Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Abidjan : reprise des tirs autour des bastions de Gbagbo
Publié le samedi 2 avril 2011   |  Le Figaro




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Union africaine, ONU, UE, France, Etats-Unis... Les appels à la démission du président sortant se sont multipliés vendredi. Mais un porte-parole de Laurent Gbagbo a répété qu'il n'«abdiquerait pas».

Reprise des échanges de tirs à Abidjan

Les tirs d'armes lourdes ont repris samedi matin à Abidjan autour des derniers bastions tenus par les combattants restés fidèles au président ivoirien sortant Laurent Gbagbo, selon les témoignages d' habitants et de journalistes de l'AFP. Dans le quartier de Cocody, situé au nord de la ville, «on entend des tirs irréguliers, des coups sourds d'armes lourdes et des rafales d'armes automatiques» autour de la télévision d'Etat RTI, située dans un large périmètre où se trouve aussi la résidence de Laurent Gbagbo, a rapporté un résident.

Un autre habitant a fait état d'«échanges de tirs» d'armes lourdes et légères autour de l'école de gendarmerie, dans le même quartier, entre forces pro-Gbagbo et combattants d'Alassane Ouattara, président reconnu par la communauté internationale. L'autre bastion des forces loyales à Laurent Gbagbo, le grand camp de gendarmerie d'Agban, au nord, continuait aussi de résister aux assauts des forces pro-Ouattara. Des militaires fidèles à Gbagbo ont notamment appelé à la mobilisation des troupes pour la «protection des institutions de la République», dans un message lu samedi sur la télévision d'Etat RTI.

Le gouvernement du président sortant avait affirmé vendredi avoir repoussé l'offensive du camp adverse sur ses dernières positions, le palais présidentiel et la résidence du président sortant. Mais le porte-parole du ministère de la Défense d'Alassane Ouattara, a rétorqué samedi matin que «l'offensive n'a pas encore commencé». «Cela ne saurait tarder, a-t-il ajouté. Nous prenons des dispositions pour affaiblir l'ennemi avant de monter à l'assaut».

» EN IMAGES - Ouattara, un combat de vingt ans pour la présidence
... suite de l'article sur Le Figaro

LIENS PROMOTIONNELS