pour apporter médicaments et secours médicaux à des populations. Pourquoi ces «peuples civilisés’’, à ce qu’il paraît, adoptent-ils l’attitude contraire en Côte d’Ivoire ? D’où vient-il que, pour un simple contentieux électoral dans un pays souverain, l’on planifie ainsi un véritable «génocide» qui ne dit pas son nom ? Sans doute souhaitent-ils voir mourir les populations dans les hôpitaux, pour soulever le peuple contre Laurent Gbagbo. On voit toute la laideur de l’Ue et des Occidentaux. Des gens perfides qui parlent «de droit à la vie et de soins décents pour les peuples», rien que pour se donner bonne conscience aux yeux du monde. Aujourd’hui, les Ivoiriens mesurent toute leur «petitesse» d’âme. Mais Dieu sauvera son peuple de la sauvagerie des barbares qui les privent aujourd’hui, de médicaments, pour installer Ouattara au pouvoir

K. K. Maurice


Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS