Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Sport

Foot / 16e de finale de la Coupe Caf : Africa (Civ)-Usfa (Burkina) - Match unique le 3 avril à Ouaga
Publié le vendredi 18 mars 2011   |  Le Temps




Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
Il n’y aura pas de matches aller et retour entre les Ivoiriens de l’Africa Sports et les Burkinabè de l’Usfa. La Caf a décidé qu’une seule rencontre se jouera le 3 avril 2011, à Ouagadougou.
L’Africa Sports d’Abidjan ne jouera pas son match aller des 16e de finale de la Coupe de la Confédération demain samedi 19 mars 2011 face à l’Union sportive des Forces armées (Usfa) du Burkina Faso. Eu égard au climat politique qui va se dégradant entre les deux pays, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, suite à la présidentielle ivoirienne de novembre 2010, la Confédération africaine de football (Caf), a décidé qu’il y ait une seule opposition. Elle est prévue le 3 avril prochain au Stade du 4 août de Ouagadougou. C’est seulement le mercredi 16 mars dernier que l’instance faîtière du sport roi africain a informé les dirigeants des Vert et Rouge par l’entre mise de son auxiliaire ivoirien, la Fédération ivoirienne de football (Fif). Cette décision du moins inattendue dans les camps des Aiglons abroge les dispositions antérieures qui prévoyaient le match aller à huis clos ce samedi à 15 h 30 au stade Robert Champroux de Marcory, à Abidjan. Pour éviter d’éventuels désagréments et autres revirements aux conséquences colossales, l’équipe dirigeante de l’Africa Sports avait même envisagé de prendre toutes les mesures idoines. C’est ainsi que l’entrée au Champroux allait se faire uniquement sur invitation personnelle. Si les Membres associés mobilisés (Mam) ne pouvaient pas se rendre en masse, comme ils savent le faire, pour pousser leur équipe à la victoire, les présidents communaux étaient appelés à les représenter.
Hélas ! La Caf en a décidé autrement. Mais les dirigeants de l’Africa n’entendent pas observer un mutisme complice face à cette décision somme toute partiale de la Caf.

Africa : une Assemblée générale pour réagir

Si tant est que la tension est vive entre Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, pourquoi la Caf la n’admet-elle pas que le match unique entre l’Africa et l’Usfa se joue sur un terrain neutre pour rester constante et conséquente avec elle-même ? Pourquoi Issa Hayatou et son comité exécutif ont-ils voulu que ce match se dispute au stade du 4 août de Ouagadougou comme si cette ville ne faisait pas partie du Burkina Faso ? Toutes analyses faites, le jugement de la Caf est incongru, inconvenant voire partial. C’est fort de cela qu’Eric Tiacoh, le président de la section football des Oyé organisera une Assemblée générale extraordinaire demain, au Foyer des jeunes de Marcory. «C’est à cette occasion que nous plancherons sur le sujet », nous a-t-il confié hier à 12 h 31 mn, au téléphone. Cette réunion qui s’annonce décisive permettra à la grande famille des Oyé d’envisager la conduite à tenir pour que justice soit faite. Le président Narcisse Kuyo Téa, le garant légal de l’Africa, pourrait ainsi instruire la Caf sur sa volonté de voir cette partie unique se dérouler ailleurs dans un pays autre que Burkina Faso. Le Ghana voisin pourrait être ainsi proposé par les dirigeants de l’Africa.

Eugène Djabia


Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS